brayden point feature
© Matt Zambonin/HHOF-IIHF Images
De caméléon à capitaine
Un an après avoir été le 13e avant, Brayden Point est le chef de file indéniable de l’équipe nationale junior du Canada
Wendy Graves
|
29 décembre 2015
|
L’an dernier, il aurait été facile de ne pas remarquer Brayden Point.

Même si l’avant était un joueur étoile des Warriors de Moose Jaw de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL) – terminant la saison 2014-2015 avec 87 points en 60 matchs –, une fois le Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF amorcé, il s’est retrouvé dans une position à laquelle il n’était pas habitué : échapper au radar.

« Lorsque vous êtes le 13e avant et que vous avez des gars comme [Connor] McDavid et [Max] Domi, je ne pense pas que toute l’attention soit centrée sur vous », affirme Point. « J’ai simplement essayé de faire de mon mieux et de contribuer d’une façon ou d’une autre. »

Au début, le nom de Point figurait dans une case à part sur la feuille de match, mais il a su gravir les échelons par sa polyvalence et son jeu pour être promu au premier trio à l’occasion. Ce ne fut pas une mince affaire considérant que l’équipe qui a remporté la 16e médaille d’or du Canada au Mondial junior comptait neuf avants qui jouent – ou qui ont joué – dans la Ligue nationale de hockey cette saison : McDavid et Domi, ainsi qu’Anthony Duclair, Robby Fabbri, Curtis Lazar, Nic Petan, Sam Reinhart, Nick Ritchie et Jake Virtanen.

Il a accumulé deux buts et deux aides dans un rôle de soutien tout en absorbant tout ce qui allait lui être fort utile 12 mois plus tard alors qu’il était presque certain d’être un chef de file. Il a été impressionné par la façon dont des joueurs comme Lazar et Domi ont mené l’équipe, mais aussi par leur façon de se comporter.

« Je pense à leur façon de travailler fort et à leur professionnalisme face à tout ça », dit Point. « Ils étaient toujours au rendez-vous et ils ont tout donné. Voilà ce que j’ai retiré d’eux. »

Cette année, Point s’est présenté au camp de sélection presque assuré de faire partie de l’équipe, et puisqu’il était l’un des quatre joueurs de l’an passé de retour cette année (avec Virtanen, Joe Hicketts et Lawson Crouse), la possibilité de voir une lettre ajoutée à l’avant de son chandail était bien réelle.

« Il va sans dire que le rôle de leadership est très différent », dit Point qui porte le « C » pour le Canada. « Tu passes d’un joueur qui essaie de se tailler une place à celui qui est censé mener; j’essaie simplement de parler plus que l’an dernier dans le vestiaire. »

« Il va certainement jouer un plus grand rôle », affirme l’entraîneur-chef Dave Lowry. « Il aura un plus grand impact et ça commence par être le capitaine et le chef de file de notre club de hockey. Il jouera dans toutes les situations pour nous. Il est passé par là; il sait ce que ça prend. Il a joué différents rôles et il peut parler de son expérience. »

Ce n’est pas la première fois que Point a une lettre à l’avant de son chandail. Il était le capitaine de l’équipe du Pacifique qui a terminé cinquième au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2013 et il était capitaine adjoint de l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada lorsqu’elle a remporté l’or au Tournoi commémoratif Ivan Hlinka 2013.

En août, lors de la Vitrine estivale des équipes nationales, des signes avant-coureurs du chef de file qu’il allait devenir auprès de l’équipe nationale junior du Canada étaient évidents. Il a pris part à seulement deux des quatre matchs hors concours de l’équipe, mais il a été le meilleur pointeur parmi les 40 joueurs invités avec huit points (trois buts, cinq aides).

Il a poursuivi sur son élan en septembre et au début de la saison 2015-2016 de la WHL. Au cours des 19 premiers matchs des Warriors, Point a accumulé 18 buts et 25 aides pour un total de 43 points. Puis, le 17 novembre, il s’est blessé à une épaule lors d’un match contre les Raiders de Prince Albert.

Il a recommencé à patiner, sans contact, le 30 novembre. Il a participé à des exercices lors du camp de sélection, mais n’a pris part à aucun match avant le premier match préparatoire du Canada en Finlande le 19 décembre. Dans la victoire de 8-1 sur le Bélarus, il a obtenu un but et une aide, effaçant tout doute qu’il était prêt à rivaliser une fois venu le temps des vrais matchs.

« Je pense que tu deviens un peu nerveux – tu ne sais pas à quoi t’attendre [les premières fois que tu reviens au jeu] », dit-il. « M’habituer [à l’allure du jeu] lors des entraînements a été important pour moi tout comme le fait de retrouver mes mains. »

La plupart des coéquipiers de Point savent ce que c’est que de représenter leur pays. Vingt des 23 joueurs ont déjà joué pour le Canada et 15 d’entre eux ont remporté au moins une médaille d’or. Mais seulement trois autres ont l’expérience d’un Mondial junior et ils savent à quel point le jeu en vaut la chandelle.

C’est une joie que Point souhaite vivre une deuxième fois et partager avec les 19 nouveaux venus dans l’espoir que lorsque le Championnat mondial junior de l’IIHF reviendra à Montréal et Toronto en 2017, le Canada aura 17 médailles d’or à son actif.

« C’est un tournoi très difficile; tu dois travailler très fort, et la récompense, c’est de gagner », dit Point. « Ce fut un moment très spécial pour nous et j’espère que nous pourrons vivre ça à nouveau. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
CPCT 2019 : USA 8 – CZE 0 (Demi-finale)
Quatre joueurs propulsent les É.-U. à la victoire avec trois points.
CPCT 2019 : CAN 3 – RUS 1 (Demi-finale)
Cozzolino propulse le Canada en finale avec un but et une aide.
CPCT 2019 : RUS 10 – CZE 0 (Préliminaire)
Impressionnant total de 12 points pour les Russes Petrov et Lisov.
CPCT 2019 : USA 4 – CAN 1 (Préliminaire)
Declan Farmer a marqué le but gagnant et compté dans un filet désert.
Horaire