2019 20 nwt can usa series new brunswick 1997

Il y a 22 ans…

La dernière fois que le Canada et les États-Unis ont visité le Nouveau-Brunswick, certaines des meilleures joueuses de hockey féminin ont brillé sur le parcours vers Nagano

Jason La Rose
|
15 décembre 2019
|

Les équipes étaient-elles vraiment bonnes la dernière fois que l’équipe nationale féminine du Canada a affronté les États-Unis sur une patinoire au Nouveau-Brunswick?

À ce jour, sept femmes ont été intronisées au Temple de la renommée du hockey et six d’entre elles étaient sur la glace lors des matchs des 7 et 8 novembre 1997 – Angela James (2010), Geraldine Heaney (2013), Jayna Hefford (2018) et Hayley Wickenheiser (2019) pour les Canadiennes, et Cammi Granato (2010) et Angela Ruggiero (2015) pour les Américaines.

Les matchs faisaient partie d’une série de 10 rencontres entre les équipes en vue des débuts du hockey féminin aux Jeux olympiques de 1998 à Nagano, au Japon, et les rivales ont sillonné l’Amérique du Nord en se partageant également les victoires – les deux équipes ont remporté cinq matchs chacune, et ce, sans en gagner plus de deux d’affilée.

Mais puisque la Série de la rivalité se tiendra cette semaine à Moncton, concentrons-nous sur les deux matchs qui ont eu lieu au Nouveau-Brunswick – deux victoires canadiennes.

7 NOVEMBRE 1997 (BATHURST, N.-B.) – CANADA 3, ÉTATS-UNIS 2

Les Américaines avaient remporté le premier match 5-4 en tirs de barrage à Salt Lake City, Utah, le 25 octobre avant que la série ne se déplace sur la côte Est deux semaines plus tard.

Les États-Unis ont frappé en premier lorsque Sandra Whyte a battu la gardienne de but canadienne Lesley Reddon, sans aide, après un peu plus de cinq minutes de jeu, mais Laura Schuler, qui a mené le Canada à une médaille d’argent olympique en 2018 comme entraîneuse, a effectué une passe à Karen Nystrom au cours de la dernière minute pour niveler le pointage 1-1 avant le premier entracte.

Tammy Lee Shewchuk a compté le seul but de la deuxième période pendant un avantage numérique des Canadiennes, et James a ajouté un but d’assurance en désavantage numérique après six minutes de jeu en troisième.

Stephanie O’Sullivan a réduit l’écart pour les États-Unis avec moins de cinq minutes à jouer, et les Américaines ont bombardé Reddon de 12 tirs au dernier tiers, mais le Canada a tenu le coup pour l’emporter par un but.

8 NOVEMBRE 1997 (Saint John, N.-B.) – CANADA 4, ÉTATS-UNIS 1

Le lendemain, la série s’est transporté 346 kilomètres au sud, à Harbour Station, la ville hôte.

La capitaine canadienne Stacy Wilson – originaire du Nouveau-Brunswick – a ouvert le pointage après un peu plus de quatre minutes de jeu, et deux membres du Temple de la renommée ont consolidé leurs efforts pour doubler l’avance à 2-0 lorsque Heaney a remis la rondelle à Hefford pour un but en avantage numérique à la sixième minute de la deuxième période.

Fiona Smith a creusé l’écart à trois buts avant la fin de la période médiane, et Vicky Sunohara en a ajouté un autre au début de la troisième, ce qui a permis aux Canadiennes de prendre le contrôle du match.

Alana Blahoski a marqué pendant un avantage numérique américain pour gâcher le jeu blanc de Manon Rhéaume au milieu de la dernière période, mais ce serait la seule rondelle à tromper la vigilance de la gardienne de but canadienne, qui a réussi 21 arrêts dans la victoire.

Trois mois plus tard, les Américaines ont battu le Canada 3-1 pour remporter la première médaille d’or olympique au hockey féminin; 38 des 40 joueuses qui ont participé à la finale avaient disputé au moins un match au Nouveau-Brunswick (toutes sauf Cassie Campbell et la septième membre du Temple de la renommée du hockey, Danielle Goyette).

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire