2022  h c s a 2014  n w u18  outdoor  training

Continuer de bouger en été

De la coordination œil-main à l’amélioration de la mobilité, il y a des options amusantes pour que les élèves de l’Académie des habiletés Hockey Canada puissent travailler sur leurs habiletés en été

Shannon Coulter
|
27 juin 2022
|

Qui dit temps chaud dit vacances d’été! Tandis que s’amorce la période loin des salles de classe et des arénas, les élèves de l’Académie des habiletés Hockey Canada de partout au pays commencent à penser à la prochaine saison de hockey.

Mais avant de retourner sur les bancs d’école, des élèves peuvent en venir à se demander quoi faire pendant la saison estivale pour améliorer leur jeu. Certes, on peut mettre du temps sur le développement de ses habiletés individuelles, mais il y a aussi une occasion de travailler sur des habiletés transférables en pratiquant d’autres sports.

« Le baseball est merveilleux pour la coordination œil-main », affirme Katie Greenway, coordonnatrice du développement du hockey à Hockey Canada. « Lance un frisbee, va faire des longueurs à la piscine, enfourche ton vélo, fais différentes choses qui vont faire de toi un athlète plus complet, parce que les meilleurs joueurs au hockey sont les meilleurs athlètes. »

Il n’y a pas de bâton et de rondelle dans tous les sports, mais les aptitudes requises pour jouer au hockey sont sollicitées dans presque toutes les activités. La course et le soccer peuvent aider à améliorer la vitesse des pieds et la mobilité sur glace. Au tennis et au basketball, on est souvent en mode arrêt-départ.

« La coordination œil-main fait partie du golf, du badminton et des sports de raquette, et les mouvements athlétiques qui en découlent sont tous requis de la part des avants, des défenseurs et des gardiens de but au hockey », raconte Dean Seymour, responsable de la prochaine génération et du développement des joueurs à Hockey Canada. « Peu importe le sport que tu pratiques ou l’activité que tu fais, va dehors et joue. »

Participer à un autre sport d’équipe peut également permettre d’améliorer son sens du hockey pendant l’été.

« Plusieurs enfants, particulièrement pendant la pandémie, ont tellement consacré de temps à leurs habiletés individuelles qu’ils ne savent pas comment évoluer dans un système collectif », lance Greenway. « Je trouve que faire plusieurs sports, surtout dans un contexte d’équipe, aide à travailler sur cet aspect du sens du jeu, savoir comment lire et réagir dans certaines situations, ce qui peut également servir au hockey : repérer des espaces libres, faire une passe, travailler dans un esprit collaboratif. »

Prendre un petit pas de recul par rapport au hockey pour s’accorder une petite pause bien méritée après avoir trimé dur pendant toute une saison, ça peut être bénéfique pour son jeu.

« Quand je jouais, je m’accordais une pause d’un mois l’été, et ça faisait toute la différence », confie Greenway. « Quand l’aréna te manque, tu es fébrile à l’idée d’y retourner. C’est majeur. »

« On peut constater cette énergie renouvelée chez une joueuse », explique Seymour. « La rouille peut se faire sentir à la première semaine, mais c’est comme faire du vélo, on retrouve ses repères. »

Prendre une pause durant la saison estivale peut aussi prévenir le risque d’épuisement et limiter les blessures dues au surentraînement causées par une répétition de mouvements.

« Peu importe le sport, on constate un problème chez plusieurs jeunes aujourd’hui qui ne pratiquent qu’un seul sport; ces blessures d’usure surviennent plus tôt dans leur vie », fait remarquer Corey McNabb, directeur du développement de la prochaine génération à Hockey Canada. « En faisant la promotion de plusieurs activités, on favorise un bon équilibre autant sur le plan mental que physique. »

Après s’être accordé une période de repos, les athlètes qui veulent parfaire leur jeu au hockey peuvent essayer de peaufiner des habiletés précises au cours de l’été. Par exemple, un joueur peut travailler sur son maniement du bâton dans le garage, une gardienne de but peut s’exercer à capter des rondelles avec sa mitaine. Les élèves peuvent aussi consulter le Réseau Hockey Canada pour avoir accès à des exercices et ressources.

Cependant, une brève pause loin de l’aréna pour profiter du soleil peut s’avérer exactement ce dont a besoin une hockeyeuse pour refaire le plein et se recentrer avant les camps d’essai de l’automne.

« C’est important de mettre le hockey de côté et de vivre sa vie d’enfant, de relaxer et de profiter de l’été », conclut Greenway.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENFM18 2022-2023 : États-Unis 6 – Canada 5 (match no 1)
Lunney inscrit le but gagnant en TB pour donner la victoire au Canada dans le premier match de la série.
ENF : Noirs 8 –Rouges 4 (match intraéquipe)
Eldridge a 1B 2A et Bach a 2B dans un gain des Noirs en début de camp.
CMJ 2022 : CAN 6 – FIN 3 (ronde préliminaire)
Zellweger obtient trois aides, et le Canada conclut une ronde préliminaire parfaite.
CMJ 2022 : CAN 11 – SVK 1 (Préliminaire)
McTavish a six points dans un gain du Canada c. la Slovaquie jeudi.
Horaire