2022 esso cup prince albert bears team photo 960

Parcours vers la Coupe Esso 2022 : Bears de Prince Albert

Après deux ans d’attente, l’équipe hôte de la Coupe Esso a mis le temps et les efforts pour se donner une chance de réussir à Okotoks

Shannon Coulter
|
4 mai 2022
|

Les Bears de Prince Albert auront patienté longtemps.

Après avoir s’être vu octroyé l’honneur d’accueillir la Coupe Esso 2020 en septembre 2018, avant que la pandémie de COVID-19 ne force l’annulation des championnats nationaux deux années de suite, les Bears ont finalement l’occasion de jouer le rôle de club hôte du Championnat national féminin des clubs de M18 du Canada. Toutefois, c’est à 765 kilomètres de Prince Albert, en Saskatchewan, que ça se fera.

La dernière saison n’a pas été aussi simple qu’une paisible balade dans les bois pour les Bears. L’entraîneur-chef de longue date de l’équipe, Jeff Willoughby, a remis sa démission en janvier. C’est l’entraîneur adjoint Steve Young qui a pris les commandes. Avec seulement quelques matchs à faire à ce point de la saison, les joueuses et l’équipe étaient déjà bien établies quand Young a été nommé entraîneur-chef.

« Avec le changement d’entraîneur auquel nous avons procédé en janvier, nous avons simplement essayé de modifier quelques aspects à ce sujet, étant donné les différentes personnalités derrière le banc », affirme Young.

Le moment où est survenu ce changement a aussi laissé place à une occasion unique d’entraînement en vue de la Coupe Esso.

« Je pense qu’il ne restait que six rencontres à la saison, donc nous nous en sommes servis comme préparation », explique Young. « Par exemple, à la Coupe Esso, il y a sept matchs potentiels à jouer. Nous devions faire les choses comme il faut. »

Les Bears ont fini la saison régulière avec un dossier de 10-15-5 dans la Ligue de hockey féminin M18 AAA de la Saskatchewan (SFU18AAAHL). Quel avantage ont les hôtes de cette année? Prince Albert connaît déjà très bien une de ses adversaires du tournoi, les Hounds de Notre Dame, les championnes de la région de l’Ouest, qui font également partie de la SFU18AAAHL.

« Tout le monde qui connaît Notre Dame sait que c’est une équipe vraiment travaillante », lance Young. « Elle peut accomplir plusieurs bonnes choses sur la glace. C’est un club qui vous offre une forte opposition contre qui vous devez jouer votre meilleur hockey dès les premiers instants d’un match.

« C’est une situation intéressante… il y a deux représentantes de notre province, et ce sera plaisant à suivre. »

Même si les séries éliminatoires ne se sont pas déroulées comme l’avaient espéré les Bears, après un balayage subi aux mains des Stars de Saskatoon en première ronde, Young croit que sa troupe a beaucoup appris de cette expérience.

« Malgré nos trois revers consécutifs dans la série 3 de 5, j’ai trouvé que nous nous sommes améliorées au fil de la série. Nos joueuses ont appris que si elles font les bonnes choses, elles se donneront une chance de connaître du succès. »

L’une des plus grandes forces des Bears est de jouer en équipe. Sur la surface glacée, elles sont entièrement prêtes à atteindre leurs objectifs et à travailler d’arrache-pied, mais lorsqu’elles la quittent, elles aiment s’amuser, rire, blaguer et profiter de la bonne compagnie de chacune d’entre elles.

« C’est un groupe de filles qui peut constamment vous surprendre », confie Young. « Je crois qu’à la fin du tournoi, certaines personnes auront possiblement été étonnées par notre formation, mais par-dessus tout, je pense que lorsque le rideau tombera sur le tournoi de la Coupe Esso, ces filles s’ennuieront toutes de leurs coéquipières. »

PARCOURS VERS OKOTOKS

Ligue de hockey féminin M18 AAA de la Saskatchewan
Quart de finale : ont perdu contre les Stars de Saskatoon 0-3 (3-7, 2-6, 2-3)

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche (V-VP-DP-D): 10-1-4-15 (5es de la SFU18AAAHL)
Buts pour : 83 (4es de la SFU18AAAHL)
Buts contre : 94 (5es de la SFU18AAAHL)
Plus longue série de victoires : 2 (21 – 23 oct., 4 – 5 déc., 20 – 22 janv., 26 – 27 févr.)
Trois meilleures pointeuses :
- Sophia Zuck – 15B, 20A, 35P (8e de la SFU18AAAHL)
- Julia Cey – 12B, 11A, 23P (16e de la SFU18AAAHL)
- Erin Kirkland – 9B, 11A, 20P (20e de la SFU18AAAHL)

ÉLIMINATOIRES

Fiche : 0-3
Buts pour : 7
Buts contre : 16
Trois meilleures pointeuses :
- Erin Kirkland – 2B, 0A, 2P
- Julia Cey – 1B, 1A, 2P
- Brooklin Fry – 1B, 1A, 2P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL

2017 – Bears de Prince Albert | cinquième place | 2-3 | 11BP, 14BC

JOUEUSES À SURVEILLER

ERIN KIRKLAND
fait la différence sur la glace et ailleurs… approche équilibrée entre les matchs et les entraînements… bon caractère et sens du leadership

TAYLOR LEITCH
défenseure défensive… capable de contribuer offensivement… patiente… tir précis… meneuse d’expérience

SOPHIA ZUCK
meilleure pointeuse… patineuse rapide… excellente joueuse offensive… meneuse et capitaine adjointe

ENGAGEMENTS UNIVERSITAIRES

Paige Dawson – Université Maryville
Erin Kirkland – Iowa Western Community College (softball)
Taylor Leitch – Université de Windsor
Sophia Zuck – Université de Calgary

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
FM18 : CAN 2 – FIN 0 (ronde préliminaire)
Le Canada perd malgré ses 40 tirs au but contre 17 pour la Finlande.
Coupe du centenaire 2022 : 29 mai (match de championnat)
Brooks est revenue de l’arrière et a battu Pickering pour gagner un troisième titre national.
CMM 2022 : FIN 4 – CAN 3 PROL. (médaille d’or)
Max Comtois crée l’égalité, mais le Canada termine avec l’argent.
Coupe du centenaire 2022 : 28 mai (demi- finales)
Brooks et Pickering ont confirmé leur place en finale du championnat national.
Horaire