2021 22 nwt can fin kristen campbell
© Finnish Ice Hockey Association, Jari Mäki-Kuutti

Entrevue avec Kristen Campbell

De l’Académie des habiletés Hockey Canada à l’équipe nationale féminine du Canada : comment l’école secondaire Shaftesbury a aidé Kristen Campbell à atteindre ses objectifs

Shannon Coulter
|
17 novembre 2021
|

Lorsqu’elle avait 16 ans, Kristen Campbell a fait le grand saut : elle est partie de sa ville natale de Brandon, au Manitoba, pour aller à l’école secondaire Shaftesbury, une Académie des habiletés Hockey Canada (AHHC), à Winnipeg.

Huit ans plus tard, la gardienne de but lutte pour une place au sein de l’équipe olympique féminine du Canada. Malgré la centralisation, Kristen a pris le temps de nous parler de son expérience à l’AHHC et de l’incidence que continue d’avoir le programme sur elle.

Hockey Canada (HC) : Pourquoi as-tu décidé d’aller dans une AHHC?

Kristen Campbell (KC) : J’ai quitté la maison car je savais qu’une AHHC maximiserait mon développement. Je pouvais m’entraîner tous les jours avec l’équipe. C’était fantastique. Puisque le hockey faisait partie du programme scolaire, tous mes cours d’éducation physique se déroulaient sur la patinoire. Comme mes objectifs étaient de jouer dans la division 1 de la NCAA et de faire l’équipe nationale, c’était un pas dans la bonne direction. À Shaftesbury, j’ai joué pour d’excellents entraîneurs expérimentés qui ont aidé beaucoup de filles à se rendre en division 1. Plusieurs facteurs ont contribué à ma décision, mais je savais que c’était la chose à faire pour développer mes habiletés et atteindre mes objectifs.

HC : Comment ton expérience dans une AHHC t’a-t-elle préparée à jouer dans la NCAA et pour Équipe Canada?

KC : J’ai appris des tas de choses, mais surtout à bien gérer mon temps. Même si nous voyagions beaucoup, nous étions sur la patinoire tous les jours. C’était intense, mais une fois à l’université, j’étais bien préparée pour ce rythme de vie. Le fait d’avoir eu un horaire d’entraînement si chargé à un jeune âge m’a bien sûr aussi aidée lorsque j’ai été invitée au camp d’Équipe Canada.

HC : Quel est ton souvenir préféré de l’AHHC?

KC : Tous les moments que j’ai passés avec mon équipe, sur la patinoire et à l’extérieur. C’était tellement plaisant! Je n’étais jamais allée à l’école avec mes coéquipières et là-bas, je les côtoyais en classe, quand je faisais mes devoirs, dans le vestiaire, sur la route : j’étais toujours avec elles. C’était l’expérience de hockey ultime et j’adorais ça.

HC : Quel entraîneur ou instructeur à Shaftesbury a une grande influence sur ta vie?

KC : Mon entraîneur des gardiennes de but était Gord Woodhall, qui est maintenant avec l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans. Je n’avais jamais travaillé avec un entraîneur des gardiennes de but à temps plein : il était là à tous nos entraînements et avait toujours un plan pour mon développement. Nous avions toujours quelque chose sur quoi travailler. Il était aussi mon professeur de psychologie et de mathématiques. Il connaissait très bien l’aspect mental du sport et m’a beaucoup aidée de ce côté. Nous nous parlons encore régulièrement. Il a eu et a toujours une grande influence sur moi.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENJ 2022 : CAN 11 – AUT 2 (ronde préliminaire)
Bedard devient le sixième à inscrire quatre buts en un match dans un gain contre l’Autriche.
ENJ 2022 : CAN 6 – CZE 3 (ronde préliminaire)
Owen Power a inscrit trois buts, et le Canada a battu la Tchéquie à Edmonton.
ENJ 2022 : CAN 6 – RUS 4 (match préparatoire)
Deux buts et une aide pour McTavish dans un gain du Canada.
CMJ 2022 : Trois masques, deux Équipes Canada
Voyez les masques uniques qui seront portés au Mondial junior.
Horaire