Sites affiliés expand
Hockey Canada logo

Hockey Canada annonce une transition vers des camps estivaux virtuels pour ses équipes nationales

Dévoilement des communautés hôtes pour les championnats et événements nationaux annulés en 2020

NR.014.20
|
27 May 2020

CALGARY, Alb. – Hockey Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle a annulé tous les camps estivaux de ses équipes nationales jusqu’au 1er septembre en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19) en cours. Alors que la décision a été prise en accordant la priorité absolue à la santé et à la sécurité des entraîneurs, des membres du personnel et des participants, Hockey Canada maintient un engagement et un niveau d’excellence élevé en matière d’apprentissage et d’entraînement. Ainsi, plusieurs programmes et séances de formation auront lieu virtuellement cet été.

« C’est certainement décevant de devoir prendre cette décision pour nos événements estivaux cette année, mais c’est la bonne décision puisque la santé et la sécurité de nos participants sont notre priorité », a affirmé Tom Renney, chef de la direction de Hockey Canada. « Il y a un niveau de camaraderie et d’apprentissage qui se vit en personne, mais nous avons trouvé une façon d’amoindrir l’impact de ce changement et de continuer d’offrir les meilleures expériences possible grâce à l’apprentissage virtuel. Les entraîneurs et les professionnels de leur domaine continueront de guider et de diriger nos athlètes pour qu’ils soient prêts physiquement et mentalement et qu’ils aient les outils pour concourir au plus haut niveau lorsque nous pourrons faire un retour au hockey. »

Les camps et programmes suivants des équipes nationales seront présentés virtuellement :

 

  • Camp estival BFL de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada, présenté par Sobeys (du 26 avril jusqu’au Championnat mondial féminin des M18 2021 de l’IIHF);
  • Camp estival BFL de l’équipe nationale féminine de développement du Canada, présenté par Sobeys (du 3 mai jusqu’à la rentrée universitaire);
  • Séminaire des entraîneurs du Programme d’excellence (du 25 mai au 5 juin);
  • Camp de développement pour les gardiens de but du Programme d’excellence (du 9 au 12 juin);
  • Camp national de développement des moins de 17 ans du Canada (du 19 au 25 juillet);
  • Camp estival de développement Sport Chek de l’équipe nationale junior du Canada (du 27 au 31 juillet).

 

Les séances virtuelles porteront notamment sur des plans de préparation physique à domicile, des plans et des suivis relatifs à la performance mentale, la nutrition, les habiletés hors glace, des simulations de patinage, des activités de promotion du travail d’équipe, la préparation aux compétitions internationales de courte durée et des réunions avec le personnel des entraîneurs.

Le séminaire en ligne des deux programmes féminins aura lieu jusqu’à deux fois par semaine. Des informations critiques seront transmises aux athlètes pour leur permettre de continuer de progresser en tant qu’athlètes de la haute performance dans ce nouvel environnement. De plus, les forces et l’expérience des chefs de file du programme national féminin du Canada seront mises à contribution pour favoriser des rencontres individuelles entre athlètes. Les programmes masculins auront lieu aux dates précisées.

Au cours des prochaines semaines, Hockey Canada annoncera également ses formations et les membres du personnel des programmes des équipes nationales.

 

CHAMPIONNATS ET ÉVÉNEMENTS NATIONAUX DE HOCKEY CANADA

À la suite de l’annulation en mars du reste de la saison de hockey 2019-2020, qui comprenait tous les championnats nationaux, Hockey Canada a travaillé avec diligence avec les différents comités organisateurs hôtes pour planifier la saison 2020-2021 et la suite.

« Durant ces moments sans précédent, Hockey Canada a dû procéder à des changements au calendrier de sa saison pour accorder la priorité à la santé et à la sécurité de tous ceux qui participent aux événements nationaux, ce qui a eu un impact sur divers comités hôtes et des communautés partout au pays », a commenté Scott Smith, président et chef de l’exploitation de Hockey Canada. « Nous sommes reconnaissants de l’appui et du dévouement des futurs comités hôtes qui ont modifié leur calendrier pour les deux prochaines saisons de hockey, et nous avons hâte de travailler avec ces communautés pour préparer des événements de classe mondiale. »

Les changements suivants ont été apportés aux conventions d’accueil des événements de Hockey Canada à la suite de l’annulation de tous les événements printaniers de cette saison :

 

  • Prince Albert, Sask., qui devait accueillir la Coupe Esso 2020, le Championnat féminin des clubs de M18 du Canada, conserve ses droits d’accueil de la Coupe Esso 2021. Lloydminster, Alb., sera l’hôte de la Coupe Esso 2022.
  • Saint-Hyacinthe, Qc, et Cap-Breton, N.-É., avaient obtenu les droits d’accueil de la Coupe TELUS, le Championnat national des clubs de M18, en 2020 et 2021, respectivement, mais Hockey Canada a travaillé avec les deux communautés et leur membre respectif pour réattribuer la présentation de ces événements. Le tournoi de 2022 sera présenté au Cap-Breton, tandis que Saint-Hyacinthe sera considérée comme hôte pour l’édition de 2021 ou de 2023.
  • La Coupe du centenaire 2020, présentée par Tim Hortons, qui devait avoir lieu à Portage la Prairie, Man., se déroulera à Penticton, C.-B., en mai 2021. Estevan, Sask., accueillera le Championnat national junior A du Canada en 2022 et il est possible que l’événement effectue un retour à Portage la Prairie en 2023.
  • Niagara Falls, Ont., avait été sélectionnée pour présenter le Gala et tournoi de golf 2020 de la Fondation Hockey Canada en juin, mais elle accueillera plutôt l’édition 2021 de l’événement.

 

Bien que Hockey Canada continue de travailler en étroite collaboration avec les autorités de santé locales, provinciales, territoriales et nationales, le calendrier des événements de l’automne et de l’hiver demeure inchangé. Celui-ci comprend le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2020, du 31 octobre au 7 novembre, à Charlottetown et Summerside, Î.-P.-É., le Championnat national féminin des moins de 18 ans 2020, du 2 au 8 novembre, à Dawson Creek, C.-B., la Coupe de parahockey Canadian Tire 2020, du 6 au 12 décembre, à Bridgewater, N.-É., le Défi mondial junior A 2020, du 13 au 20 décembre, à Cornwall, Ont., et le Championnat mondial junior 2021 de l’IIHF, du 26 décembre au 5 janvier, à Edmonton et Red Deer, Alb.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux Facebook et Twitter.

163 joueurs invités aux camps estivaux du Programme d’excellence du Canada

Des espoirs pour les volets junior, M18 et M17 seront en action en juillet

NR.047.24
|
16 July 2024

CALGARY, Alberta – Hockey Canada a invité 163 joueurs à ses camps estivaux du Programme d’excellence – la vitrine estivale de l’équipe nationale junior du Canada, le camp de sélection de l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada et le camp national de développement des moins de 17 ans du Canada.

« Nous sommes emballés par l’occasion de tenir des camps estivaux de notre Programme d’excellence cette année et d’obtenir des renseignements précieux sur le développement de nos athlètes de la relève », a déclaré Scott Salmond (Creston, BC), premier vice-président de la haute performance et des activités hockey. « Ces athlètes se familiariseront avec les activités de notre programme avant le Défi mondial des M17 2024, la Coupe Hlinka-Gretzky 2024 et le très attendu Championnat mondial junior 2025 de l’IIHF à Ottawa. »

Au total, 42 joueurs – 4 gardiens de but, 13 défenseurs et 25 avants – ont été invités à la vitrine estivale de l’équipe nationale junior du Canada, qui se tiendra du 28 juillet au 3 août au WFCU Centre de Windsor, en Ontario, et au sud de la frontière, soit à Plymouth, au Michigan.

La formation au camp comprend 38 joueurs qui ont été repêchés dans la LNH, dont 17 choix de première ronde : Colby Barlow (WPG), Cole Beaudoin (UHC), Oliver Bonk (PHI), Berkly Catton (SEA), Easton Cowan (TOR), Sam Dickinson (SJS), Tij Iginla (UHC), Cayden Lindstrom (CBJ), Jett Luchanko (PHI), Tanner Molendyk (NSH), Bradly Nadeau (CAR), Zayne Parekh (CGY), Calum Ritchie (COL), Beckett Sennecke (ANA), Matthew Wood (NSH), Brayden Yager (PIT) et Carter Yakemchuk (OTT).

Le processus de sélection a été mené par Salmond et le groupe de gestion, qui comprend Peter Anholt (Naicam, SK/Lethbridge, WHL) et Brent Seabrook (Tsawwassen, BC), avec l’aide du premier responsable des activités hockey Benoit Roy (Sudbury, ON). L’entraîneur-chef Dave Cameron (Kinkora, PE/Ottawa, OHL) et les entraîneurs adjoints Sylvain Favreau (Orléans, ON/Drummondville, LHJMQ), Mike Johnston (Dartmouth, NS/Portland, WHL) et Chris Lazary (Toronto, ON/Saginaw, OHL) ont également contribué au processus.

Au camp de sélection de l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada, 41 joueurs – 4 gardiens de but, 12 défenseurs et 25 avants – seront en compétition pour avoir l’occasion de représenter le pays à la Coupe Hlinka-Gretzky 2024 du 5 au 10 août, à Edmonton, en Alberta. Le camp de sélection aura lieu du 27 au 30 juillet au WinSport Event Centre de Calgary. Deux matchs entre les Rouges et les Blancs sont prévus les 29 et 30 juillet. La liste des joueurs invités comprend cinq médaillés d’or au Championnat mondial des M18 2024 de l’IIHF (Desnoyers, Hamilton, Ivankovic, McKenna, Schaefer).

Le dépisteur en chef Byron Bonora (Brooks, AB) a dirigé le processus de sélection des joueurs, avec l’appui de Salmond. Le responsable du groupe de gestion du Programme d’excellence Dave Brown (Niagara-on-the-Lake, ON/Erie, OHL), l’entraîneur-chef Kris Mallette (Kelowna, BC/Kelowna, WHL) de même que les entraîneurs adjoints Gordie Dwyer (Dalhousie, NB/Acadie-Bathurst, LHJMQ) et Ryan Oulahen (Newmarket, ON/North Bay, OHL) ont également contribué à la sélection.

80 joueurs – 8 gardiens de but, 24 défenseurs et 48 avants – participeront au camp national de développement des moins de 17 ans du Canada, qui se déroulera du 18 au 24 juillet aux Joshua's Creek Arenas à Oakville, en Ontario. Les 80 ont été repêchés par un club de la Ligue canadienne de hockey (39 de l’OHL, 23 de la WHL et 18 de la LHJMQ). Un total de 17 hockeyeurs ont représenté le pays lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2024 (Beites, Chartrand, Croskery, Di Iorio, Edwards, Ellsworth, Esler, Lawrence, Lin, O’Donnell, Preston, Liam Ruck, Markus Ruck, Rudolph, Valentini, Verhoeff, Wassilyn).

Bonora a mené le processus de sélection avec l’aide des dépisteurs régionaux Pierre Cholette (Québec), Rob Simpson (Ontario), Darren Sutherland (Atlantique) et Darrell Woodley (Ontario), de même que des représentants des membres. L’évaluation des joueurs se poursuivra lors du début de la saison 2024-2025 en préparation pour le Défi mondial des M17 2024, qui se tiendra du 1er au 9 novembre à Sarnia, en Ontario.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et le Programme d’excellence, veuillez consulter le site HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux sur FacebookX et Instagram.

Voir plus
Dave Cameron, Sylvain Favreau, Mike Johnston, Chris Lazary et Justin Pogge.

Annonce du personnel de l’équipe nationale junior en vue du Championnat mondial junior 2025 de l’IIHF

Dave Cameron agira à titre d’entraîneur-chef; Sylvain Favreau, Mike Johnston et Chris Lazary seront ses adjoints

NR.042.24
|
04 July 2024

CALGARY, Alberta – Hockey Canada a dévoilé l’identité de ceux qui formeront le groupe d’entraîneurs ainsi que le personnel de soutien de l’équipe nationale junior pour le Championnat mondial junior 2025 de l’IIHF, qui se tiendra à Ottawa, en Ontario.

Dave Cameron (Kinkora, PE/Ottawa, OHL) reprend les rênes de l’équipe après avoir mené le Canada à la médaille d’or du Championnat mondial junior 2022 de l’IIHF. Il sera épaulé par les adjoints Sylvain Favreau (Orléans, ON/Drummondville, LHJMQ), Mike Johnston (Dartmouth, NS/Portland, WHL) et Chris Lazary (Toronto, ON/Saginaw, OHL), ainsi que par le consultant des gardiens de but Justin Pogge (Penticton, BC) et l’entraîneur vidéo James Emery (Calgary, AB).

En outre, Peter Anholt (Naicam, SK/Lethbridge, WHL) fera un retour à titre de responsable des M20 au sein du groupe de gestion du Programme d’excellence. Il sera accompagné par le triple champion de la Coupe Stanley et médaillé d’or olympique Brent Seabrook (Tsawwassen, BC), qui s’impliquera avec l’équipe nationale junior pour une deuxième année de suite. Anholt et Seabrook ont contribué à la sélection du personnel avec Scott Salmond (Creston, BC), premier vice-président de la haute performance et des activités hockey, ainsi que Benoit Roy (Sudbury, ON), premier responsable des activités hockey.

« Dave a remporté deux médailles d’or au Mondial junior et a démontré qu’il était un excellent leader de l’équipe nationale junior du Canada, a commenté Salmond. Nous sommes ravis de son retour derrière le banc de notre équipe, qui tentera de reconquérir la médaille d’or dans la capitale nationale cette année. Nous sommes également heureux de compléter notre personnel entraîneur avec Sylvain, Mike, Chris, Justin et James. Nos sept entraîneurs feront profiter notre équipe de leur vaste expérience dans la LCH et à l’international. Peter et Brent font également un retour, et nous en sommes reconnaissants. Ils ont aidé à former un personnel de classe mondiale et joueront un rôle clé pour former une équipe très talentueuse que les partisans et partisanes à Ottawa et partout au pays pourront appuyer avec fierté durant le temps des Fêtes. »

Cameron a été l’entraîneur-chef des 67’s d’Ottawa de la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL) lors des trois dernières saisons (2021-2024), menant le club à trois participations de suite aux séries éliminatoires. Il a reçu le titre d’Entraîneur de l’année de la Ligue canadienne de hockey (LCH) et de l’OHL en 2022-2023. Auparavant, il a passé deux saisons (2016-2018) à titre d’entraîneur adjoint des Flames de Calgary et cinq (2011-2016) avec les Sénateurs d’Ottawa dans des fonctions d’entraîneur-chef et d’entraîneur adjoint. Il a également été entraîneur-chef et directeur général des Greyhounds de Sault Ste. Marie de l’OHL (1997-1999) et des St. Michael’s Majors de Toronto (2000-2004, 2009-2010). Cameron a aussi occupé un poste d’entraîneur adjoint des Maple Leafs de St. John’s (1999-2000) et d’entraîneur-chef des Senators de Binghamton (2004-2007) dans la Ligue américaine de hockey (AHL). Sur la scène internationale, il a remporté quatre médailles au Championnat mondial junior de l’IIHF, soit une d’argent et une d’or en tant qu’entraîneur-chef en 2011 et 2022 respectivement, ainsi qu’une d’or et une d’argent à titre d’entraîneur adjoint en 2009 et 2010 respectivement. Cameron a aussi gagné l’or dans un rôle d’entraîneur adjoint au Championnat mondial 2016 de l’IIHF et d’entraîneur-chef à la Coupe du monde junior 2004.

Favreau vient de compléter sa première saison à la barre des Voltigeurs de Drummondville de la Ligue de hockey junior Maritimes Québec (LHJMQ) après six campagnes comme entraîneur-chef (2021-2023) et entraîneur adjoint (2017-2021) des Mooseheads de Halifax de la LHJMQ. Cette saison, il a mené les Voltigeurs à un championnat de la LHJMQ et à une participation à la Coupe Memorial. L’équipe a fini au sommet de l’association Ouest en saison régulière. Avant de se joindre à la LHJMQ, il a été entraîneur adjoint (2009-2011) et entraîneur-chef (2011-2015) des Rangers de Gloucester dans la Ligue de hockey du Canada central (CCHL), de même qu’entraîneur-chef et directeur des activités hockey des Grads de Cumberland de la CCHL pendant deux campagnes (2015-2017). Favreau a gagné une médaille d’or comme entraîneur adjoint de l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada à la Coupe Hlinka-Gretzky 2023 et a été un entraîneur adjoint d’Équipe Canada Noirs et l’entraîneur-chef d’Équipe Canada Blancs respectivement lors des éditions 2018 et 2019 du Défi mondial des M17.

Johnston a passé 13 campagnes (2009-2014, 2016-2024) à titre de premier vice-président, directeur général et entraîneur-chef des Winterhawks de Portland de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL). Cette saison, il a été nommé Administrateur de l’année et Entraîneur de l’année de la division U.S. de la WHL. Il est également devenu le 11e entraîneur-chef de l’histoire de la WHL à gagner 500 matchs et il a mené les Winterhawks à sept saisons consécutives de 40 victoires. Johnston a également été un entraîneur adjoint (1999-2003) et un entraîneur associé (2003-2004) des Canucks de Vancouver, un entraîneur associé des Kings de Los Angeles (2005-2008) et l’entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh (2014-2016). Il a également dirigé l’équipe nationale masculine du Canada de 1994 à 1999, remportant deux médailles d’or (1997, 2007), deux d’argent (1996, 2008) et une de bronze (1995) au Championnat mondial de l’IIHF. Johnston a aussi remporté l’or à trois éditions du Championnat mondial junior de l’IIHF (1994, 1995, 1996) en tant qu’entraîneur adjoint, a occupé un poste d’adjoint aux Jeux olympiques d’hiver de 1998, a été l’entraîneur-chef au Championnat mondial des M18 2009 de l’IIHF et a gagné la Coupe Spengler en 1993.

Lazary a été l’entraîneur-chef du Spirit de Saginaw de l’OHL au cours des cinq dernières saisons (2018-2024) après avoir joué un rôle d’entraîneur associé de Saginaw à différents moments pendant trois saisons (2016-2018). Il a également été un entraîneur adjoint du Sting de Sarnia de l’OHL lors de deux campagnes (2014-2016). Il a mené le Spirit, équipe hôte de la Coupe Memorial cette saison, au championnat. Il a aussi dirigé la formation lors de deux titres de division consécutifs de la division Ouest (2018-2019, 2019-2020). Avant sa carrière d’entraîneur dans la LCH, il a passé deux saisons (2010-2012) comme entraîneur adjoint pour les Buzzers de St. Michael’s dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OJHL) et une (2012-2013) en tant qu’adjoint pour l’Université York. Lazary avait été nommé entraîneur-chef d’Équipe Canada Rouges en vue du Défi mondial de hockey des M17 2020, qui a été annulé en raison de la COVID-19.

Le personnel de soutien de l’équipe nationale junior du Canada pour le Championnat mondial junior 2025 de l’IIHF comprend :

  • Les thérapeutes en sport Kevin Elliott (Charlottetown, PE) et Andy Brown (Owen Sound, ON/Owen Sound, OHL)
  • Le médecin de l’équipe, Dr R.J. MacKenzie (Albert Bridge, NS/Cap-Breton, LHJMQ)
  • Les responsables de l’équipement Chris Cook (Ottawa, ON/Brantford, OHL) et Clayton Johns (Toronto, ON/Portland, WHL)
  • Le préparateur physique Sean Young (Ennismore, ON/Ottawa, OHL)
  • Le conseiller en performance mentale Luke Madill (Kirkland, QC)
  • Le premier coordonnateur des activités hockey Jacob Grison (Lion’s Head, ON)
  • Le responsable des relations avec les médias Spencer Sharkey (Hamilton, ON)
  • La coordonnatrice des activités hockey Cassidy Wait (North Vancouver, BC) – membre du personnel au camp
  • Le stagiaire aux activités hockey Jared Power (Calgary, AB) – membre du personnel au camp

« Le personnel entraîneur et de soutien de l’équipe nationale junior du Canada est exceptionnel, et nous sommes convaincus que ce groupe fera tout ce qu’il peut pour nous aider à avoir du succès à Ottawa en décembre et en janvier, a ajouté Anholt. Je sais que tous les membres de notre personnel sont reconnaissants de faire partie d’un événement si spécial au pays, et j’ai hâte de bâtir une formation qui portera l’unifolié avec fierté sur la glace et ailleurs sous les encouragements de la population canadienne. »

L’équipe nationale junior du Canada se réunira du 28 au 31 juillet au WFCU Centre de Windsor, en Ontario, pour un camp d’entraînement de quatre jours. En plus des séances d’entraînement, il y aura un match entre les Rouges et les Blancs le 30 juillet et un duel face à la Suède le 31 juillet. Les deux rencontres se tiendront à 19 h 30 HE / 16 h 30 HP. Les billets pour les matchs à Windsor seront en vente au HockeyCanada.ca/Billets à compter du 5 juillet au coût de 30 $ (frais en sus) par match ou de 45 $ (frais en sus) pour un forfait de deux matchs.

Par la suite, l’équipe se rendra à Plymouth, au Michigan, afin de participer à la vitrine estivale du Mondial junior, qui se déroulera du 1er au 3 août. Elle croisera le fer avec la Finlande le 2 août à 13 h HE / 10 h HP et avec les États-Unis le 3 août à 16 h HE / 13 h HP. 

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada, l’équipe nationale junior du Canada et le Championnat mondial junior 2025 de l’IIHF, veuillez consulter le HockeyCanada.ca, ou suivre les médias sociaux Facebook, X et Instagram.

Voir plus

Les Blues de Collingwood gagnent la Coupe du centenaire 2024

Ils deviennent la première équipe de l’OJHL en 7 ans à remporter le Championnat national junior A du Canada.

NR.034.24
|
21 May 2024

OAKVILLE, Ontario - Les Blues de Collingwood ont remporté la Coupe du centenaire 2024 grâce à un jeu blanc de 1-0 dimanche contre les Mustangs de Melfort de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan.

Battus en quart de finale lors de la Coupe du centenaire 2023, les Blues ont rebondi avec un parcours sans défaite au tournoi de cette année. Grâce à ce triomphe, ils sont devenus le premier club de la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OJHL) à mettre la main sur le titre du Championnat national junior A du Canada depuis les Cougars de Cobourg en 2017.

La première période n’a donné lieu à aucun but. Collingwood a eu l’avantage 13-4 au chapitre des tirs. L’égalité a persisté jusqu’en début de deuxième période; à 4 min 1 s, Jack Silverman (Toronto, ON) a battu le portier de Melfort, James Venne (Saskatoon, SK), en avantage numérique pour donner une avance de 1-0 à Collingwood.

« J’essayais juste de garder mon calme. Le but a été marqué vers le milieu de la partie, il restait encore beaucoup de temps au cadran », a exprimé Silverman. « Nous jouions bien, et une occasion s’est présentée; j’étais placé au bon endroit et Robbie [Jack Robertson] a décoché un tir parfait qui a heurté mon bâton. J’étais content de le faire dévier. Il y avait tellement de gens qui sont venus nous encourager, c’est le meilleur sentiment du monde d’avoir les meilleurs partisans de la ligue. »

Les deux gardiens de but ont été l’histoire du reste du match, stoppant tous les tirs dirigés vers eux. Noah Pak (Oakville, ON) a repoussé les 23 rondelles reçues pour aider Collingwood à gagner son premier titre national.

« Nous avons travaillé si fort pour ça.  Le fruit de ces efforts veut tout dire pour nous », a commenté l’entraîneur-chef, Andrew Campoli. « En toute honnêteté, ça a fait mal l’an dernier de quitter le tournoi sans championnat, et cette année, nous avions du travail à finir ici. »

Les statistiques complètes et le sommaire du match sont affichés ICI.

Collingwood a terminé la ronde préliminaire sans subir de défaite pour prendre la première place du groupe A avec un dossier parfait de 4-0. L’équipe a vaincu les Canucks de Calgary (5-4), les Cubs du Grand Sudbury (10-2), le Collège Français de Longueuil (8-0) et les Grads de Navan (3-2), puis en demi-finale, ils ont battu les Timberwolves de Miramichi (5-2).

Avant le match, les lauréats des prix du tournoi ont été annoncés :

  • Joueur par excellence : Julien Gervais (Windsor, ON) – Canucks de Calgary
  • Meilleur avant : Dalton Andrew (Brandon, MB) – Flyers de Winkler
  • Meilleur défenseur : Leith Olafson (Wasa, BC) – Mustangs de Melfort
  • Meilleur gardien de but : Jaeden Nelson (Ottawa, ON) – Grads de Navan
  • Joueur ayant le meilleur esprit sportif Riley Hearn (Calgary, AB) – Canucks de Calgary

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et la Coupe du centenaire 2024, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux FacebookX et Instagram.

Voir plus
Centennial Cup at Sixteen Mile Sports Complex in Oakville, Ontario

En chiffres : 11 jours à Oakville

Voici quelques faits et statistiques à propos de la Coupe du centenaire 2024, sur la glace comme à l’extérieur de la patinoire

Shannon Coulter
|
19 May 2024

Sur 117 équipes au départ, il n’en reste plus que deux : les Blues de Collingwood ou les Mustangs de Melfort soulèveront la Coupe du Centenaire.

À l’approche du couronnement de l’équipe championne nationale du hockey junior A, voici un portait en chiffres des coulisses de la Coupe du centenaire 2024, présentée par Tim Hortons.

3 jeux blancs jusqu’aux demi-finales, inclusivement : Noak Pak de Collingwood (contre Longueuil), Malachi Klassen de Winkler (contre Oakville) et Noah Beaulne du Grand Sudbury (contre Longueuil) ont tous signé un blanchissage.

7jours entre le moment où les Timberwolves de Miramichi ont remporté le championnat de la MHL leur permettant de se qualifier pour la Coupe du Centenaire et leur premier match au tournoi.

16 officiels assignés à la Coupe du Centenaire. L’équipe était formée de personnes venant de tout le pays, d’Edmonton, en Alberta, à Hammonds Plains, en Nouvelle-Écosse.

29tentatives en tirs de barrage; en ronde préliminaire, les Mustangs de Melfort, les Canucks de Calgary et les Timberwolves de Miramichi l’ont tous emporté en tirs de barrage, mais aucune séance ne s’est poursuivie au-delà des cinq rondes requises.

40 jours entre la fin du parcours en séries éliminatoires de l’équipe hôte, les Blades d’Oakville, et leur premier match au tournoi, soit la plus longue pause parmi toutes les équipes participantes (les Canucks de Calgary suivent avec 22 jours).

49 buts marqués en avantage numérique jusqu’aux demi-finales, inclusivement. Spencer Young et Cody Pisarczyk sont les meneurs au tournoi avec trois buts en avantage numérique chacun.

120 bénévoles qui ont œuvré en coulisse pour assurer le bon fonctionnement du tournoi, notamment pour le déroulement des matchs, les services aux équipes et le transport.

121 membres de familles canadiennes qui ont assisté à leur premier match de hockey grâce à un programme de Tim Hortons. Les familles ont reçu des cadeaux de la marque Hockey Canada ainsi que des billets au niveau du centre de la glace et se sont régalées au Tim Hortons après le match.

141 entrevues avec les médias réalisées jusqu’aux demi-finales, inclusivement, notamment pour la diffusion en direct sur HockeyCanada.ca, auprès de médias accrédités de la LHJC et pour des articles de Hockey Canada.

150 membres de l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance qui ont assisté au match de la ronde préliminaire entre les Bombers de Sioux Lookout et les Mustangs de Melfort pour souligner le Jour des enfants et des jeunes pris en charge, célébré le 14 mai.

167 buts marqués jusqu’aux demi-finales, inclusivement. Elliot Robert des Timberwolves de Miramichi a marqué sept buts en six parties, ce qui le place au premier rang des buteurs du tournoi.

377 laissez-passer remis au personnel des équipes.

678 rondelles utilisées jusqu’aux demi-finales, inclusivement.

1 455 minutes de hockey jouées jusqu’aux demi-finales, inclusivement. Seuls trois matchs ont nécessité plus de 60 minutes : les duels Melfort c. Winkler, Calgary c. Navan et Miramichi c. Winkler sont allés en tirs de barrage.

1 440 bouteilles de Gatorade consommées par les 10 équipes.

1 497 élèves et membres du personnel scolaire qui sont venus encourager les équipes lors des cinq matchs disputés pendant les heures de classe.

9 204 kilomètres parcourus au total par les équipes jusqu’à Oakville (selon Google Maps). La distance la plus courte a été parcourue par les Blues de Collingwood, qui se trouvent à 124,6 km, tandis que les Canucks de Calgary ont parcouru 2 700,50 km pour participer au tournoi.

39 423 photos prises par Heather Pollock et Lori Bolliger, les photographes de Hockey Canada Images, jusqu’aux demi-finales, inclusivement, notamment de l’action sur la glace, des portraits des joueurs, des scènes exclusives en coulisse et des activations des partenaires.

Voir plus

Molinaro obtient sa chance

Après avoir vécu l’expérience de la Coupe du centenaire à titre de gardien auxiliaire l’an dernier, Julian Molinaro a mené les Canucks de Calgary jusqu’au Championnat national junior A cette saison

Jason La Rose
|
17 May 2024

Il y a un an, Julian Molinaro a suivi chaque instant de la Coupe du centenaire depuis le banc de son équipe.

C’est que le gardien de but était l’auxiliaire de Noah Pak, qui a joué chaque seconde des 24 matchs disputés en séries éliminatoires l’an dernier par les Blues de Collingwood, qui ont atteint les quarts de finale du Championnat national junior A du Canada.

Mais cette saison, la situation est bien différente.

Molinaro est de retour au championnat national, mais dans un autre uniforme. Il joue désormais un rôle beaucoup plus important devant la cage des Canucks de Calgary, qui visent à leur tour le titre national.

Et comme le hasard fait bien les choses au hockey, il ne fallait pas se surprendre de voir Pak à l’autre extrémité de la glace lors du premier match de Molinaro et des Canucks le 9 mai.

Aucun des deux cerbères ne voudra ajouter cette rencontre à son palmarès personnel; Molinaro a cédé cinq fois sur 26 tirs, tandis que Pak a été battu à quatre reprises, ce qui marquait seulement la sixième fois en 62 départs qu’il accordait autant de buts. Les Canucks se sont inclinés par la marque de 5-4 dans un duel qui fut surtout l’affaire des unités spéciales.

« À mon arrivée avant la rencontre, j’ai croisé Richard Judges, responsable de l’équipement de Collingwood, raconte Molinaro. Ça faisait drôle. Et d’affronter Noah, Mark McIntosh, Spencer Young et les autres, ça devenait encore plus bizarre. On ne se le cachera pas, je n’ai pas connu mon meilleur match. Sans doute l’une de mes pires performances de l’année, en fait. Mais je ne m’en fais pas trop avec ça. On les reverra, du moins je l’espère. »

Le parcours de Collingwood en 2022-2023 s’est finalement conclu par une défaite de 4-2 aux mains des Jr. Senators d’Ottawa lors du championnat national présenté à Portage la Prairie, au Manitoba. C’était aussi la fin de l’aventure avec les Blues pour Molinaro. Ce dernier avait certes excellé dans un rôle second, cumulant une moyenne de buts alloués de 2,33 et un pourcentage d’arrêts de 0,901 en 20 parties, mais comme Pak serait de retour pour une dernière campagne dans le junior A, Molinaro estimait qu’il était mûr pour un changement. Il voulait une occasion de montrer son savoir-faire comme gardien de but partant.

C’est là qu’est intervenu Brad Moran, entraîneur-chef et directeur général des Canucks, qui a officiellement acquis les droits du gardien le 11 juillet.

« Il n’avait peut-être pas joué durant les séries, mais il avait vécu l’expérience », explique Moran au sujet du passage de Molinaro avec Collingwood. « Il s’amenait d’un club gagnant où joueurs, entraîneurs et autres étaient unanimes à son sujet. Julian était réputé pour son attitude et son éthique de travail exemplaires. On ne pouvait faire autrement que de voir son ajout d’un bon œil. »

Le joueur originaire de Mississauga, en Ontario, a non seulement excellé, il a dépassé les attentes en menant tous les gardiens de but de la Ligue de hockey junior de l’Alberta (AJHL) avec 27 victoires et six blanchissages. Il a terminé la campagne au troisième rang avec une moyenne de buts alloués de 2,60 et un pourcentage d’arrêts de 0,916.

Il a ensuite remporté 12 de ses 15 départs en séries éliminatoires, affichant des statistiques fort impressionnantes (moyenne de buts alloués de 2,56, pourcentage d’arrêts de 0,908) et menant les Canucks à leur premier titre de l’AJHL depuis 1999 et à une première participation à la Coupe du centenaire depuis la conquête du titre national en 1995, le seul dans l’histoire du club.

« Au fond de moi, j’étais convaincu d’avoir les outils nécessaires pour être gardien partant, mais on ne peut être certain tant qu’on n’a pas été placé dans cette position, décrit Molinaro. Il suffisait qu’on me donne ma chance, et c’est ce que Brad a fait. Une belle marque de confiance qui m’a beaucoup aidé et qui m’a permis de prendre mes aises. Ça fait du bien de sentir l’appui de tout le personnel, de toute l’équipe. »

« Il a été selon moi le meilleur gardien de but dans notre ligue cette saison et nous a donné une chance de l’emporter à chaque match, ajoute Moran. Il a su motiver le reste de l’équipe autant sur la glace qu’à l’extérieur. Difficile de demander mieux. »

Deux jours après que les Canucks eurent complété le balayage des Wolverines de Whitecourt pour remporter le titre de l’AJHL, Molinaro s’est officiellement engagé auprès de l’Université Northern Michigan, où il se joindra aux Wildcats à l’automne.

Le portier de 20 ans connaît un succès éclatant dans son nouveau rôle, et personne n’est plus heureux pour lui que son ancien complice.

« C’est quelqu’un qui a une éthique de travail hors pair, l’un des travailleurs les plus acharnés que je connaisse, souligne Pak. Je suis vraiment content pour lui. De savoir qu’il jouera dans les rangs universitaires l’an prochain et de voir tout le succès qu’il connaît cette saison… Ça me rend heureux. »

Pour Molinaro, c’est aussi un retour aux sources à Oakville, ce qui rend le tout encore plus spécial.

Son père Jason et lui étaient jadis des habitués aux matchs des Blades, et lorsque les Canucks ont sauté sur la glace du Sixteen Mile Sports Complex pour la première fois, Molinaro savait exactement où tourner son regard.

« J’ai failli verser une larme. Mon père était juste là, dans le coin où on était toujours assis aux parties des Blades. J’avais sept ans à l’époque, on était dans ces gradins chaque vendredi soir pour voir l’équipe jouer. Toujours assis au même endroit. Et me voilà maintenant sur la glace, avec lui qui me regarde en action, c’est super. On peut dire que la boucle est bouclée. »

Aura-t-on droit à une fin hollywoodienne? Les Canucks croiseront le fer avec les Flyers de Winkler en quart de finale vendredi. L’équipe qui l’emportera aura rendez-vous avec les Mustangs de Melfort en demi-finale.

Voir plus
Timberwolves de Miramichi

Parcours vers la Coupe du centenaire 2024 : Timberwolves de Miramichi

Après avoir remporté leur tout premier titre dans la ligue, les champions de la MHL visent le titre national

Shannon Coulter
|
08 May 2024

Les séries éliminatoires ont été mémorables pour les Timberwolves de Miramichi, qui se tournent maintenant vers l’occasion de compétitionner pour un titre national à la Coupe du centenaire 2024, présentée par Tim Hortons.

À l’amorce des séries, les Timberwolves figuraient au milieu du classement dans la Ligue de hockey junior des Maritimes (MHL), plus exactement au quatrième rang avec une fiche de 31-16-2, en cinquième place pour le nombre de buts (211) et au quatrième échelon pour le nombre de buts alloués (182). Les unités spéciales ont été un point fort de Miramichi, dont le taux d’efficacité en désavantage numérique est de 82,1 %.

C’est toutefois au moment d’amorcer les éliminatoires que les Timberwolves sont passés à la vitesse supérieure. Après une série de cinq matchs contre les Steamers de West Kent, troisièmes au classement, Miramichi a balayé le Blizzard d’Edmundston pour accéder à la finale de la ligue contre les Western Capitals de Summerside, qui avaient terminé en tête du classement.

Les Timberwolves l’ont emporté en six affrontements chaudement disputés, dont cinq qui se sont décidés par un seul but. La troupe obtenait ainsi un premier titre dans la MHL à sa 24 e saison et une première participation à la Coupe du centenaire.

Ludovic Dufort a mené l’offensive avec 46 buts et 82 points en saison régulière. L’avant de 21 ans a aussi inscrit 3 buts et 16 points en séries.

Le gardien de but Jack Flanagan a sauté sur la glace au troisième match contre les Steamers et a signé 11 victoires en 13 matchs, présentant une moyenne de buts alloués de 2,86 et un pourcentage d’arrêts de 0,917. Le jeune de 19 ans a été élu Joueur par excellence des séries éliminatoires.

Les Timberwolves ne manquent pas de talent derrière le banc non plus. Kory Baker a joué pendant 15 ans au hockey professionnel dans l’ECHL en Suède, au Danemark et en Finlande, avant de rentrer à Miramichi pour devenir entraîneur-chef au début de la saison 2022-2023.

Il y a plus de 20 ans qu’une équipe de l’Atlantique a remporté le Championnat national junior A du Canada. Les Oland Exports de Halifax ont été les derniers champions nationaux dans la région, eux qui s’étaient imposés à domicile en 2002.

PARCOURS VERS OAKVILLE

Ligue de hockey junior des Maritimes
Quart de finale : ont battu les Steamers de West Kent 4-1 (3-5, 5-1, 2-1, 5-4, 4-3 PROL.)
Demi-finale : ont battu le Blizzard d’Edmundston 4-0 (3-2, 5-4, 4-3 2EPROL., 4-2)
Finale : ont battu les Western Capitals de Summerside 4-2 (5-6 2EPROL., 5-1, 4-3, 4-3, 1-2 2EPROL., 5-4)

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche (V-D-DP) : 31-16-2 (4 es de la MHL)
Buts pour : 211 (5 es de la MHL)
Buts contre : 182 (4 es de la MHL)
Avantage numérique : 43 en 209 (20,6 % – 7 es de la MHL)
Désavantage numérique : 170 en 207 (82,1 % – 3 es de la MHL)
Plus longue série de victoires : 7 (27 sept.-23 oct.)

Trois meilleurs pointeurs :
• Ludovic Dufort – 46B, 36A, 82P (3 e de la MHL)
• Hugo Audette – 14B, 46A, 60P (18 e de la MHL)
• Jeremy Duhamel – 23B, 35A, 58P (20 e de la MHL)

ÉLIMINATOIRES

Fiche : 12-3
Buts pour : 59
Buts contre : 44
Avantage numérique : 11 en 52 (21,2 %)
Désavantage numérique : 42 en 53 (79,2 %)

Trois meilleurs pointeurs :
• Zachael Turgeon – 9B, 14A, 23P
• David Doucet – 13B, 7A, 20P
• Hugo Audette – 3B, 17A, 20P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL

Première participation

ENGAGEMENTS COLLÉGIAUX ET UNIVERSITAIRES

Jeremy Duhamel – Université Nipissing (2024-2025)

CLASSEMENT PARMI LES 20 PREMIERS DE LA LHJC

2 oct. – non classés
9 oct. – 16 es
16 oct. – 8 es
23 oct. – 8 es
30 oct. – 9 es
6 nov. – 14 es
13 nov. – 19 es
20 nov. – non classés
27 nov. – mention honorable
4 déc. – non classés
11 déc. – non classés
18 déc. – non classés
8 janv. – non classés
15 janv. – non classés
22 janv. – non classés
29 janv. – non classés
5 févr. – non classés
12 févr. – non classés
19 févr. – non classés
26 févr. – non classés
4 mars – non classés
11 mars – 11 es

Voir plus
Greater Sudbury Cubs

Parcours vers la Coupe du centenaire 2024 : Grads de Navan

Les champions de la CCHL ont enfin mis la main sur leur premier titre de la ligue, ce qui leur donne l’occasion de briller sur la scène nationale

Jason La Rose
|
08 May 2024

Après 32 années d’existence, les Grads de Navan accèdent finalement à la plus grande compétition de hockey junior A au Canada.

En battant les Lumber Kings de Pembroke, les Nationals de Rockland et les Bears de Smiths Falls, les Grads ont remporté leur tout premier championnat de la Ligue de hockey du Canada central (CCHL), obtenant par le fait même leur billet pour la Coupe du centenaire 2024, présentée par Tim Hortons.

Étonnamment, les trois séries gagnées par les Grads portent leur total global à seulement QUATRE depuis 1991, année de leur arrivée dans la CCHL (alors connue sous le nom de Ligue centrale de hockey junior A). Cette autre série remportée avait été le fruit d’un balayage des Stallions de Kanata en 2003.

Navan s’est hissée au sommet de la CCHL en saison régulière, 11 points devant Smiths Falls, grâce à la meilleure offensive de la ligue (235 buts marqués), dont les fers de lance Gabriel Crete (24-50—74) et Devon Savignac (35-31—66) figurent respectivement aux troisième et quatrième rangs pour lenombre de points dans la CCHL.

Devant le filet, Jaeden Nelson n’a pas ménagé ses efforts. Son total de 2 173 minutes jouées lui octroie le quatrième échelon à ce chapitre dans la CCHL, et la recrue de 17 ans figure parmi les cinq premiers gardiens pour le nombre de victoires (25, premier rang), la moyenne de buts alloués (2,57, quatrième rang), le pourcentage d’arrêts (0,921, troisième rang) et le nombre de jeux blancs (3, à égalité au troisième rang).

L’adversité a vite été au rendez-vous pour les Grads pendant les éliminatoires. Il a fallu une deuxième prolongation pour dénouer l’impasse lors du cinquième match en première ronde contre les Lumber Kings, alors que la série était égale à 2-2. Mais Sebbie Johnson a marqué le but gagnant, puis Navan a fermé les livres au sixième match, pour ensuite ne plus jamais tirer de l’arrière dans une série.

Il faut reculer de 13 ans pour le plus récent Championnat national junior A remporté par une équipe de la CCHL, en l’occurrence Pembroke. Cela dit, la ligue a produit son lot d’équipes compétitives au fil de la dernière décennie. Les Jr. Senators d’Ottawa ont atteint les demi-finales en 2018, en 2019 et en 2023, tandis que les Canadians de Carleton Place ont terminé deuxièmes en 2014 et en 2015.

PARCOURS VERS OAKVILLE

Ligue de hockey du Canada central
Quart de finale : ont battu les Lumber Kings de Pembroke 4-2 (5-1, 2-1 PROL., 1-3, 1-5, 5-4 2E PROL., 4-3)
Demi-finale : ont battu les Nationals de Rockland 4-1 (5-4, 1-0 PROL., 4-6, 5-3, 1-0)
Finale : ont battu les Bears de Smiths Falls 4-2 (3-2 PROL., 3-4 PROL., 4-1, 3-2, 0-5, 5-2)

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche (V-D-DP) : 41-9-5 (1ers de la CCHL)
Buts pour : 235 (1ers de la CCHL)
Buts contre : 144 (3es de la CCHL)
Avantage numérique : 36 en 183 (19,7 % – 5es de la CCHL)
Désavantage numérique : 186 en 216 (86,1 % – 3es de la CCHL)
Plus longue série de victoires : 9 (23 févr. – 16 mars)

Trois meilleurs pointeurs :
• Gabriel Crete – 24B, 50A, 74P (3 e de la CCHL)
• Devon Savignac – 35B, 31A, 66P (4 e de la CCHL)
• Sebbie Johnson – 24B, 25A, 49P (23 e de la CCHL)

ÉLIMINATOIRES

Fiche : 12-5
Buts pour : 52
Buts contre : 46
Avantage numérique : 11 en 60 (18,3 %)
Désavantage numérique : 53 en 61 (86,9 %)

Trois meilleurs pointeurs :
• Colin MacDougall – 10B, 11A, 21P
• Sebbie Johnson – 6B, 12A, 18P
• Nicholas Paone – 7B, 7A, 14P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL

Première participation

ENGAGEMENTS COLLÉGIAUX ET UNIVERSITAIRES

Gabriel Crete – Université Mercyhurst (2024-2025)
Cristobal Tola – Collège d’Amherst (2024-2025)
Matthew Roy – Collège Bowdoin (2024-2025)
Devon Savignac – Université Concordia du Wisconsin (2024-2025)

CLASSEMENT PARMI LES 20 PREMIERS DE LA LHJC

2 oct. – non classés
9 oct. – non classés
16 oct. – non classés
23 oct. – non classés
30 oct. – mention honorable
6 nov. – mention honorable
13 nov. – 20es
20 nov. – 18es
27 nov. – 17es
4 déc. – 17es
11 déc. – 13e
18 déc. – 14e
8 janv. – 11e
15 janv. – 13es
22 janv. – 16es
29 janv. – 11e
5 févr. – 11es
12 févr. – 6es
19 févr. – 7es
26 févr. – 7es
4 mars – 7es
11 mars – 7es

Voir plus
Melfort Mustangs

Parcours vers la Coupe du centenaire 2024 : Mustangs de Melfort

Les champions de la SJHL ont eu un parcours éprouvant en séries éliminatoires, mais ils sont affamés de redonner un titre national à la Saskatchewan

Shannon Coulter
|
07 May 2024

Les Mustangs de Melfort ne l’ont pas eu facile en séries éliminatoires, mais leur aventure se poursuivra à la Coupe du centenaire 2024, présentée par Tim Hortons.

Les Mustangs ont terminé leur saison régulière avec une fiche de 38-14-4 dans la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan (SJHL), ce qui leur a valu la deuxième position derrière les Bombers de Flin Flon. Le travail de leur défensive et de leurs gardiens de but a été remarquable : seulement 158 buts ont été inscrits contre les Mustangs (deuxième rang de la SJHL). Leur jeu en désavantage numérique a également été brillant (88,2 % - deuxième rang).

En séries éliminatoires, Melfort a remporté une série de cinq matchs contre les Bruins d’Estevan. Par la suite, en demi-finale, les Broncos de Humboldt les attendaient sur leur chemin. Les deux équipes ont été poussées à la limite dans cette série, qui a nécessité la tenue de sept périodes de prolongation. Au match n o 7, Ryan Duguay a mis fin au débat à 2 min 55 s de la prolongation, propulsant les Mustangs en finale.

Les Mustangs et les Bombers avaient rendez-vous pour le choc final de la SJHL. Pendant 15 semaines consécutives en saison régulière, les Bombers ont occupé le premier rang de la Ligue de hockey junior canadienne (LHJC). Le premier acte a été l’affaire des Mustangs, qui ont signé une victoire sans équivoque de 9-2, en route vers un triomphe en six parties.

James Venne a été l’homme de confiance des Mustangs devant le filet cette année. Considéré comme le meilleur cerbère de l’histoire des Mustangs par l’entraîneur-chef et directeur général de l’équipe, Trevor Blevins, Venne a été premier de classe de la SJHL au chapitre des minutes jouées (2 661) en saison régulière. Il a maintenu un pourcentage d’arrêts de 0,912 et une moyenne de buts alloués de 2,62. En séries éliminatoires, il a maintenu une fiche de 12-3, avec une moyenne de buts alloués de 2,50 et un pourcentage d’arrêts de 0,925.

Aidyn Hutchinson a été le meilleur joueur des Mustangs pendant la saison. Il a terminé troisième dans la colonne des meilleurs pointeurs du circuit, fort de ses 33 buts et 78 points, et lors des séries éliminatoires, il a touché la cible 15 fois, récoltant un total de 32 points.

Les Mustangs ont faim à l’approche du Championnat national junior A — le plus récent titre de la ligue des Prairies qu’ils représentent remonte à il y a 10 ans. Les Terriers de Yorkton avaient vaincu les Canadians de Carleton Place 4-3 en prolongation.

PARCOURS VERS OAKVILLE

Ligue de hockey junior de la Saskatchewan
Quart de finale : ont battu les Bruins d’Estevan 4-1 (5-1, 7-4, 3-4, 5-2, 4-2)
Demi-finale : ont battu les Broncos de Humboldt 4-3 (4-2, 4-3, 2-3 3EPROL., 4-3 PROL., 2-4, 3-4 2EPROL., 5-4 PROL.)
Finale : ont battu les Bombers de Flin Flon 4-2 (9-2, 4-1, 4-3 2EPROL, 3-4 PROL., 2-5, 4-1)

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche (V-D-DP) : 38-14-4 (2 es de la SJHL)
Buts pour : 218 (4 es de la SJHL)
Buts contre : 158 (2 es de la SJHL)
Avantage numérique : 58 en 268 (21,6 % – 5 es de la SJHL)
Désavantage numérique : 208 en 250 (88,2 % – 2es de la SJHL)
Plus longue série de victoires : 9 (16 févr. – 10 mars)

Trois meilleurs pointeurs :
• Aidyn Hutchinson – 33B, 45A, 78P (3 e de la SJHL)
• Clay Sleeva – 25B, 34A, 59P (15 e de la SJHL)
• Chase Friedt-Mohr – 14B, 42A, 56P (20ede la SJHL)

ÉLIMINATOIRES

Fiche : 12-6
Buts pour : 74
Buts contre : 52
Avantage numérique : 14 en 72 (19,4 %)
Désavantage numérique : 60 en 75 (80 %)

Trois meilleurs pointeurs :
• Aidyn Hutchinson – 15B, 17A, 32P
• Ryan Duguay – 14B, 10A, 24P
• Chase Friedt-Mohr – 9B, 15A, 24P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL

2015 – Mustangs de Melfort | 4 e place | 2-3 | 12BP, 19BC
1996 – Mustangs de Melfort | finalistes | 5-1 | 35BP, 10BC

ENGAGEMENTS COLLÉGIAUX ET UNIVERSITAIRES

Chase Friedt-Mohr – Université de Regina (2024-2025)
Hayden Prosofsky – Southern Alberta Institute of Technology (2024-2025)
Zackery Somers – Université du Maine (2024-2025)

CLASSEMENT PARMI LES 20 PREMIERS DE LA LHJC

2 oct. – 6 es
9 oct. – 4 es
16 oct. – 7 es
23 oct. – 11 es
30 oct. – mention honorable
6 nov. – non classés
13 nov. – non classés
20 nov. – non classés
27 nov. – non classés
4 déc. – non classés
11 déc. – non classés
18 déc. – non classés
8 janv. – mention honorable
15 janv. – non classés
22 janv. – mention honorable
29 janv. – mention honorable
5 févr. – 15 es
12 févr. – non classés
19 févr. – non classés
26 févr. – mention honorable
4 mars – 12 es
11 mars – 11 es

Voir plus
Greater Sudbury Cubs

Parcours vers la Coupe du centenaire 2024 : Blues de Collingwood

Les champions de l’OJHL ont misé sur leur défensive dominante pour défendre leur titre et confirmer leur retour sur la scène nationale

Jason La Rose
|
07 May 2024

Ils sont de retour!

Les Blues de Collingwood sont la seule équipe du tournoi l’an dernier qui participera à la Coupe du centenaire 2024, présentée par Tim Hortons, après avoir défendu son titre dans laLigue de hockey junior de l’Ontario (OJHL)grâce à une performance défensive dominante.

Les Blues, qui avaient été éliminés en quart de finale l’an dernier à Portage la Prairie, n’ont perdu que 7 matchs sur 56 en saison régulière, et seulement 3 sur 19 en séries, étouffant les performances de l’adversaire, des avants jusqu’au gardien.

Ils n’ont accordé que 88 buts au total en saison régulière – soit une minuscule moyenne de 1,57 par match et 56 de moins que les Golden Hawks de Trenton, deuxièmes à ce chapitre – avant d’en concéder 36 en 19 joutes éliminatoires.

Noah Pak a offert une performance digne des jeux vidéo devant le filet de Collingwood, lui qui a présenté une fiche de 37-5, dont 12 jeux blancs (oui, oui, 12!), une moyenne de buts alloués de 1,30 et un pourcentage d’arrêts de 0,945. En 41 départs, il a accordé plus de trois buts à seulement deux reprises, et aucun ou un seul but 25 fois (oui, oui, 25!).

Mais ce n’est pas la seule force des Blues. L’offensive y est tout aussi dominante. La troupe a terminé au deuxième rang avec 284 buts, soit seulement cinq de moins que Trenton. Dylan Hudon a mené la charge avec 73 points (29-44—73), et la formation compte aussi huit joueurs qui ont inscrit au moins 50 points et sept qui ont atteint le plateau des 20 buts.

Collingwood a été très peu mise à l’épreuve tout au long des éliminatoires. Les Blues ont balayé Brantford en première ronde des séries et Leamington en finale de la conférence de l’Ouest, et ils n’ont plié l’échine qu’une seule fois lors du 4 e match les opposant à Oakville, après trois victoires contre les hôtes de la Coupe du centenaire.

Ce n’est qu’en finale de la ligue que l’équipe a connu un peu d’adversité, quand Trenton a créé l’égalité en remportant les matchs 3 et 4, mais Collingwood a repris les devants au match 5 avec une victoire écrasante de 7-2, avant d’écarter son adversaire sur la route au match 7.

À seulement 144 kilomètres au sud de la maison, les Blues tenteront à Oakville de devenir les premiers champions de l’OJHL à remporter le Championnat national junior A du Canada depuis les Tigers d’Aurora en 2007.

PARCOURS VERS OAKVILLE

Ligue de hockey junior de l’Ontario
Ronde 1 : ont battu les 99ers de Brantford 4-0 (2-1 2E PROL., 5-1, 4-0, 4-3)
Quart de finale : ont battu les Blades d’Oakville 4-1 (3-2, 4-2, 10-1, 3-5, 3-0)
Demi-finale : ont battu les Flyers de Leamington 4-0 (3-0, 2-1 PROL., 6-2, 4-2)
Finale : ont battu les Golden Hawks de Trenton 4-2 (5-4, 4-0, 4-5, 1-3, 7-2, 3-2)

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche (V-D-N-DP) : 49-6-0-1 (1ers de l’OJHL)
Buts pour : 284 (2es de l’OJHL)
Buts contre : 88 (1ers de l’OJHL)
Avantage numérique : 56 en 173 (32,4 % – 2es de l’OJHL)
Désavantage numérique : 139 en 167 (83,2 % – 6es de l’OJHL)
Plus longue série de victoires : 14 (22 déc. – 11 févr.)

Trois meilleurs pointeurs :
• Dylan Hudon – 29B, 44A, 73P (13e de l’OJHL)
• Spencer Young – 39B, 33A, 72P (14e de l’OJHL)
• Jack Rimmer – 25B, 40A, 65P (24e de l’OJHL)

ÉLIMINATOIRES

Fiche : 16-3
Buts pour : 77
Buts contre : 36
Avantage numérique : 21 en 71 (29,6 %)
Désavantage numérique : 70 en 79 (88,6 %)

Trois meilleurs pointeurs :
• Spencer Young – 12B, 18A, 30P
• Dylan Hudon – 10B, 14A, 24P
• Jack Rimmer – 10B, 12A, 22P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL

2023 – Blues de Collingwood | 5 e place | 3-2 | 14BP, 11BC

ENGAGEMENTS COLLÉGIAUX ET UNIVERSITAIRES

Declan Bowmaster – Collège Merrimack (2025-2026)
Ryan Cook – Université Wilfrid Laurier (2024-2025)
Cameron Eke – Université Niagara (2025-2026)
Dylan Hudon – Université de Guelph (2024-2025)
Marcus Lougheed – Université Lake Superior State (2025-2026)
Noah Pak – Université Yale (2024-2025)
Jack Rimmer – Université Niagara (2025-2026)
Jack Silverman – Collège Middlebury (2024-2025)
Landon Wright – Université du Maine (2026-2027)
Spencer Young – Université Niagara (2024-2025)

CLASSEMENT PARMI LES 20 PREMIERS DE LA LHJC

2 oct. – 8es
9 oct. – 5es
16 oct. – 4es
23 oct. – 2es
30 oct. – 2es
6 nov. – 4es
13 nov. – 2es
20 nov. – 3es
27 nov. – 3es
4 déc. – 3es
11 déc. – 3es
18 déc. – 3es
8 janv. – 3es
15 janv. – 3es
22 janv. – 3es
29 janv. – 2es
5 févr. – 2es
12 févr. – 2es
19 févr. – 2es
26 févr. – 1ers
4 mars – 1ers
11 mars – 1ers

Voir plus
Winkler Flyers

Parcours vers la Coupe du centenaire 2024 : Flyers de Winkler

Les champions de la MJHL accèdent au championnat national pour une deuxième fois, notamment grâce à une belle lancée en début de saison

Shannon Coulter
|
06 May 2024

En 1992, les Flyers de Winkler se sont inclinés devant les Flyers de Thunder Bay en finale du Championnat national junior A du Canada. Trente-deux ans plus tard, Winkler a une nouvelle occasion de connaître la gloire à la Coupe du centenaire 2024, présentée par Tim Hortons.

Le parcours vers Oakville n’a pas été facile, les Flyers ayant fait face à une compétition relevée en séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior du Manitoba (MJHL). Après avoir éliminé les Terriers de Portage en cinq matchs, les Flyers ont croisé le fer avec les Oil Capitals de Virden et ont vu trois de leurs matchs se décider en prolongation, dont le match 6, qui fut décisif et a nécessité quatre périodes de prolongation. C’est Jakob Jones qui a inscrit le but de la victoire pour Winkler.

Deux autres parties se sont décidées en prolongation en finale de la MJHL, mais les Flyers ont réussi à balayer les Pistons de Steinbach en quatre affrontements pour obtenir leur billet pour Oakville.

Les Flyers ont connu une bonne saison régulière, terminant deuxièmes au classement du Manitoba avec un dossier de 42-11-5 et à égalité au quatrième rang de l’histoire du club pour le nombre de victoires, soit depuis 1980. Ils ont entamé la saison avec brio en remportant leurs neuf premiers matchs et en prenant la tête du classement de la LHJC pendant deux semaines à la fin du mois d’octobre.

Dalton Andrew et Trent Penner ont mené l’offensive des Flyers. Andrew a été le meilleur pointeur de la saison régulière de la MJHL avec 43 buts et 82 points, tandis que Penner, nommé Joueur par excellence de la MJHL, figure tout près en deuxième place avec 29 buts et 78 points.

Malachi Klassen a quant à lui été élu Joueur par excellence des séries éliminatoires. Le jeune de 20 ans présente une fiche de 12-3 en séries éliminatoires, avec une moyenne de buts alloués de 2,07 et un pourcentage d’arrêts de 0,923.

Les Flyers ne manquent pas de talent derrière le banc non plus : Justin Falk (283), Ryan White (332) et Eric Fehr (722) ont une expérience combinée de 1 337 matchs dans la LNH. Falk a été embauché comme directeur général adjoint et entraîneur adjoint en mars 2021, avant d’être promu directeur général et entraîneur-chef trois mois plus tard. White a été ajouté comme entraîneur adjoint en août 2021, tandis que Fehr a été engagé à titre de directeur du développement des joueurs en juin 2022.

PARCOURS VERS OAKVILLE

Ligue de hockey junior du Manitoba
Quart de finale : ont battu les Terriers de Portage 4-1 (4-1, 2-3, 5-3, 3-1, 6-3)
Demi-finale : ont battu les Oil Capitals de Virden 4-2 (0-4, 2-1, 1-4, 5-4 2 E PROL., 2-1 2 E PROL., 2-1 4 E PROL.)
Finale : ont battu les Pistons de Steinbach 4-0 (2-1, 3-1, 4-3 PROL., 5-4 PROL.)

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche (V-D-DP) : 42-11-5 (2 es de la MJHL)
Buts pour : 234 (2 es de la MJHL)
Buts contre : 122 (2 es de la MJHL)
Avantage numérique : 63 en 243 (25,9 % – 1 ers de la MJHL)
Désavantage numérique : 225 en 266 (84,6 % – 3 es de la MJHL)
Plus longue série de victoires : 9 (22 sept.-23 oct.)

Trois meilleurs pointeurs :
• Dalton Andrew – 43B, 39A, 82P (1 er de la MJHL)
• Trent Penner – 29B, 49A, 78P (2 e de la MJHL)
• Brody Beauchemin – 13B, 53A, 66P (4 e de la MJHL)

ÉLIMINATOIRES

Fiche : 12-3
Buts pour : 45
Buts contre : 35
Avantage numérique : 8 en 43 (18,6 %)
Désavantage numérique : 37 en 49 (75,6 %)

Trois meilleurs pointeurs :
• Trent Penner – 6B, 8A, 14P
• Dalton Andrew – 4B, 10A, 14P
• Zach Nicolas – 6B, 7A, 13P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL

1992 – Flyers de Winkler | finalistes | 3-3 | 24BP, 33BC

ENGAGEMENTS COLLÉGIAUX ET UNIVERSITAIRES

Malachi Klassen – College of the Holy Cross (2024-2025)

Zach Nicolas – Collège Stonehill (2024-2025)

Trent Penner – Université de l’Alaska à Fairbanks (2024-2025)

CLASSEMENT PARMI LES 20 PREMIERS DE LA LHJC

2 oct. – 5 es
9 oct. – 3 es
16 oct. – 1 ers
23 oct. – 1 ers
30 oct. – 5 es
6 nov. – 3 es
13 nov. – 5 es
20 nov. – 7 es
27 nov. – 6 es
4 déc. – 6 es
11 déc. – 6 es
18 déc. – 7 es
8 janv. – 9 es
15 janv. – 8 es
22 janv. – 6 es
29 janv. – 6 es
5 févr. – 5 es
12 fév. – 5 es
19 fév. – 5 es
26 févr. – 4 es
4 mars – 4 es
11 mars – 4 es

Voir plus

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Videos
Photos
play_logo
BFL : Hommage aux meilleures derrière le banc
play_logo
FHC : Le Fonds d’aide en action – Simon
play_logo
FHC : Rêves devenus réalité à Membertou
play_logo
CMM : Faits saillants – SWE 4, CAN 2 (médaille de bronze)
play_logo
CMM : Faits saillants – SUI 3, CAN 2 TB (demi-finale)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 6, SVK 3 (quart de finale)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 4, CZE 3 Prol. (ronde préliminaire)
play_logo
CMM : Retour sur un parcours endiablé à Riga
play_logo
Coupe du Centenaire : Faits saillants – Collingwood 1, Melfort 0 (Match pour le médaille d'or)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 3, SUI 2 (ronde préliminaire)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 5, FIN 3 (ronde préliminaire)
play_logo
ENM : Fierté et passion derrière le banc
Horaire
HC Logo
Oakville, Ontario, Canada
juill. 19 - 23
HC Logo
Windsor / Plymouth, ON / MI
juill. 28 - août 3
HC Logo
Edmonton, Alb., Canada
août 3 - 10
HC Logo
San Jose, CA | Salt Lake City, UT | Boise, ID | Halifax, NS | Summerside, PE, CAN & USA
nov. 6 - févr. 8