ethan kowatsch feature
Changer des vies
Inspiré par un discours de Carey Price, Ethan Kowatsch, 14 ans, apporte un changement positif aux communautés des Premières Nations grâce à sa cueillette d’équipement annuelle
Quinton Amundson
|
19 septembre 2019
|

Carey Price a profité pleinement de son temps sur scène lors de la remise des prix de la LNH en 2015 à Las Vegas.

Après avoir amorcé son discours d’acceptation du trophée Vézina en remerciant sa famille et ses coéquipiers, Price s’est tourné vers les jeunes des Premières Nations.

« Je suis rendu ici parce que je ne me suis pas découragé », a déclaré Price, originaire de la Première Nation Ulkatcho à Anahim Lake en Colombie-Britannique. « J’ai travaillé fort pour me rendre ici, j’ai profité de toutes les occasions que j’ai eues. Et, j’encourage vraiment les jeunes des Premières Nations à être des chefs de file dans leurs communautés. Soyez fiers de votre patrimoine et ne vous découragez pas devant ce qui est improbable. »

Le joueur étoile des Canadiens de Montréal a voulu encourager les jeunes ce soir-là, mais la force de ses paroles s’est répandue beaucoup plus que cela grâce à Ethan Kowatsch, qui avait alors 10 ans et qui écoutait le discours à Mississauga, en Ontario. 

Entendre son idole du hockey parler de son combat pour avoir accès à de l’équipement et du trajet aller-retour de 640 kilomètres de Price pour jouer à Williams Lake, en Colombie-Britannique, a profondément ému Ethan. Le discours de Price a été l’un des catalyseurs qui ont motivé Ethan à lancer une collecte d’équipement de hockey pour les jeunes des Premières Nations vivant dans des communautés éloignées du Nord de l’Ontario. 

Ethan, lui-même un gardien de but âgé de 14 ans qui jouera cette saison avec l’équipe bantam AAA des Titans de Toronto, éprouve un désir naturel de donner aux autres, quelque chose qui s’est manifesté à un jeune âge.

À la maternelle, un de ses amis a reçu un diagnostic de leucémie et Ethan a voulu aider en demandant des dons pour le Hospital for Sick Children plutôt que des cadeaux pour son anniversaire et Noël.   

« J’aimais tout simplement redonner aux gens », dit Ethan. « Après le discours de (Price), je me suis dit “Oh, je peux faire une collecte d’équipement de hockey en plus de ça.” »

Maintenant, en 2019, Ethan, son père Ken et sa mère Tristan Cammaert travaillent d’arrache-pied dans le sud de l’Ontario à recueillir de l’équipement pour la quatrième année consécutive. La croissance de la collecte d’équipement est fulgurante : 10 sacs ont été recueillis en 2016 et presque 10 fois plus – soit 100 sacs – ont été recueillis en 2018.

Attawapiskat, Brunswick House, Chapleau Cree, Fort Albany, Kashechewan, Moose Factory et Wahgoshig ne sont que quelques-unes des communautés dont les résidants ont profité de ces dons. 

« Les résidents ne peuvent absolument pas aller dans un (magasin d’articles de sport) pour acheter de l’équipement », dit Mme Cammaert. « Recevoir cet équipement est très utile pour les enfants qui veulent jouer. »

Paul Harrison, ancien agent de la Police provinciale de l’Ontario (OPP) et gardien de but des Maple Leafs de Toronto (1978-1980), a rencontré Ethan et ses parents par l’intermédiaire d’une relation au sein de la Ligue de hockey du Grand Toronto. En tant que coordonnateur de la prévention de la toxicomanie auprès de la Police provinciale de l’Ontario, Harrison a pu visiter les écoles de ces communautés et aider à déterminer les endroits où l’équipement était nécessaire.  

« Pour ces enfants, recevoir cet équipement, c’est comme Noël quand ils reçoivent tout ça », dit Harrison. « Vous devez penser à la logistique. La plupart de ces communautés ne sont accessibles que par avion. Pendant une courte période, vous pouvez emprunter des routes de glace pour acheminer le matériel aux communautés. »

En plus de déterminer les communautés dans le besoin, Harrison soutient cette initiative en collaborant avec le service de la Police provinciale de l’Ontario à South Porcupine pour stocker et nettoyer le matériel, et en collaborant avec des services de police et des agences de transport pour livrer le matériel. 

Il est aussi venu en aide à plusieurs autres collectes d’équipement par le passé. Un effort particulier en 2011, organisé par le policier Marc Beauparlant du Service de police de Nishnawbe-Aski (NSPA), a joué un rôle important pour catalyser l’appui constant pour obtenir des patins, des bâtons, des jambières, des masques de gardien de but et d’autres pièces d’équipement au cours de la dernière décennie.  

Par un « beau soir d’hiver » dans la Première Nation de Marten Falls en 2010, Beauparlant n’a vu que quatre jeunes jouer au hockey sur la patinoire communautaire tandis que plusieurs enfants les regardaient le long de la bande.  

« Je me suis dit “Ce n’est pas correct” », affirme Beauparlant. « Comme la plupart des gens reçoivent de l’aide sociale, ils n’ont pas les revenus nécessaires pour acheter de l’équipement de hockey.  

« L’hiver prochain, les enfants auront au moins des patins, des jambières et des bâtons de hockey. » 

La collecte d’équipement a permis de recueillir 90 casques, 39 bâtons, 306 patins, 26 sacs de hockey et 23 pièces d’équipement de gardien de but. Les effets ressentis lorsque les jeunes et les adultes reçoivent cet équipement vont au-delà du simple fait de pouvoir pratiquer le sport du Canada. 

« La distribution de l’équipement de hockey me met en contact avec la communauté lors d’un événement positif », explique Beauparlant. « Habituellement, ils voient la police dans des situations négatives. Déjà là, vous avez un impact positif. Les enfants qui sont équipés changent de comportement envers la police. »

Mme Cammaert dit que Harrison leur a dit à quel point l’impact des efforts de collecte d’Ethan est important.  

« Il a dit à Ethan “Je ne sais pas si tu réalises que tu ne fais pas qu’envoyer de l’équipement pour aider les enfants à jouer au hockey, ce qui est formidable, mais que tu sauves aussi des vies” », dit Mme Cammaert. 

Puisqu’il y a toujours une forte demande pour de l’équipement dans les réserves, l’objectif d’Ethan pour la collecte de 2019 est de recueillir plus d’équipement qu’en 2018.   

En plus de recueillir de l’équipement lors des matchs de la GTHL, la famille Kowatsch communique par courriel et par téléphone avec d’autres membres de la famille et des amis pour organiser la cueillette. Mme Cammaert affirme à la blague que le garage familial va se transformer en « vestiaire le plus puant que vous puissiez imaginer » au cours des deux prochains mois.

Harrison ou d’autres bénévoles rencontreront la famille en novembre pour amorcer le processus de livraison dans le Nord de l’Ontario. L’an dernier, la famille avait tellement d’équipement qu’elle a dû louer des U-Haul pour l’acheminer aux associés de Harrison.   

Ethan espère que la quatrième année suscitera une participation active, car la collecte a tellement grossi que « de plus en plus de gens l’attendent chaque année ». Il souhaite continuer la collecte tout au long de ses études secondaires. 

Il affirme que même le plus petit don a un poids énorme. 

« Donner deux patins est beaucoup mieux que de ne rien donner », dit-il. « Même un petit peu suffit à aider plusieurs personnes. Je pense que la plus grande chose que j’ai apprise, c’est qu’un petit peu aide beaucoup. »

Price fait ce qu’il peut pour générer un intérêt pour la collecte en partageant un message à propos d’Ethan sur sa page Facebook. 

« Je pense que c’est formidable qu’Ethan soit si enthousiaste à l’idée d’offrir à d’autres l’occasion de pratiquer un sport qui nous passionne », a déclaré Price. « Je suis très fier du jeune homme. »

Pour appuyer Ethan et sa mission, envoyez un courriel à [email protected].

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
DMJA 2019 : CZE 4 – RUS 3 PROL. (Préliminaire)
Barinka marque après 1 min 57 s en prolongation; les Tchèques gagnent.
DMJA 2019 : CAN-E 5 – CAN-O 1 (Préliminaire)
Deux buts, deux aides de Martino; l’Est gagne la bataille canadienne.
DMJA 2019 : USA 3 – CAN-O 2 (Préliminaire)
Farrell marque le but égalisateur et le but gagnant pour les É.-U.
DMJA 2019 : RUS 3 – CAN-E 2 PROL. (Préliminaire)
Ponomaryov marque en avantage numérique, et la Russie l’emporte.
Horaire