Équipe nationale junior 2016-2017

Résumé de la journée au CMJ 2017 – Toronto

Lundi 2 janvier 2017

RUSSIE 4 c. DANEMARK 0 (Quart de finale)
Kirill Kaprizov a ajouté deux buts à sa récolte – lui donnant le meilleur total du tournoi avec sept buts – pour mener la Russie à une victoire contre le Danemark et à une participation aux demi-finales du Mondial junior pour une septième année de suite. Alexander Polunin et Pavel Karnaukhov ont été les autres buteurs.

Ilya Samsonov a maintenant signé deux jeux blancs de suite, réalisant cette fois 14 arrêts.

Lasse Petersen, qui a accordé deux buts en première période, a été remplacé par Kasper Krog pour les 40 dernières minutes. Les deux gardiens de but ont effectué un total de 28 arrêts pour le Danemark.

Après le match, le Danemark a nommé ses trois meilleurs joueurs pour le tournoi : les défenseurs Anders Koch et Oliver Gatz ainsi que l'avant Alexander True.

La Russie se rendra maintenant à Montréal pour y affronter les États-Unis.

ÉTATS-UNIS 3 c. SUISSE 2 (Quart de finale)
Un but en avantage numérique de Jeremy Bracco et un autre à forces égales de Luke Kunin à un peu plus de deux minutes d'intervalle a permis aux Américains d'être aux commandes tôt dans le match.

La Suisse a réduit l'écart à mi-chemin de la deuxième période lorsque Hischier a marqué en avantage numérique. Il a répété l'exploit en début de troisième pour créer l’égalité. Dix-huit secondes plus tard, Jeremy Greenway a répliqué avec un but en avantage numérique à son tour, et les États-Unis ont obtenu leur billet pour la demi-finale.

Après le match, la Suisse a nommé ses trois meilleurs joueurs du tournoi : l'avant Hischier, le défenseur Jonas Siegenthaler et le gardien de but Joren van Pottelberghe.

Les États-Unis se rendront maintenant à Montréal pour y affronter la Russie.


Samedi 31 décembre 2016

UNITED STATES (4-0-0-0) 3 vs. CANADA (3-0-0-1) 1
Colin White and Jordan Greenway scored on two of their team’s first three shots of the game, both on the power play, and the United States beat Canada to clinch first place in Group A.

Thomas Chabot (Canada) and Jeremy Bracco (U.S.) exchanged goals five minutes apart in the second period to wrap up the scoring.

Canada outshot the United States 26-20, with both teams’ goaltenders having big moments. Connor Ingram stopped two American breakaways, and Joseph Woll stood tall when his team twice put itself two-men down.

The United States now plays Switzerland in the quarter-finals in Toronto on Jan. 2; Canada travels to Montreal to play the Czech Republic.

RUSSIA  (2-0-0-2) 2 vs. SLOVAKIA (1-0-0-3) 0
Russia registered twice as many shots on net as Slovakia – 30 to 15 – and earned a win in a game that determined third place in Group B.

Denis Guryanov opened the scoring midway through the second period on the power play. Yakov Trenin, off a nice pass from Kirill Urakov, gave Russia a two-goal lead halfway through the third period.

Russia next faces Denmark in the quarter-finals in Toronto on Jan. 2; Slovakia travels to Montreal to play Sweden.


Vendredi 30 décembre 2016

SLOVAQUIE (1-0-0-2) 4 c. LETTONIE (0-0-0-4) 2
Deux équipes sans victoire jouaient un match dont l'enjeu était grand vendredi. Avec la victoire venait une place en quart de finale. La Slovaquie a fait un pas devant grâce aux buts de Filip Lestan, Milos Roman, Andrej Hatala et Merek Sloboda.

La Lettonie a été la première à ouvrir la marque. Le but de Karlis Cukste à 3 min 40 s de jeu a permis aux Lettons de se donner une première avance dans le tournoi.

Filips Buncis a touché la cible avec moins de sept minutes à faire en temps réglementaire pour réduire le déficit de trois buts à deux, mais la Lettonie n'a pu s'approcher davantage.

Avec cette défaite, les Lettons participeront à une série 2 de 3 en ronde de relégation contre la Finlande. Le gagnant de la série demeurera dans le groupe mondial l'an prochain, alors que le perdant sera relégué en division 1.


Jeudi 29 décembre 2016

ÉTATS-UNIS (3-0-0-0) 3 c. RUSSIE (1-0-0-2) 2
Les États-Unis ont dominé la Russie 37-27 au chapitre des tirs au but et ont mis la table pour un duel de la veille du jour de l'An contre le Canada qui déterminera quelle équipe prendra la tête du groupe B.

Clayton Keller et Kirill Urakov ont chacun inscrit un but digne des faits saillants en première période. L'Américain a envoyé la rondelle dans un filet ouvert en tombant. Le Russe a répliqué avec une belle démonstration de coordination oculo-manuelle en frappant une passe au vol pour marquer en désavantage numérique.

Colin White et Troy Terry ont donné une avance de 3-1 aux États-Unis avec un peu moins de la moitié du match à jouer.

La Russie n'est parvenue à réduire l'écart que d'un but. Karill Kaprizov – qui est actuellement le meilleur pointeur du tournoi – a touché la cible en fin de deuxième période pendant un jeu de puissance.

CANADA (3-0-0-0) 10 c. LETTONIE (0-0-0-3) 2
Taylor Raddysh a ajouté son nom au livre des records du Canada en marquant quatre fois dans une troisième victoire consécutive de son équipe au Mondial junior 2017.

Raddysh n'est qu'un des 16 joueurs qui ont noirci la feuille de pointage pour l'équipe hôte. Mathew Barzal a inscrit un doublé; Nicolas Roy, Anthony Cirelli, Michael McLeod et Julien Gauthier ont obtenu chacun un but.

Dylan Strome a récolté quatre aides pour le Canada, et le défenseur Kale Clague en a obtenu trois.

Grâce à trois autres buts en avantage numérique jeudi soir, l'attaque massive de l'équipe compte maintenant huit buts, un sommet parmi les 10 équipes.

Martins Dzierkals et Renars Krastenbergs ont été les buteurs pour la Lettonie.


Mercredi 28 décembre 2016

ÉTATS-UNIS (2-0-0-0) 5 c. SLOVAQUIE (0-0-0-2) 2
Les États-Unis ont profité d'une production offensive bien équilibrée pour vaincre la Slovaquie et remporter un deuxième match au Championnat mondial junior 2017 de l’IIHF.

Trevor Laczynski et Colin White ont donné une avance de 2-0 aux Américains au premier tiers, mais un but de Martin Fehervary a réduit l'écart à un but pour les Slovaques avant le premier entracte.

Une deuxième période de trois buts des États-Unis a mis le match hors de portée de la Slovaquie. Tage Thompson, Charlie McAvoy et Troy Terry ont été les buteurs.

Un but de Michal Roman avec 37 secondes à écouler a fermé les livres de ce duel.

Les États-Unis ont dominé la Slovaquie 50-20 au chapitre des tirs au but.


Mardi 27 décembre 2016

RUSSIE (1-0-0-1) 9 c. LETTONIE (0-0-0-2) 1
Treize joueurs se sont inscrits sur la feuille de pointage dans une victoire de la Russie contre la Lettonie au jour 2 du Championnat mondial junior 2017 de l’IIHF.

Karill Kaprizov a mené la charge avec deux buts en avantage numérique et trois aides. Alexander Polunin a obtenu deux buts et deux aides, et Mikhail Vorobyov a ajouté quatre mentions d’aide.

Danil Yurtaikin, Pavel Karnaukhov, Kirill Belyayev et Yakov Trenin ont aussi touché la cible pour la Russie.

Rudolfs Balcers a été le buteur de la Lettonie.

Le match a été difficile pour les gardiens de but lettons. Gustavs Grigals a accordé trois buts en première période. Denijs Romanovskis a pris la relève en deuxième, mais il a été remplacé par Grigals pour le reste du match après avoir cédé trois fois en 5 min 4 s au début de la période.

CANADA (2-0-0-0) 5 c. SLOVAQUIE (0-0-0-1) 0
Le Canada a dominé dans tous les aspects du jeu dans un blanchissage de la Slovaquie. Le gardien de but canadien Connor Ingram n'a eu que six arrêts à effectuer; cette marque égalise le record pour le plus petit total de tirs accordés au Mondial junior.

Jérémy Lauzon, Anthony Cirelli et Thomas Chabot ont tous trois inscrit un but et une aide. Taylor Raddysh et Michael McLeod ont été les autres buteurs pour le Canada. L'équipe a marqué deux autres fois en avantage numérique, ce qui porte son total après deux matchs à cinq buts en jeu de puissance.

Adam Huska a repoussé 44 tirs pour la Slovaquie.


Lundi 26 décembre 2016

CANADA 5 (1-0-0-0) 5 c. RUSSIE (0-0-0-1) 3
La victoire du Canada sur la Russie au lendemain de Noël a été l'affaire des unités spéciales. Les hôtes ont compté trois fois en supériorité numérique – dont deux fois avant la 30e seconde de l'avantage numérique - pour vaincre la Russie.

Le capitaine canadien Dylan Strome a ouvert la voie en marquant deux buts - les deux en avantage numérique. Tyson Jost, Nicolas Roy et Mathew Barzal ont été les autres buteurs du Canada; Barzal a aussi obtenu deux mentions d'aide pour se hisser au sommet des pointeurs du tournoi au jour 1.

Mikhail Sergachyov, Kirill Kaprizov et Yegor Rykov ont répliqué pour les Russes qui ne sont jamais parvenus à réduire l'écart à moins de deux buts après que Strome et Roy ont marqué à moins de quatre minutes d'intervalle en deuxième période.

ÉTATS-UNIS (1-0-0-0) 6 c. LETTONIE (0-0-0-1) 1
Cinq joueurs différents ont marqué pour les États-Unis qui ont nettement dominé la Lettonie 30-12 au chapitre des tirs au but pour entreprendre le Championnat mondial junior 2017 de l’IIHF avec une victoire convaincante.

Clayton Keller a mené l'offensive en comptant deux buts pour les Américains et ses coéquipiers Patrick Harper, Colin White, Jeremy Bracco et Jordan Greenway en ont obtenu un chacun. Les États-Unis ont rompu une égalité de 1-1 en marquant cinq buts sans riposte au cours des 40 dernières minutes.

Renas Krastenbergs a célébré son 18e anniversaire en inscrivant le seul but de la Lettonie.

Vidéos
Photos
CMJ 2019 : FIN 2 – CAN 1 Prol. (Quart de finale)
DiPietro est remarquable faisant 32 arrêts, mais le Canada perd en prol.
CMJ 2019 : RUS 2 – CAN 1 (Préliminaire)
Glass marque tôt, mais le Canada perd son dernier match préliminaire.
CMJ 2019 : CAN 5 – CZE 1 (Préliminaire)
Cinq joueurs différents aident le Canada à rester invaincu.
CMJ 2019 : CAN 3 – SUI 2 (Préliminaire)
Noah Dobson a inscrit le but gagnant contre la Suisse.
Close
Credit  
Nouvelles récentes
Les plus populaires