bellerive feature
La lignée des Bellerive
Le plus jeune des trois Bellerive à faire son chemin vers Équipe Canada, Jordy profite du soutien familial pour être le prochain à ramener l'or à la maison
David Brien
|
2 août 2016
|

Les parents de joueurs de hockey du Canada devraient téléphoner à Gerry et Heather Bellerive pour découvrir leur secret.

Après avoir vu leur fils aîné Matt représenter le Pacifique au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2011, leur fille Brielle remporter l'or au Championnat mondial féminin des M18 2014 de l'IIHF et leur fils cadet Jordy enfiler l'uniforme de Canada Rouges au tournoi des M17 en novembre dernier, ils ont peut-être quelques idées à donner.

Que ce soit dans la baie English ou dans le lac Capilano, il semble vraiment y avoir un petit quelque chose dans l'eau à la résidence familiale à North Vancouver, C.-B.

Avec ses deux plus vieux frères et soeurs qui ont eu du succès sur la scène internationale, le dernier membre de la famille à avoir porté le rouge et le blanc d'Équipe Canada – il a une autre chance au camp de sélection de l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada – ne peut que profiter de cette chance de suivre leurs pas.

Bellerive a joué le rôle de « petit frère » à la perfection, écoutant les conseils de Matt et Brielle en espérant que cela le mène vers la République tchèque et la Slovaquie pour la Coupe commémorative Ivan Hlinka des M18.

« Mon frère et ma soeur sont les personnes que je surveille le plus dans le hockey », lance-t-il. « Puisqu'ils ont fait leur chemin dans les programmes, j'ai une idée de ce que j'ai besoin de faire pour réussir. »

« Ils m'ont fait savoir que les camps de Hockey Canada laissent place à beaucoup de compétition. Que tu dois jouer à ta façon et ne pas laisser les dépisteurs et tout jouer dans ta tête. Tout est une question de faire ses choses et de garder son propre style. »

Même si observer son frère et sa soeur vivre des expériences similaires avant lui et obtenir de précieux conseils d'eux est bien pratique, c'est de façon inconsciente que Jordy a commencé à suivre leurs traces.

Dès un jeune âge, il était habité par le hockey et il suivait sa famille sur les patinoires de la Colombie-Britannique. Il a vécu chaque moment possible et a appris à savourer ce sport.

Jeune, il a été témoin de ce que son frère et sa soeur ont vécu. Non seulement il voulait imiter ce qu'ils avaient fait, mais il voulait en faire plus et le faire mieux.

« Dès l'âge de 10 ans, Jordy a commencé à comprendre plus sur ce sport que la plupart des adultes selon moi », exprime Gerry Bellerive, le père de la famille. « Il a vu les deux premiers enfants passer à travers leurs tentatives, leurs angoisses et leurs succès et tout cela l'a énergisé.

« Il a cet esprit brillant – il est très résilient mentalement – qui lui a toujours permis d'être compétitif, mais toujours en étant inspiré par eux. »

Même si Gerry reconnaît que lui et sa femme Heather ont fait des sacrifices pour permettre à leurs enfants de se rendre là où ils sont aujourd'hui, il leur donne tout le crédit pour leur passion et pour avoir travaillé fort pour atteindre leurs objectifs.

Alors qu'il a l'occasion d'affronter les meilleurs joueurs de moins de 18 ans du pays, Bellerive est à l'aise sachant qu'il n'y a aucun défi auquel il n'est pas préparé.

Après tout, chez les Bellerive, la compétition était aussi commune qu'un souper le dimanche.

« Que ce soit pour tirer des rondelles ou se chamailler dans le sous-sol ou pour sauter sur le trampoline, tout a toujours été une compétition dès le premier jour », lance Jordy. « Nous rivalisions tout le temps et cela a rendu les choses intéressantes et bien amusantes quand on était jeune. »

« Nous avons une bonne éthique du travail dans ma famille et on s'entraide. C'est quelque chose qui nous a donné une chance d'exceller au hockey et de porter la feuille d'érable. »

Avec Matt qui détient une médaille de bronze du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans et Brielle qui est une championne mondiale, Jordy a hâte d'avoir la chance de gagner quelque chose à l'international.

Et bien que faire partie de la formation canadienne soit le premier objectif, Bellerive n'est pas gêné par rapport à ses ambitions en or.

« Je pense que dès que tu enfiles les patins, gagner une médaille d'or et une coupe Stanley reste toujours dans ta tête. Ce serait un immense honneur, alors je ferai tout mon possible pour l'obtenir pour moi et ma famille. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
ENF : Rencontres à Victoria
Des joueuses de hockey atome de la CRFMHA ont eu la chance de rencontrer des membres d’Équipe Canada.
CMJ 2020 : CAN 4 – RUS 3 (Médaille d’or)
Thomas marque le BG à 3 min 58 s de la fin et le Canada remporte l’or.
Horaire