1973 portage terriers rewind 640

Retour sur la Coupe RBC – Finale de la Coupe du Centenaire 1973 (Match 3)

Terriers de Portage 3, Lumber Kings de Pembroke 1

Moe Carter - Winnipeg Free Press
|
9 mai 2015
|

REMARQUE : Cet article a d’abord été publié dans le Winnipeg Free Press le 10 mai 1973.

PORTAGE L’EMPORTE… JOUANT AUSSI LONGTEMPS QUE POSSIBLE

BRANDON – Les Terriers de Portage la Prairie et les Lumber Kings de Pembroke ont joué, en partie, leur match à l’aréna Keystone mercredi soir.

Portage a marqué les buts – un dans chaque période – et Pembroke a perdu son sang-froid.

Par conséquent, l’arbitre Bill Chapple a arrêté le match après 14 min 53 s de jeu en troisième période. Les Terriers menaient alors 3-1 grâce aux buts de Randy Hextall, Randy Penner et Grant Farncombe.

Les étincelles ont commencé lorsque Murray Thrasher des Lumber Kings a écopé d’une punition mineure à 14 min 46 s en troisième période. Ce n’était pas clair si Marty Gannon, un défenseur de Pembroke, contestait la pénalité venant d’être infligée, ou s’il suggérait que Bob Miller aurait plutôt dû recevoir une punition pour avoir malmené un joueur des Lumber Kings au même moment. Quoi qu’il en soit, Gannon a reçu sur le coup une punition pour inconduite.

Les Lumber Kings, qui ont contesté presque toutes les décisions des arbitres au cours de la série finale quatre de sept de la Coupe du Centenaire, ont continué à argumenter. Chapple a ensuite ordonné de remettre la rondelle en jeu et a infligé une autre punition aux Lumber Kings – cette fois-ci pour avoir eu trop de joueurs sur la glace à 14 min 53 s.

Lorsque les Kings ont continué à se regrouper autour des officiels, l’arbitre a décidé de mettre le chronomètre en marche avant de mettre fin à la rencontre. Portage l’a donc emporté 3-1 pour prendre les devants 3-0 dans la série les mettant aux prises avec les champions de l’Est.

« Ils ne demandent pas comment vous avez gagné… ils demandent simplement si vous avez gagné, » a précisé l’entraîneur de Portage, Murray MacPherson. « C’est un gain important, et je dois avouer que je suis surpris qu’un entraîneur de l’envergure de Mac MacLean pose un tel geste. »

Mac Pherson a ajouté « N’importe quel entraîneur sait que lorsque sa formation est chronométrée, elle doit se mettre au jeu. »

De l’autre côté de la salle, MacLean fulminait. « L’arbitre s’est fourvoyé. Nous comptions huit joueurs sur glace, alors qu’ils en avaient sept. Chaque équipe faisait son changement de joueurs à ce moment-là. Le motif aurait dû être de retarder le jeu, mais il (Chapple) en a décidé autrement. Il s’est fourvoyé. Il a perdu le contrôle du match et nous protestons. »

Le concours a marqué la meilleure performance de Pembroke dans la série. Les Lumber Kings maîtrisaient le jeu et devaient penser que Jesse James rôdait encore dans les parages, portait un uniforme de hockey vert et s’activait sous le nom de Ty Langton. Le gardien de but de Portage a été incroyable. Il a complètement frustré la formation de Pembroke bâtie sur son offensive, en repoussant 39 tirs, dont plusieurs dans le mille.

Le but marqué en troisième période par Farncombe, celui qui a ajouté la cerise sur le gâteau pour les Terriers, est venu à la suite d’une déviation en milieu de période. Le capitaine des Terriers, s’étant imposé auprès des Kings tout au long de la série, a dévié le puissant tir de la recrue Danny Bonar.

La prochaine rencontre à l’horaire est prévue dimanche à 19 h 30 à l’aréna de Winnipeg.

Pembroke avait pris le pouls de Langton dès le départ. Le joueur de 19 ans des Kings de Dauphin a dû être vigilant alors que les Terriers se voyaient infliger trois punitions mineures au cours des 10 premières minutes du match.

La seule rondelle ayant échappé à l’acrobatique Langton a été celle déviée par Pat Hahn pendant le premier avantage numérique de Pembroke. Cet ailier, bon marqueur, n’a laissé aucune chance à Langton alors qu’il a guidé le tir de Randy Mohn en provenance de la pointe.

L’avance a été de courte durée. Randy Hextall, jouant avec dix points de suture au front, a sorti les Terriers du néant un peu moins de trois minutes plus tard lui aussi lors d’un avantage numérique. Le joueur le plus jeune de la famille Hextall de Poplar Point s’est rué vers son propre rebond et l’a poussé dans le but avant même que le gardien de but Terry Dennisson ait pu emprisonner la rondelle.

Le meilleur coup des Terriers en première période est survenu tard, lorsque grâce à leur échec avant, les joueurs du premier trio Penner, Magnus et Leswick ont bourdonné autour du but. Mais Dennison a excellé à la tâche.

Encore une fois, les Terriers manquaient de tonus en début de deuxième période. Ils perdaient la rondelle à leurs rivaux dans leur propre zone et faisaient l’objet d’un échec avant intense.

Puis, des punitions infligées coup sur coup à Grant Farncombe et Warren Remple des Terriers, suivies d’une superbe démonstration de talent en désavantage numérique par Al Hilton, ont semblé procurer à Portage le coup de fouet qu’elle attendait.

Quelques secondes après le spectaculaire arrêt de Langton sur un tir de Gordon Barratt, Frank Leswick s’est échappé. Ce vif ailier droit s’est rendu jusqu’à l’enceinte du but de Pembroke, a passé la rondelle à Penner et le natif de Steinbach a porté la marque à 2-1 pour les Terriers.

Les Lumber Kings ont à nouveau fait rugir leur attaque à la suite du but marqué par Penner. Mais Langton a été intraitable. L’agile gardien de but qui a rabroué 17 tirs uniquement au deuxième vingt, a ajouté deux arrêts fantastiques avec ses jambières à ses exploits sur des tirs de Barratt, ainsi qu’un autre à l’aide d’une glissade devant Terry Woermke.

FAITS DIVERS : Brian Shaw, l’entraîneur des Oil Kings d’Edmonton est arrêté voir le match à son retour des éliminatoires de la Coupe Stanley à Chicago… Il semble que le tir décoché par Frank Leswick en première période ait littéralement transpercé les mailles du filet de Pembroke… Aucun trou n’était visible à l’examen du filet, mais les juges de lignes se sont affairés à l’entretien du lacis avant le début de la deuxième période… L’assistance totale aux trois matchs disputés au Centre Keystone a été de 10 404 partisans… Randy Mohn de Pembroke s’est rendu au vestiaire en troisième période après être entré en collision avec un de ses coéquipiers… Derek Emerson des Lumber Kings a écopé d’une punition pour inconduite en première période ainsi que d’une punition d’extrême inconduite pour avoir fait des gestes menaçants avec son bâton envers l’arbitre Chapple après avoir écopé d’une punition mineure… Pembroke a écopé de cinq punitions mineures, de deux punitions d’inconduite et d’une punition d’extrême inconduite… Portage s’est vue infliger six punitions mineures… Au cours de la série, les punitions ont généralement été partagées de façon égale entre les deux formations.

LA SÉRIE SE CONCLURA À L’ARÉNA

Tous les matchs restants du championnat pour la Coupe de Centenaire seront disputés à l’aréna de Winnipeg selon ce qui a été annoncé mercredi.

Les Terriers de Portage la Prairie mènent la série quatre de sept 3-0 contre les Lumber Kings de Pembroke.

Le quatrième affrontement se tiendra dimanche à 19 h 30. Les autres matchs, au besoin, seront disputés lundi, mercredi et vendredi, tous à 20 h.

Les Terriers avaient demandé à ce qu’au moins une rencontre se tienne sur leur patinoire à domicile, mais les dirigeants de l’équipe de Pembroke ont déclaré qu’ils préféraient revenir chez eux plutôt que de se trouver dans le petit aréna de Portage, où la capacité de l’équipement pour le maintien du bon état de la glace pouvait poser problème par temps chaud.

L’emplacement et les dates des derniers matchs ont été confirmés par George Allard, secrétaire et gérant de l’Association de hockey amateur du Manitoba.

Joe Sponarski, président des Terriers de Portage, a toutefois déclaré que cette annonce était officieuse. Il a précisé que seul un télégramme de Joe Kryczka, président de l’Association canadienne de hockey amateur, envoyé à l’équipe, pourrait faire déplacer le match de vendredi de Portage à Winnipeg.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMM 2022 : CAN 5 – SVK 1 (ronde préliminaire)
Pierre-Luc Dubois sDeux buts de Dubois donnent un 3e gain de suite au Canada au Mondial.cored twice in Canada’s third straight worlds win.
CMM 2022 : CAN 5 – GER 3 (ronde préliminaire)
Deux buts de Pierre-Luc Dubois dans un gain du Canada au Mondial.
Parcours vers le podium : Du hockey local à la médaille d’or
Des médaillées d’or ont rencontré des joueuses et des joueurs de hockey mineur de partout au pays.
2022 PARA : USA 5 – CAN 0 (match pour l’or)
Larocque a fait 15 arrêts, et le Canada termine avec l’argent à Beijing.
Horaire