murray sisters
Murray c. Murray
Kelly et Eden Murray sont des adversaires au camp de sélection de l'équipe nationale féminine de développement du Canada, mais elles pourraient porter le rouge et blanc ensemble
Jason La Rose
|
10 août 2016
|

« Mon père ne nous laissait jamais gagner au Monopoly. »

Cette phrase résume assez bien l'ambiance qui régnait chez les Murray à Medicine Hat, Alb., et cette compétitivité a très bien servi les quatre filles de Paul et Kim Murray.

Logan. Madi. Kelly. Eden. Toutes ont joué au hockey auprès de la NCAA ou du SIC (ou des deux, dans le cas de Kelly) et toutes ont connu du succès avec leur équipe de club sur la scène nationale et internationale, faisant des Murray une des grandes familles de hockey de l'Alberta.

Mais cette semaine, au camp de sélection de l'équipe nationale féminine de développement du Canada, les Murray sont en présence d'une nouvelle situation, d’une nouvelle forme de compétition - deux sœurs s'affrontent au camp d'une équipe nationale.

D'un côté, il y a Kelly, 22 ans, une défenseure de l'équipe de l'Université de la Colombie-Britannique qui fait partie de l'équipe du Sport interuniversitaire canadien (SIC) qui participe au camp en prévision de l'Universiade d’hiver 2017 qui aura lieu au début de l'an prochain.

De l'autre, il y a Eden, 20 ans, une avant de l'équipe de l'Université Yale qui a remporté une médaille d'or au Championnat mondial féminin des M18 de l’IIHF avec l'équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada, et qui tente maintenant de se tailler une place au sein de l'équipe de développement.

Les deux se sont affrontées lors d'un match mardi soir au camp, et Eden et les Rouges ont vaincu Kelly et l'équipe du SIC par la marque de 3-2.

« C'est une occasion spéciale, » dit Kelly à propos d'assister au camp avec sa sœur. « Il n'y a pas beaucoup de filles qui peuvent vivre cette expérience, et c'est certainement agréable d'avoir un petit peu de chez moi ici. »

Selon Eden, mardi était la première fois que les deux sœurs jouaient l'une contre l'autre depuis le temps où elles allaient à l'école alors que Pursuit of Excellence (Kelly) affrontait l'Edge School for Athletes (Eden).

Depuis lors, les deux ont joué ensemble pour l'Alberta aux Jeux d'hiver du Canada 2011, remportant une médaille d’or, mais cette semaine à Calgary est une tout autre affaire dont l'objectif pourrait leur permettre de réaliser leur rêve.

Bien que Kelly joue pour le SIC, les joueuses de l'équipe sont admissibles à faire partie de l'équipe nationale féminine de développement du Canada pour une série de trois matchs contre les États-Unis plus tard ce mois-ci, ce qui signifie que Kelly et Eden pourraient porter le rouge et blanc d'Équipe Canada ensemble.

« C'est quelque chose qu’Eden et moi avons parlé et rêvé depuis que nous avons joué ensemble pour Équipe Alberta et gagné aux Jeux d’hiver du Canada, ce qui fut toute une expérience, » dit Kelly. « Donc de passer au niveau suivant et de pouvoir endosser la feuille d'érable ensemble serait une expérience en soi. »

Les deux sœurs ne tardent pas à donner la majeure partie du crédit pour leur succès à leur mère et à leur père, soulignant les sacrifices qu'ils ont faits pour aider non seulement Eden et Kelly, mais les quatre filles Murray à réaliser leur rêve au hockey.

Pendant que Paul restait près de la maison pour bâtir son empire dans le domaine de l'automobile - le Murray Auto Group compte 24 concessionnaires dans le sud du Canada et s'étend jusqu'à Yarmouth en Nouvelle-Écosse -, Kim suivait ses filles partout où elles devaient aller.

« Nous quatre donnons beaucoup de crédit à nos parents; les deux ont fait des sacrifices pour nous », dit Kelly. « Ma mère a déménagé avec nous, en Colombie-Britannique et aux États-Unis [les quatre sœurs ont fréquenté l'école Shattuck-St. Mary's à Faribault au Minnesota], et mon père parcourait de longues distances pour venir nous voir, et ils ont vraiment instauré une philosophie de travail sérieux chez nous quatre. »

Paul et Kim sont très occupés cette semaine - la nouvelle concession Murray a ouvert ses portes lundi à Strathmore, Alberta, à 40 minutes à l'est de Calgary -, mais ils étaient au Markin MacPhail Centre mardi soir, accompagnés de Logan et Madi, pour assister au duel familial sur glace.

Mais revenons au sujet de l'heure - le camp de sélection et l'occasion de faire partie d'Équipe Canada.

Les sœurs ont mis de côté leurs liens étroits pour le moment, limitant leurs interactions à de brefs bonjours et signes de la main dans le couloir de l'aréna, et à des messages textes de nature générale. « C'est surtout à la fin de la journée, » dit Eden. « Juste pour prendre contact, "Hé, comment a été ta journée? Comment a été l’entraînement?" Des choses de base quoi. »

Elles ne parlent donc pas de ce qui pourrait arriver, de la possibilité de porter les couleurs d'Équipe Canada contre les États-Unis à compter du 17 août. Mais cela ne veut pas dire qu'elles n'y pensent pas.

« Ça nous motive toutes les deux encore plus que nous l'étions, » dit Eden. « C'est très spécial d'avoir cette occasion. Je ne peux même pas le décrire. Ça ne s'est jamais produit, jouer aux côtés de ma sœur pour représenter notre pays, alors je pense que ce serait assez surréel. »

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
AAEC : La concrétisation d’un rêve pour KPMG
Pour une 10e année, l’Association des anciens d’Équipe Canada et KPMG se sont associées pour offrir un match de rêve à des clients à Calgary.
CMM 2019 : FIN 3 – CAN 1 (Médaille d’or)
Theodore marque, mais le Canada se contente de l’argent à Bratislava.
CMM 2019 : CAN 5 – CZE 1 (Demi-finale)
Matt Murray fait 40 arrêts et mène le Canada en finale.
CMM 2019 : CAN 3 – SUI 2 PROL. (Quart de finale)
Severson marque à la fin et Stone compte en prol. dans un gain du Canada.
Horaire
Close
Credit