lindros  quinn  vachon
© Graphic Artists/Hockey Hall of Fame (gauche)
La cuvée 2016
Lindros, Vachon et Quinn seront intronisés au Temple de la renommée du hockey
Wendy Graves
|
29 juin 2016
|

Trois autres anciens d'Équipe Canada se retrouveront au Temple de la renommée du hockey. Eric Lindros, Rogatien Vachon et Pat Quinn seront intronisés le 14 novembre, aux côtés de Sergei Makarov, en tant que membres de la cuvée 2016. Lindros et Vachon seront intronisés dans la catégorie Joueurs, tandis que Quinn le sera dans la catégorie Bâtisseurs.

Lindros a enchaîné les succès au sein de l'équipe nationale. En 1990, il est devenu le plus jeune joueur jusqu'alors à se joindre à l'équipe nationale junior du Canada au Championnat mondial junior de l’IIHF. Lindros a disputé trois tournois du Mondial junior, remportant deux médailles d’or. Son année la plus prolifique a été 1991. Il a récolté 17 points, il a été nommé Meilleur avant par la direction de l’IIHF et il a fait partie de l'équipe des étoiles des médias. En 1992, il a été capitaine de l'équipe. Son total de 31 points (12 buts et 19 aides) lui donne la première place parmi les meilleurs pointeurs du Canada au Mondial junior, et la 10e place parmi tous les joueurs.

Il a remporté l'or à la Coupe Canada 1991. L'année suivante, il a gagné l'argent aux Jeux olympiques d’hiver de 1992. À titre de plus jeune joueur de l'équipe, il a terminé au deuxième rang des meilleurs pointeurs avec 11 points, en plus de donner la victoire à son équipe contre l'Allemagne en quart de finale.

Au Championnat mondial 1993 de l'IIHF, Lindros est devenu le premier – et demeure toujours le seul – joueur à inscrire six points pendant un match, un exploit qu'il a réalisé deux fois en trois jours : trois buts et trois aides contre l'Autriche, puis cinq buts et une aide contre l'Italie. Il a été nommé Meilleur avant par la direction de l’IIHF et il a fait partie de l'équipe des étoiles des médias.

Lindros a été l'auteur de six points dans le parcours du Canada vers une médaille d'argent à la Coupe du monde de hockey 1996.

Il a participé deux fois aux Jeux olympiques. Il a été capitaine du Canada en 1998, pour ensuite couronner sa carrière au sein de l'équipe nationale avec une médaille d’or en 2002.

Dans la Ligue nationale de hockey, Lindros a inscrit 922 points en 813 matchs en saison régulière et en séries éliminatoires pour les Flyers de Philadelphie, les Rangers de New York, les Maple Leafs de Toronto et les Stars de Dallas. En 1994, il a gagné le trophée Ted-Lindsay et le trophée commémoratif Hart.

Vachon n'a porté les couleurs du Canada qu'à une seule reprise, à la Coupe Canada 1976. Il a gardé les buts pendant tous les matchs de l'équipe, où il a remporté six de ses sept sorties, n'accordant que 10 buts et obtenant deux jeux blancs. Pendant le premier match d'une série 2 de 3 en finale contre la Tchécoslovaquie, il est demeuré parfait dans un gain de 6-0. Deux jours plus tard, le Canada remportait le tournoi en prolongation. Vachon a été nommé Joueur par excellence de l'équipe et a fait partie de l'équipe des étoiles du tournoi.

Pendant sa carrière professionnelle, Vachon a joué pour les Canadiens de Montréal – avec qui il a remporté trois fois la Coupe Stanley –, les Kings de Los Angeles, les Red Wings de Detroit et les Bruins de Boston. Il a partagé le titre du lauréat du trophée Vézina en 1968 avec son coéquipier Gump Worsley et a pris part à trois matchs des étoiles. Son numéro 30 a été le premier chandail à être retiré par les Kings.

Quinn a été l'entraîneur d'Équipe Canada à sept reprises et a occupé le poste de directeur général ou de codirecteur général à trois occasions.

Après avoir mené l'équipe nationale masculine du Canada à une médaille de bronze au Championnat mondial 1986 de l'IIHF, dix ans se sont écoulés avant son apparition suivante, cette fois en tant que directeur général à la Coupe du monde de hockey 1996, où le Canada a terminé en deuxième place. Cela dit, par la suite, Quinn est demeuré dans l'entourage de Hockey Canada, toujours présent auprès des différentes équipes nationales. Il a été codirecteur général d'Équipe Canada au Championnat mondial 1997 de l'IIHF, où l'équipe a remporté une médaille d’or. L'année suivante, il a repris le même poste, cette fois par lui-même.

C’est en 2002 que Quinn a de nouveau pris place derrière le banc. Seize années s'étaient alors écoulées depuis son dernier mandat d'entraîneur pour l'équipe nationale, mais l'attente aura valu le coup : il a mené Équipe Canada à sa première médaille d’or olympique en 50 ans.

Deux années plus tard, Quinn a mené le Canada à une fiche parfaite de 6-0 en tant qu'entraîneur à la Coupe du monde de hockey 2004.

Il était de retour aux Jeux olympiques de 2006. Il n'a su récidiver avec une autre médaille d’or, mais ses trois présences suivantes avec l'équipe nationale ont toutes donné lieu à des succès.

Il a mené l'équipe nationale masculine du Canada jusqu'en finale de la Coupe Spengler 2007, pour ensuite se tourner vers la nouvelle génération de joueurs. Il a d'abord dirigé l'équipe nationale masculine des moins de 18 ans du Canada qui a gagné l'or au Championnat mondial des moins de 18 ans 2008 de l'IIHF. Ensuite, il a dirigé l'équipe nationale junior du Canada au Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF, où une fiche parfaite de 6-0 a donné au Canada une cinquième médaille d’or de suite.

Dans une carrière s'étendant sur 20 saisons dans la LNH, Quinn a été l'entraîneur des Flyers de Philadelphie, des Kings de Los Angeles, des Canucks de Vancouver, des Maple Leafs de Toronto et des Oilers d'Edmonton. Il a également été directeur général des Canucks et des Maple Leafs. Il a été nommé entraîneur pour quatre matchs des étoiles et a remporté deux fois le trophée Jack-Adams remis au meilleur entraîneur de la LNH.

Quinn a été membre du comité de sélection du Temple de la renommée du hockey pendant 15 ans et a été président du conseil d'administration du Temple de la renommée du hockey d'août 2013 jusqu’à son décès en novembre 2014.

ERIC LINDROS

Année Équipe Événement PJ B A PTS PUN Résultat
1990 CAN Mondial junior 7 4 0 4 14 Or
1991 CAN Mondial junior 7 6 11 17 6 Or
1991 CAN Coupe Canada 8 3 2 5 8 1re place
1992 CAN Mondial junior 7 2 8 10 12 6e place
1992 CAN Jeux olympiques 8 5 6 11 6 Argent
1993 CAN Championnat mondial 8 11 6 17 10 4e place
1996 CAN Coupe du monde 8 3 3 6 10 2e place
1998 CAN Jeux olympiques 6 2 3 5 2 4e place
2002 CAN Jeux olympiques 6 1 0 1 8 Or
CAN TOTAL 65 37 39 76 76

ROGATIEN VACHON

Année Équipe Événement PJ V D MOY. PCT Résultat
1976 CAN Coupe Canada 7 6 1 1,39 0,940 1re place
CAN TOTAL 7 6 1 1,39 0,940

PAT QUINN

Année Équipe Événement PJ V D N Résultat
1986 CAN Championnat mondial 10 4 6 0 Bronze
2002 CAN Jeux olympiques 6 4 1 1 Or
2004 CAN Coupe du monde 6 6 0 0 1re place
2006 CAN Jeux olympiques 6 3 3 0 7e place
2007 CAN Coupe Spengler 5 3 2 0 2e place
2008 CAN Championnat mondial des M18 7 6 1 0 Or
2009 CAN Mondial junior 6 6 0 0 Or
CAN TOTAL 46 32 13 1

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM 2019 : CAN 3 – USA 0 (Préliminaire)
Murray fait 28 arrêts pour placer le Canada en tête du groupe A.
CMM 2019 : CAN 5 – DEN 0 (Préliminaire)
Reinhart a 2 B, Marchessault, 1B et 1A, et le Canada gagne de nouveau.
CNJA 2019 : BRO 4 – PG 3 (Championnat)
Boyko marque deux fois et mène les Bandits à un autre titre national.
CMM 2019 : CAN 8 – GER 1 (Préliminaire)
Stone compte trois buts, Mantha, deux, et le Canada bat l’Allemagne.
Horaire
Close
Credit