2022 asian heritage month  h e o  pat  lam  f r  m a i n

Quand le hockey devient une famille

Malgré une interdiction de jouer au hockey quand il était jeune, Pat Lam est devenu un fier père de hockeyeurs et un bénévole aguerri à l’Association de hockey mineur de Nepean

Hailey Perreault – Hockey Est de l’Ontario
|
6 mai 2022
|
|

Pat Lam a porté pratiquement tous les chapeaux au hockey mineur – entraîneur-chef et entraîneur adjoint dans des ligues maison et compétitives, soigneur, responsable d’équipe, entraîneur des gardiens de but, de même que simple parent et partisan dans les gradins. Lam a même été vice-président du fonctionnement au sein de l’Association de hockey mineur de Nepean (NMHA). Avec tout ce bagage, dur à croire qu’il s’est mis au hockey à l’âge adulte seulement.

D’origine coréenne, Lam a été adopté par une mère philippine et un père chinois. Selon lui, ses parents accordaient peu d’importance aux sports d’équipe, ils mettaient l’accent sur les études et la musique : « Ils ne voyaient pas le hockey comme un atout pouvant m’aider à réussir dans la vie, donc je n’ai pas joué du tout au hockey mineur pendant mon enfance. »

Même s’il ne pouvait y jouer, Lam s’est découvert un amour pour ce sport en regardant de grands noms comme Gretzky, Yzerman, Kurri, Bourque, Lemieux et Roy à l’œuvre à la télé tous les samedis soirs pendant les années 1980 : « J’étais impressionné par l’énergie, la vitesse et la pure passion pour le hockey des gens autour de moi. »

Une fois à l’université, Lam s’est initié lui-même au patinage sur le canal Rideau et les patinoires publiques. Lorsqu’il s’est senti suffisamment solide sur ses patins, il a proposé à son voisin, un hockeyeur junior B, de l’aider à faire des exercices de tir additionnels en « revêtant des jambières de gardien pour lui servir de cible mouvante à la patinoire extérieure du coin », raconte-t-il en riant.

Lam n’a ménagé aucun effort pour s’améliorer au hockey à la fin de la vingtaine. Il a participé à des camps de hockey pour adultes et peaufiné son coup de patin en suivant des cours de patinage artistique. Depuis, il joue comme gardien de but ou défenseur dans des ligues locales à Ottawa. Même s’il s’était mis au hockey à l’âge adulte seulement, Lam ressentait les bienfaits de ce sport dans sa vie et s’est juré que, s’il avait des enfants, il veillerait à ce qu’ils puissent vivre la même expérience s’ils le souhaitaient.

Quelques années plus tard, devenu papa de deux hockeyeurs, Lam savait qu’il voudrait offrir toute l’aide qu’il pouvait sur la glace. C’est donc dans une ligue maison qu’il a pu être le premier entraîneur au hockey de son aîné. Il s’est ensuite impliqué à titre de directeur d’une division de ligue maison et a fait un premier passage au sein du conseil d’administration de la NMHA. Lorsque son plus jeune s’est mis à jouer à son tour, Lam a pu le diriger au hockey compétitif pendant deux ans. C’est au cours de la dernière année qu’il a été nommé à son poste de vice-président pour la NMHA.

Venu d’une famille où le hockey n’était pas reconnu comme un passe-temps valable, Lam a appris à quel point ce sport pouvait transformer les vies et souhaite permettre aux autres parents de faire le même constat. « Le hockey montre à ses participants qu’on collabore à forger l’avenir des enfants dans le sport et dans la vie, soutient-il. On s’assure qu’ils développent la confiance nécessaire pour se mesurer aux autres, qu’ils comprennent ce que veut dire gagner et perdre, qu’ils reconnaissent l’importance de l’esprit d’équipe et des coéquipiers et, ultimement, qu’ils sachent que le progrès et l’amélioration exigent des efforts et de l’ambition. C’est au cœur de l’expérience qu’offre le hockey. On pourrait penser que ces buts sont propres au hockey, mais ils s’appliquent tous à la vie en général. »

 Lam insiste aussi sur l’importance de s’impliquer autant que possible. « C’est essentiel que toutes les personnes en mesure de soutenir leur association de hockey fassent tout ce qu’elles peuvent pour veiller à ce que les entraîneurs de leurs enfants soient bien formés et au fait des dernières normes et méthodes en entraînement. C’est ainsi que l’on peut s’assurer de donner à nos joueurs toutes les chances de tirer profit de ces leçons de hockey et de vie. »

Lam a une vision bien à lui de son sport. Invité à partager ses conseils avec les familles qui veulent s’impliquer au hockey, il persiste et signe. « Soyez de la partie et devenez bénévoles! Le hockey est une communauté. Plus on s’y investit, plus on apprécie à quel point c’est un sport amusant qui crée une famille que l’on retrouve avec bonheur année après année. »

Lam a également quelques conseils pour les familles asiatiques qui ne connaissent peut-être pas le hockey et qui se demandent s’il s’agit d’une activité appropriée pour leur enfant. « Si votre enfant veut jouer au hockey, permettez-lui de le faire. Apprenez à découvrir ce sport et sachez qu’il apportera une tonne de bienfaits à votre enfant sur le plan social et physique, tant dans son quotidien que pour le reste de sa vie. Faites connaissance avec votre nouvelle famille de hockey, même si ça vous sort de votre zone de confort. Il est vrai que certaines personnes sont réfractaires aux cultures asiatiques et que nos personnalités et nos manières de communiquer sont parfois différentes, mais la grande majorité de la communauté du hockey est composée de gens merveilleux qui accueilleront votre enfant et votre famille à bras ouverts. »

Lam est d’avis que la représentation joue un rôle clé pour faire de la communauté du hockey un milieu plus inclusif. Que ce soit par l’entremise de modèles dans les rôles d’entraîneur, de bénévole et d’administrateur pour donner une visibilité aux différentes identités et origines ou au moyen d’une présence accrue dans les médias, c’est important que les enfants voient des personnes qui leur ressemblent. Comme le dit Lam, il s’agit de « montrer à nos jeunes que c’est un sport qui s’adresse à tout le monde ».

Par ailleurs, Lam estime que les associations de hockey doivent cibler les communautés asiatiques, où le hockey n’est pas forcément dans les mœurs. « C’est à la communauté du hockey de changer les mentalités, vu l’apport immense de ce sport sur les aptitudes sociales et la croissance personnelle en général. Les interactions sociales, l’esprit d’équipe et les coéquipiers sont des assises fondamentales pour que votre enfant devienne un adulte équilibré et outillé pour affronter les défis qui l’attendent lorsqu’il quittera le nid familial. »

Né d’une famille qui ne croyait pas aux sports d’équipe, Pat Lam a sans contredit su s’établir comme un membre indispensable de la famille que forme l’Association de hockey mineur de Nepean, et il sera à jamais reconnaissant de pouvoir faire partie d’une si belle communauté du hockey.


Please note that all comments are published according to our submission guidelines.

[] Comments

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
FM18 : CAN 2 – FIN 0 (ronde préliminaire)
Le Canada perd malgré ses 40 tirs au but contre 17 pour la Finlande.
Coupe du centenaire 2022 : 29 mai (match de championnat)
Brooks est revenue de l’arrière et a battu Pickering pour gagner un troisième titre national.
CMM 2022 : FIN 4 – CAN 3 PROL. (médaille d’or)
Max Comtois crée l’égalité, mais le Canada termine avec l’argent.
Coupe du centenaire 2022 : 28 mai (demi- finales)
Brooks et Pickering ont confirmé leur place en finale du championnat national.
Horaire