Sites affiliés expand
Hockey Canada logo
Première Présence LNH/AJLNH

La Première Présence fait découvrir le parahockey

À titre de façon accessible et abordable d’essayer le parahockey, le programme Première Présence LNH/AJLNH aide des jeunes à s’initier à ce sport et à nourrir des rêves paralympiques

Shannon Coulter
|
03 March 2022

Devant le succès du programme Première Présence LNH/AJLNH, qui offre aux familles désireuses de s’initier au hockey un accès à faible coût à ce sport, Maxime Gagnon a vu une occasion d’élargir le programme grâce au parahockey.

Avec l’organisme Parahockey Montréal, Gagnon a aidé à la tenue du premier événement consacré au parahockey du programme en 2018.

« Quand on a lancé ça il y a quatre ans, nous avions 15 nouveaux joueurs. Au parahockey, c’est immense », s’exclame Gagnon, directeur général de Parahockey Montréal. « Dans une année normale, nous avons à peine 10 nouveaux joueurs parmi toutes nos catégories. Donc 15 joueurs juste pour le junior, c’est incroyable. »

Gagnon accueille présentement la troisième édition du programme Première Présence LNH/AJLNH propre au parahockey à Montréal. En nouveauté cette année, les séances d’ajustement de l’équipement Bauer pour les programmes de parahockey et de hockey debout de la Première Présence ont eu lieu une après l’autre. Ainsi, les jeunes des deux groupes ont pu prendre conscience que chacun d’entre eux prendrait part à un même programme.

« L’inclusion, c’est très important pour moi », souligne Gagnon. « Nous allons probablement tenir un ou deux entraînements tous ensemble sur la glace, autant les jeunes du hockey debout que les parahockeyeurs. »

En plus de recevoir un équipement, les participants auront droit à six séances sur glace pour apprendre les rudiments du sport en s’amusant avec leurs pairs. Des instructeurs seront là pour enseigner et prodiguer des conseils. Pour le joueur d’avant de l’équipe de hockey paralympique Anton Jacobs-Webb, ce fut une étape clé à ses débuts au parahockey.

Jacobs-Webb a profité des recommandations de vétérans comme Hervé Lord et Ben Delaney, qui lui ont montré comment manier la rondelle et contrôler sa luge.

« À mes yeux, il n’y a rien de plus important que d’avoir quelqu’un qui peut t’encadrer et t’enseigner quelques petits trucs, parce qu’il y a tellement d’habiletés à développer au parahockey, sans compter que la courbe d’apprentissage est tellement prononcée lorsqu’on s’initie à ce sport », explique Jacobs-Webb.

Le programme de cette saison concorde avec les Jeux paralympiques d’hiver de 2022 à Beijing. Pendant que les jeunes participants essaient ce sport chez eux, ils auront la chance de voir des matchs de parahockey sur la scène internationale. Gagnon prévoit se servir des Jeux paralympiques dans le cadre du programme Première Présence LNH/AJLNH; il veut filmer une vidéo avec ses jeunes pour envoyer un message d’encouragement à l’équipe de hockey paralympique du Canada.

Avec la tenue de ce programme qui coïncide avec la visibilité accrue engendrée par la présence des meilleurs athlètes de ce sport à Beijing, l’objectif est d’aider à nourrir le rêve des jeunes athlètes de parahockey.

« Plus ce sport sera accessible, plus les gens voudront l’essayer. Et surtout, c’est important qu’ils sachent que ce sport existe », commente Greg Westlake, un attaquant vétéran de l’équipe de hockey paralympique du Canada.

« J’ai entendu parler de ce sport quand j’avais 14 ans. J’aurais aimé le découvrir lorsque j’avais cinq ans. Je pense que les efforts qui sont faits actuellement, comme le programme Première Présence LNH/AJLNH, vont faire la différence pour le prochain enfant né avec un handicap qui pourra éventuellement s’inscrire et prendre place dans une luge, et ainsi commencer à rêver aux Jeux paralympiques à un bien plus jeune âge. »

Grâce à Première Présence LNH/AJLNH, il existe une façon accessible, abordable, sécuritaire et amusante d’initier les enfants au parahockey partout au pays. Gagnon constate déjà les avantages du programme de parahockey en ce qui a trait à la rétention et à l’essor de ce sport à l’échelle locale à Montréal.

« L’an prochain, les jeunes qui ont fait leurs débuts dans ce sport il y a quatre ans au programme Première Présence LNH/AJLNH seront invités à la sélection provinciale pour le parahockey au Québec », indique Gagnon. « Pour nous, c’est vraiment important. Nous allons dans la bonne direction. Plus nous avons d’enfants, plus nous aurons des joueurs qui pourront aspirer à notre équipe provinciale ou nationale. »

First Shift player giving a high five

Inspirer la relève grâce à la Première Présence

Des joueuses de l’Association de hockey féminin Central York s’amusent à transmettre leur passion pour le hockey à de jeunes participantes du programme Première Présence LNH/AJLNH

Shannon Coulter
|
18 March 2022

Quand Kennedy Jackson a commencé à jouer au hockey à l’âge de quatre ans, elle a été inspirée par des joueuses qui avaient pris le temps de faire du bénévolat auprès de son équipe.

« J’admirais les filles plus vieilles qui venaient m’aider sur la glace », affirme-t-elle.

Aujourd’hui âgée de 17 ans, Jackson a l’occasion de s’impliquer à titre d’entraîneuse dans le cadre de la Première Présence LNH/AJLNH au sein d’un programme féminin de l’Association de hockey féminin Central York (CYGHA).

« Je tiens à ce qu’elles puissent ressentir ce que j’ai vécu », confie Jackson, qui joue pour l’équipe bleue des M18 A de la CYGHA. « Je veux juste aider d’autres enfants à aimer le hockey comme d’autres m’y ont initiée quand j’étais jeune. »

Le retour du programme était grandement attendu dans cette association située à Aurora, en Ontario. La CYGHA a accueilli son premier programme Première Présence LNH/AJLNH lors de la saison 2019-2020, mais la pandémie de COVID-19 a fait en sorte qu’il n’a pas été tenu là-bas depuis.

« Je suis tellement content qu’il revienne enfin après ces annulations », lance Keith Higgins, coordonnateur sur glace de la CYGHA pour le programme Première Présence LNH/AJLNH. « Ma première expérience a été tellement plaisante. »

Le programme féminin Première Présence LNH/AJLNH commence le 26 mars; toutes les participantes y seront pour la séance d’essayage de leur nouvel équipement complet fourni par Bauer. Ensuite, elles prendront part à six séances sur glace pour apprendre les rudiments du patinage et du hockey.

« À leur première séance, certaines filles se concentrent à se tenir debout et à virer d’un côté », commente Higgins. « Et après quelques semaines, elles sont capables de patiner partout sur la glace, de faire quelques mouvements et de toucher à la rondelle. C’est vraiment cool à voir. J’aime être témoin de cette progression, les jeunes s’améliorent tellement rapidement. »

Le programme Première Présence LNH/AJLNH, qui offre aux jeunes un équipement et du temps sur la glace, se veut une initiation accessible et abordable au hockey.

« C’est une superbe manière de recruter de nouveaux membres », affirme Katie Williams, vice-présidente de la division féminine de la CYGHA. « Les filles s’amusent vraiment; nos bénévoles sont incroyables et ont autant de plaisir que les enfants. Le programme met bien en valeur le hockey féminin dans notre communauté. »

« En général, je crois que nous devons veiller à garder les filles au hockey et à faire en sorte que ce sport soit accessible et abordable », exprime Mark Dubeau, président de la CYGHA. « Pendant que les jeunes sont sur la glace, il y a toujours une personne de notre équipe de direction sur place qui accueille les parents dans l’environnement du hockey dans le but de leur donner le goût de poursuivre leur expérience dans ce sport. »

Après la conquête de la médaille d’or de l’équipe olympique féminine du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing, en Chine, la visibilité accrue du hockey féminin sur la scène internationale pourrait motiver encore plus de filles à enfiler des patins et à tenir un bâton de hockey dans leurs mains.

« Je pense que le fait d’avoir vu les femmes remporter l’or aux Jeux olympiques peut donner le goût à de jeunes filles de pratiquer ce sport et d’en apprendre les rudiments », analyse Katie Macey, une joueuse de 16 ans de l’équipe bleue des M18 A de la CYGHA. « Voir des femmes atteindre leurs objectifs au hockey peut inspirer des jeunes à les imiter. »

Équipe Canada n’est pas la seule source d’inspiration pour motiver les jeunes filles à sauter sur la glace. De nombreuses bénévoles de ce programme Première Présence LNH/AJLNH sont des joueuses des divisions M13 à M18, ce qui permet aux participantes de tisser des liens avec de jeunes modèles de leur communauté du hockey.

« C’est très important », dit Macey, qui agira à titre d’entraîneuse bénévole. « Quand on joue un rôle de modèle, on donne l’exemple, on enseigne le respect, on montre comment travailler fort et on aide à développer des habiletés. Ça vient avec beaucoup de responsabilités. »

La fille de Higgins, Kaia, a été bénévole pour le programme lors de la saison 2019-2020. Cette année, la jeune de 12 ans sera entraîneuse débutante et a hâte d’aider les participantes lors des séances sur glace.

« C’est vraiment un beau sentiment de savoir que je peux jouer un rôle de modèle », commente-t-elle. « Plus jeune, j’ai toujours voulu continuer de jouer au hockey en donnant l’exemple aux plus jeunes filles. »

Les bénévoles prennent plaisir à partager leur amour du hockey avec la relève féminine.

« Je voulais simplement aider les jeunes à vivre la passion du hockey, c’est l’activité qui me rend le plus à l’aise », confie Macey. « Chaque fois que je vais sur la glace, j’oublie tout le reste, et je veux juste aider les jeunes filles à s’amuser dans le sport que j’adore. »

Voir plus
First Shift participants

Transmettre sa passion

L’une des rares joueuses noires de sa ligue, Willa Evans se fait un plaisir de transmettre la flamme du hockey à de jeunes Néo-Écossais dans le cadre du programme Première Présence LNH/AJLNH pour les PANDC

Shannon Coulter
|
03 February 2022

Originaire de Truro, en Nouvelle-Écosse, la jeune hockeyeuse noire Willa Evans a eu du mal à trouver d’autres jeunes à qui s’identifier lorsqu’elle a commencé à jouer au hockey.

« Quand j’étais jeune, mes camarades de classe n’étaient pas comme moi. Mes coéquipières non plus, et mes entraîneurs non plus. J’étais la seule Noire », se remémore la jeune femme de 17 ans.

Aujourd’hui capitaine de son équipe M18 AA et la première capitaine noire de l’Association de hockey féminin Fundy Highland, elle fait une heure de route chaque semaine pour faire du bénévolat en tant qu’instructrice junior dans le Black Youth Ice Hockey Program de Hockey Nouvelle-Écosse. Quand elle a eu vent que la province organisait une première séance du programme Première Présence LNH/AJLNH s’adressant aux PANDC, elle s’est immédiatement portée volontaire.

« Je suis vraiment contente que les jeunes aient la chance de côtoyer des gens qui leur ressemblent, explique-t-elle. C’est vraiment quelque chose pour moi de voir toutes ces portes qui s’ouvrent à eux, de voir comment on peut s’unir pour aider les jeunes à grandir en tant que membres de la communauté noire. »

Et Evans n’est pas la seule à qui ce programme parle : aux dires de Dean Smith, le directeur de l’équipe de travail sur la diversité et l’inclusion de Hockey Nouvelle-Écosse, le programme a suscité un « raz-de-marée de candidatures » de bénévoles.

« C’est merveilleux. Plus on a de participants, plus il y aura de membres de la communauté PANDC dans les vestiaires, sur la glace, parmi les officiels, parmi les entraîneurs… Ça fait une énorme différence. Ça donne des modèles aux jeunes. »

Le programme a aussi été bien accueilli par les associations de hockey locales de la province, qui ont notamment demandé à organiser leur propre programme Première Présence LNH/AJLNH pour les PANDC.

« Des joueurs ont exprimé le désir de jouer avec d’autres jeunes comme eux, et c’est exactement ce que ce programme permet, indique Brad Taylor, directeur technique à Hockey Nouvelle-Écosse. C’est l’effet "il faut le voir pour le croire". C’est vraiment une bonne chose, qu’on ait pu monter ce programme d’éducation et de sensibilisation chez nous. »

« La race et le statut socioéconomique ne devraient empêcher aucun enfant de jouer au hockey et d’aimer son expérience. C’est ça qu’on veut offrir aux jeunes », ajoute Smith.

Bien que le programme ne dure que six semaines, l’objectif est que les 30 participants poursuivent leur parcours au hockey. Taylor indique que Hockey Nouvelle-Écosse les soutiendra tous et les encouragera à s’inscrire au hockey mineur à l’automne.

« C’est important que ces jeunes continuent de jouer. Notre objectif, c’est de faciliter la transition. »

Evans, qui rêve d’être un jour entraîneuse et enseignante, a hâte de faire la connaissance des jeunes inscrits au programme.

« Je veux enseigner aux jeunes enfants, donc c’est vraiment une belle expérience pour moi, se réjouit-elle. J’adore la mentalité des enfants. Ils pensent qu’il n’y a rien à leur épreuve, et honnêtement, ça me donne confiance en moi, en tant qu’entraîneuse, de les entendre se dire qu’ils sont capables. »

L’attaquante Sarah Nurse, qui sera sur la glace avec l’équipe nationale féminine à Beijing pour ses deuxièmes Jeux olympiques, a inspiré Evans tout au long de sa carrière. Cette dernière espère qu’en tant que bénévole, elle pourra en faire de même pour les participants du programme.

« Être un modèle pour ces jeunes… Je ne saurais pas comment le décrire. Je suis juste abasourdie d’être assez vieille pour être un modèle, s’étonne-t-elle. J’ai vraiment hâte de pouvoir commencer avec les jeunes! »

Au cours des six séances, Evans aidera les hockeyeurs en devenir à se perfectionner, mais elle espère d’abord et avant tout leur transmettre sa passion pour ce sport.

« Je veux surtout qu’ils retiennent l’amour du hockey, un sport qui procure des expériences incroyables. Et l’idée qu’il faut persévérer, même dans l’adversité », philosophe-t-elle.

« J’espère que quand ils seront en âge de le faire, ils s’inspireront de nous et redonneront eux aussi à la prochaine génération. Ça me fait chaud au cœur de voir que la communauté noire de la Nouvelle-Écosse s’épanouit, et que tout le monde en ressort grandit. »

Voir plus

Un retour aux racines

L’avant de l’équipe nationale de parahockey James Dunn est devenu un modèle dans sa communauté à titre d’entraîneur invité et de conférencier

Lee Boyadjian
|
10 December 2021

Alexander Tait trimballait dans son sac un chandail de Hockey Canada depuis beaucoup trop longtemps. Le chandail avait besoin d’être lavé, au plus vite. Mais cette idée remplissait le garçon de huit ans d’appréhension.

Alexander craignait pour l’autographe de James Dunn qui figurait sur son chandail.

« Je trouve qu’il est un héros canadien, comme Terry Fox. »

Bien que Dunn se dirait probablement indigne d’une telle comparaison, Rob Tait, le père d’Alexander et un ancien enseignant de Dunn à l’école secondaire, soutient qu’elle est tout à fait juste pour les petites communautés du comté d’Elgin dans le sud-ouest de l’Ontario, où Dunn a grandi.

« James est exceptionnel, et son histoire a de quoi inspirer jeunes et moins jeunes », affirme Tait père.

À la suite d’un diagnostic d’ostéosarcome, Dunn a subi une amputation de sa jambe droite en 2012, alors qu’il n’avait que 12 ans. C’est ce même cancer qui a coûté une jambe, puis la vie à Terry Fox.

Moins d’un an après son amputation, Dunn a été initié au parahockey par le club de hockey sur luge du Blizzard de London. Quatre ans plus tard, il était médaillé d’argent avec Équipe Ontario au Championnat canadien de hockey sur luge. Et en 2018, Dunn se rendait à PyeongChang, en Corée du Sud, pour les Jeux paralympiques d’hiver. Il était alors le plus jeune joueur de l’histoire de Hockey Canada à porter l’unifolié aux Jeux paralympiques.

« D’après moi, peu de gens auraient su traverser les mêmes épreuves que lui sans devenir très aigris », estime Rob. « Mais jamais je n’ai vu James s’apitoyer sur son sort ou se laisser abattre. »

« Il s’est juste dit qu’il allait s’en sortir et il l’a fait. »

Rob raconte que toute la communauté soutenait Dunn dans son combat contre sa maladie. C’est ensuite au même soutien qu’il a eu droit lorsqu’il a représenté Équipe Canada, devenant un héros local. Malgré cette admiration, Dunn est toujours resté le même. S’il est en ville, il n’hésite jamais à se présenter à l’entraînement d’une équipe locale ou à prendre la parole à un événement dans la communauté.

« J’aime beaucoup voir à quel point les enfants sont passionnés de hockey », dit Dunn. « À cet âge, j’adorais le hockey, et je trouve qu’il n’y a rien de tel que de voir les enfants s’amuser sur la glace. »

C’est dans un cours de hockey à l’école secondaire West Elgin que Dunn puise l’un des plus beaux souvenirs que son sport lui a donnés. Lorsqu’est venu son tour de planifier un entraînement, il a apporté des luges pour toute la classe pour montrer à tout le monde à jouer au parahockey, y compris Rob.

« C’est vraiment cool de voir d’autres personnes essayer le parahockey pour la première fois et découvrir mon sport de cet angle », se remémore Dunn avec le sourire. Rob, pour sa part, éclate de rire au souvenir de son premier tour de luge.

« Ça m’a permis de développer un plus grand respect pour le parahockey », avoue Rob. « Certains élèves se sont bien tirés d’affaire, mais je me suis élancé depuis les lignes hachurées et je n’arrivais même pas à quitter la zone. »

Depuis la fin de son secondaire et son ascension au sein de l’équipe nationale, Dunn est retourné dans le cours de hockey de Rob à titre d’entraîneur invité, où les élèves sont bouche bée devant ses habiletés et son assurance. Rob explique qu’il doit rappeler à sa classe que Dunn est leur aîné de quelques années seulement et que les questions sont toujours les bienvenues. Mais selon Rob, rien ne se compare aux apparitions de Dunn pendant l’entraînement d’une équipe de hockey mineur.

« Les jeunes de huit et neuf sont généralement comme des chiens dans un jeu de quilles sur la glace, mais quand James saute sur la glace et que je siffle, c’est le silence le plus complet », affirme Rob. « Les enfants ne le voient pas comme un amputé, mais comme un athlète d’Équipe Canada. »

Ce qui, incidemment, est ce que veut devenir Alexander pour être comme son héros, James Dunn.

Voir plus

Une visite marquante

Une rencontre impromptue avec Greg Westlake a facilité la transition de Maddux Kerr vers sa nouvelle vie avec des prothèses

Lee Boyadjian
|
20 November 2021

Jessica Kerr a ressenti tout un mélange d’émotions quand elle vu la prothésiste Amy Richardson entrer dans la chambre de son fils au Holland Bloorview Kids Rehabilitiation Hospital, un centre de réadaptation pour enfants. Son fils de 13 mois, Maddux, venait d’essayer ses nouvelles prothèses de jambes, et Jessica n’était pas encore tout à fait en paix avec ce changement dans la vie de sa famille.

Amy lui a dit qu’il y avait quelqu’un qui voulait parler à Maddux, parce que les nouvelles prothèses de ce dernier lui rappelaient les siennes. Greg Westlake a marché vers eux, s’est assis et s’est adressé à Jessica, à Maddux et à la famille Kerr.

Six ans plus tard, Greg et Maddux sont toujours en contact.

« Sa visite ce jour-là a changé notre vie », lance Jessica, par rapport à la chance d’avoir rencontré le vétéran de l’équipe nationale de parahockey. « C’était, à ce point, le moment le plus riche en émotions que nous avions vécu avec Maddux, parce qu’on se demandait bien ce qu’il allait pouvoir faire dans sa condition. »

Mais Westlake leur a donné la réponse qu’ils avaient besoin d’entendre : « Tout, Maddux pourra tout faire. » À partir de ce moment, Westlake a eu un nouveau partisan pour la vie.



Maddux est né avec une hémimélie fibulaire. À l’âge de 11 mois, il a subi une amputation des deux jambes.

« Je n’ai pas de réponse pour toutes les incapacités qui existent, mais je peux assurément parler de la réalité d’une double amputation, j’en sais beaucoup là-dessus », dit Westlake en souriant. C’est quelque chose que sa famille connaît bien aussi.

Après la rencontre initiale avec la famille Kerr, Westlake a présenté Jessica à sa mère, Deb, et les deux sont rapidement devenues amies. Encore aujourd’hui, Jessica n’hésite pas à s’en remettre à Deb pour ses questions au fil des étapes de la vie de Maddux.

« À la première rentrée de Maddux à l’école, je voulais qu’elle m’explique tout ce que je devais dire ou demander au personnel de l’école », se rappelle Jessica. « C’est tellement fantastique d’avoir eu ce lien avec la famille Westlake. »

Avec trois médailles des Jeux paralympiques et huit des championnats mondiaux, Westlake est un modèle bien en vue des jeunes para-athlètes. Mais son travail de représentation, il le fait de façon plus générale, en s’assurant que les gens ayant des incapacités puissent avoir les mêmes occasions que ceux qui ont tous leurs membres.

« C’est important que les para-athlètes soient vus dans la communauté et qu’ils inspirent les autres personnes ayant des incapacités à s’épanouir elles aussi », philosophe Westlake. « Je me souviens quand j’ai appris à patiner à l’âge de trois ans sur mes deux jambes artificielles. J’ai toujours adoré le hockey. »

« Je n’avais cependant jamais vu de gens dans la même situation que moi à la télévision. »

Bien que Westlake s’efforce d’améliorer la visibilité de son sport et les conditions des personnes handicapées, sa présence continue dans l’entourage de la famille Kerr éclaire Maddux quant à la compréhension de sa réalité. Surtout quand il commence à poser des questions vraiment pointues à sa mère.

« Maddux m’a dit quelques fois : "Quand vais-je avoir de vraies jambes comme toi?" On peut lui répondre : "Regarde Greg, a-t-il des jambes comme nous?" », raconte Jessica. « Tes jambes seront comme ça, mon chéri, et regarde tout ce que Greg peut faire. »

C’est un message que Maddux a gardé dans son cœur… et sur une de ses prothèses. Sur celle-ci, on peut y voir une photo de lui avec son héros.

« Greg est mon ami », ajoute Maddux, sourire aux lèvres.

Voir plus

La Première Présence LNH/AJLNH en chiffres

Faits et statistiques (sur et hors glace) du programme Première Présence LNH/AJLNH

Shannon Coulter
|
29 September 2021

Le retour de notre sport signifie aussi le retour du programme Première Présence LNH/AJLNH. La huitième saison de cette initiative se met en branle mercredi à St. Catharines, en Ontario. Hockey Canada, Bauer, la LNH et l’AJLNH sont ravies d’aider plus d’enfants à tomber en amour avec le hockey.

La Première Présence LNH/AJLNH vise à éliminer les obstacles à l’initiation au hockey en offrant un programme qui est accessible, abordable, sécuritaire et, surtout, amusant! Les participants ont droit à un équipement complet Bauer ajusté par des experts, à un événement de bienvenue et à six séances sur glace comprenant des exercices amusants animés par des instructeurs chevronnés.

Ce programme unique est conçu pour faire vivre une expérience positive aux familles nouvellement venues au hockey. Nous voulons que ces dernières fassent l’expérience du sport à son meilleur et nous organisons ainsi des événements mémorables et amusants pour nos participants.

À l’aube de notre huitième saison, voici un portrait en chiffres de la Première Présence LNH/AJLNH.

programmes de parahockey sont prévus. Depuis 2014, nous avons tenu quatre événements de parahockey dans le cadre de la Première Présence LNH/AJLNH, ce qui veut dire que ce nombre aura doublé à la fin de la saison 2021-2022.

séances sur glace sont comprises dans chaque programme Première Présence LNH/AJLNH. Chacune des séances mise sur le plaisir et l’apprentissage du jeu.

équipes canadiennes de la LNH participent à la mise en œuvre du programme. Elles jouent toutes un rôle pour aider à présenter chacun des événements.

8 saisons du programme Première Présence LNH/AJLNH. Il s’agit aussi de la troisième année que la LNH et l’AJLNH y sont associés.

13 membres de partout au pays accueillent des programmes Première Présence LNH/AJLNH. Tous les membres de Hockey Canada collaborent avec les associations de hockey locales d’un océan à l’autre, à l’autre pour qu’elles deviennent des hôtes d’un événement au cours de la saison.

30 experts en ajustement voyageront dans l’ensemble du pays au cours de la saison 2021-2022 pour aider les participants lors des événements de bienvenue. Jusqu’à présent, 72 experts ont parcouru le Canada pour ajuster l’équipement Bauer de chacun des participants afin que ces derniers puissent jouer au hockey.

39 programmes féminins sont au calendrier de cette saison. Au cours des sept dernières années, nous avons tenu 97 événements de la Première Présence LNH/AJLNH réservés aux filles.

225 programmes Première Présence LNH/AJLNH sont prévus pour la saison 2021-2022.

874 programmes ont été tenus depuis 2014. Ce nombre comprend aussi deux programmes pour des participants ayant un trouble du spectre de l’autisme.

5 244 heures de séances sur glace ont eu lieu depuis le tout premier événement.

8 673 bénévoles provenant d’associations de hockey locales, de membres et d’équipes de la LNH se sont impliqués dans un programme Première Présence LNH/AJLNH. Leur appui et leur dévouement ont permis d’assurer le bon déroulement des événements depuis 2014.

10 487 filles ont participé au programme Première Présence LNH/AJLNH.

21 245 garçons y ont pris part.

31 732 enfants, au total, ont foulé la surface glacée depuis le lancement du programme en 2014.

130 095 heures ont été consacrées par les bénévoles des associations de hockey locales, des membres et du personnel des équipes de la LNH.

571 176 pièces d’équipement Bauer ont été utilisées par les participants de la Première Présence LNH/AJLNH. Nos participants équipés de la tête aux pieds par Bauer sont prêts à s’amuser et à vivre une expérience mémorable sur la glace.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le programme Première Présence LNH/AJLNH.

Voir plus

Dans mes propres mots : Tyler McGregor

Le capitaine de l’équipe nationale de parahockey du Canada parle de sa lutte contre le cancer et de la façon dont le sport a donné une nouvelle direction importante à sa vie

03 December 2020
Voir plus

Le programme d’introduction au hockey le plus populaire au Canada de retour en 2018-2019

Les inscriptions sont maintenant ouvertes pour la Première Présence Canadian Tire qui s’adresse aux familles qui s’initient au hockey

NR.041.18
|
01 June 2018

CALGARY, Alb. – Le programme d’introduction au hockey le plus populaire au Canada continue d’élargir sa portée, car la Première Présence Canadian Tire sera présentée à Inuvik, T. N.-O., pour la première fois.

Lancée initialement en 2014 à titre de projet-pilote, Première Présence Canadian Tire est un programme d’apprentissage du hockey pour les enfants de 6 à 10 ans qui n’ont jamais pratiqué ce sport. Les inscriptions pour ce programme, qui affiche souvent complet, s’ouvrent le 1er juin pour la saison 2018-2019 auprès des 13 membres régionaux de Hockey Canada.

À ce jour, plus de 15 500 garçons et filles du Canada ont découvert le sport du Canada grâce à la Première Présence Canadian Tire, pour laquelle les places disponibles s’envolent souvent dès la première journée des inscriptions.

« La croissance inouïe du programme et la demande encore plus forte d’enfants et de parents partout au pays ont permis à Hockey Canada, et à ses partenaires Canadian Tire et Bauer, d’initier des milliers de Canadiens au sport », a déclaré Scott Smith, président et chef de l’exploitation de Hockey Canada. « Plusieurs de ces familles continuent de jouer au sein de nos associations de hockey mineur par la suite, mais toutes ces familles retirent une expérience positive et une nouvelle compréhension du sport – et de Hockey Canada, et cela est la définition du succès pour ce programme. » 

Plus de 190 programmes ont été confirmés pour la saison 2018-2019 dans des provinces et des territoires d’un bout à l’autre du pays. La réponse des familles canadiennes ne surprend pas les organisateurs du programme, Bauer Hockey, Canadian Tire et Hockey Canada.

« Alors que nous préparons la cinquième saison de la Première Présence Canadian Tire, nous sommes ravis de la réponse extraordinaire des associations de hockey mineur partout au pays qui veulent offrir le programme ainsi que par la nouvelle génération de joueurs et de joueuses de hockey qui font leurs premiers pas dans notre sport », a dit Ludovic Lord, responsable des initiatives de recrutement de Hockey Canada. « Encore une fois, les efforts et le travail ardu des associations de hockey mineur et de leurs bénévoles permettront à plus de 6 000 enfants d’essayer le hockey cette saison dans le cadre de la Première Présence Canadian Tire. »

En insistant sur le plaisir, Première Présence Canadian Tire permet à des enfants de 6 à 10 ans d’essayer le hockey pour 199 $, ce qui comprend un curriculum sur glace de six semaines et un équipement Bauer Hockey de la tête aux pieds que les enfants peuvent garder.

Bien que le programme ait toujours été offert tant aux garçons qu’aux filles, la popularité des programmes exclusivement féminins au cours des deux dernières saisons a entraîné une hausse du nombre de tels programmes mis sur pied pour 2018-2019 – il y en aura 22. Pendant la saison 2018-2019, 136 programmes seront offerts à l’automne, et 56 autres sont prévus à l’hiver.

L’initiative a vu le jour en 2014 avec quatre programmes-pilotes en Ontario et en Nouvelle-Écosse; l’année suivante, le nombre de programmes est passé à 35 avant de doubler au cours de la saison de hockey 2015-2016 pour atteindre 81. À chacune des deux dernières saisons, un nombre record de 150 programmes Première Présence Canadian Tire ont été offerts dans des communautés partout au pays, et les doubles médaillés d’or olympiques Marie-Philip Poulin et Jonathan Toews se sont joints à Mark Messier en tant qu’ambassadeurs de la Première Présence Canadian Tire.

Pour en savoir plus sur la Première Présence Canadian Tire dans votre communauté et les inscriptions, veuillez visiter le premierepresence.ca. Des sources d’information pour les parents concernant le hockey au Canada se trouvent sur le site du Cheminement vers le hockey mineur.

  

À propos de Bauer Hockey

Bauer Hockey est le concepteur, négociant et fabricant d’équipement de hockey le plus reconnu au monde. Fondée à Kitchener, en Ontario, en 1927, Bauer Hockey a développé le premier patin muni d’une lame jointe à une botte, modifiant à jamais le sport du hockey. Depuis, Bauer Hockey continue de développer les produits les plus en vue dans l’industrie, tels que les très populaires gammes de produits SUPREMEMD, VAPORMD et NEXUSMD.

 

À propos de Hockey Canada

Hockey Canada est l’organisme de régie du hockey au Canada et un membre de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Elle compte plus de 700 000 joueurs, entraîneurs et officiels au sein de ses 13 associations membres. Hockey Canada est une organisation à but non lucratif qui crée des programmes de développement du hockey de pointe que ses membres présentent aux quatre coins du Canada; elle offre des règles et des règlements uniformes et divers autres services à ses membres d’un océan à l’autre à l’autre; elle gère plusieurs championnats et événements de hockey régionaux, nationaux et internationaux; et elle dirige les activités de toutes les équipes qui représentent le Canada lors de compétitions internationales de hockey sur glace. La mission de Hockey Canada est de « diriger, développer et promouvoir des expériences enrichissantes au hockey ». Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada, veuillez consulter le site HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux Facebook et Twitter.

 

À propos de Canadian Tire

La Société Canadian Tire Limitée (TSX:CTC.A) (TSX:CTC) ou « CTC » est un réseau d’entreprises qui comprend la vente au détail, une division de services financiers et CT REIT. La vente au détail, menée par Canadian Tire fondée en 1922, offre aux Canadiens tout ce dont ils ont besoin pour la vie au Canada par l’entremise de ses secteurs Au foyer, Au jeu, À l’atelier, Au volant et Saisonnier. PartSource et Essence + sont des composantes clés du réseau Canadian Tire. Le secteur du détail regroupe également Mark’s/L’Équipeur, un chef de file du vêtement décontracté et de travail, et FGL Sports (Sport Chek, Hockey Experts, Sports Experts, National Sports, Intersport, Pro Hockey Life et Atmosphère) qui offre les meilleures marques de vêtements de sport. Environ 1 700 commerces de détail et postes d’essence sont soutenus et mis en valeur par notre division des services financiers, ainsi que par les dizaines de milliers d’employés de l’entreprise, ses détaillants locaux, ses franchisés et ses marchands de pétrole. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Corp.CanadianTire.ca.

Voir plus

La Première Présence Canadian Tire se rendra d'un océan à l'autre à l'autre pour la saison 2017-2018

Les inscriptions sont maintenant ouvertes pour ce populaire programme s'adressant aux familles qui s’initient au hockey

NR.055.17
|
27 June 2017

CALGARY, Alb. – Le programme d'initiation au hockey a franchi une nouvelle étape. La Première Présence Canadian Tire sera offerte dans des communautés réparties dans les 13 régions membres de Hockey Canada pendant la saison 2017-2018.

Lancée initialement en 2014 à titre de projet-pilote, la Première Présence Canadian Tire est un programme d'apprentissage du hockey pour les enfants de 6 à 10 ans qui n'ont jamais pratiqué ce sport. Plus de 10 000 garçons et filles du Canada ont découvert le sport du Canada grâce à la Première Présence Canadian Tire, pour laquelle les places disponibles s'envolent souvent dès la première journée des inscriptions.

« La Première Présence Canadian Tire fait fureur partout au pays », a affirmé Tom Renney, président et chef de la direction de Hockey Canada. « On constate une évolution sans précédent de ce programme en voyant les inscriptions s'effectuer à un rythme effréné, et ce, avec un engouement encore plus spectaculaire pour cette expérience de hockey incroyable. »

Plus de 160 programmes ont été confirmés pour la saison 2017-2018 dans des provinces et des territoires d'un bout à l'autre du pays. La réponse des familles canadiennes ne surprend pas les organisateurs du programme, Bauer Hockey, Canadian Tire et Hockey Canada.

« Depuis les quatre premiers projets-pilotes au printemps 2014, l'intérêt pour la Première Présence Canadian Tire n'a pas cessé d'augmenter, et nous avons souvent dû refuser des familles intéressées - en fait, nous recevons plus souvent trop d'inscriptions que pas assez, » affirme Paul Carson, vice-président du développement des adhésions à Hockey Canada. « Le Canada a beau s'identifier au hockey et le considérer comme un symbole de notre pays et de notre citoyenneté, mais pour les parents qui n'ont pas grandi en pratiquant le sport – parce qu'ils sont Néo-Canadiens ou simplement parce qu'ils n'ont pas joué plus jeunes –, la Première Présence Canadian Tire représente un moyen facile de laisser leurs enfants essayer le sport et, pour eux, de se familiariser avec les rudiments et la base du hockey et l'équipement. »

« Nous avons découvert un important marché pour la Première Présence Canadian Tire, et nous sommes ravis de pouvoir toucher plus de 5 000 familles canadiennes encore une fois cette saison. »

En insistant sur le plaisir, la Première Présence Canadian Tire permet à des enfants de 6 à 10 ans d'essayer le hockey pour 199 $, ce qui comprend un curriculum sur glace échelonné sur six semaines et un équipement Bauer Hockey de la tête aux pieds que les enfants peuvent garder.

Pendant la saison 2017-2018, 100 programmes seront offerts à l'automne, et 60 autres sont prévus à l'hiver. Bien que la Première Présence Canadian Tire ait toujours été offerte tant aux garçons qu'aux filles, la popularité de ses programmes exclusivement féminins au cours des deux dernières saisons a entraîné une hausse du nombre de tels programmes mis sur pied pour 2017-2018 – il y en aura 13.

L'initiative a vu le jour en 2014 avec quatre programmes-pilotes en Ontario et en Nouvelle-Écosse; l'année suivante, le nombre de programmes est passé à 35 avant de doubler au cours de la saison de hockey 2015-2016 pour atteindre 81. La saison dernière, un nombre record de 157 programmes de la Première Présence Canadian Tire ont été offerts dans des communautés partout au pays, et les doubles médaillés d’or olympiques Marie-Philip Poulin et Jonathan Toews se sont joints à Mark Messier en tant qu'ambassadeurs de la Première Présence Canadian Tire.

Depuis la création de ce programme, environ 1 600 bénévoles au sein des associations de hockey mineur ont permis la tenue de 270 événements uniques de la Première Présence Canadian Tire au pays, où plus de 10 000 jeunes ont pu s'initier au sport du Canada.

Pour en savoir plus sur la Première Présence Canadian Tire dans votre communauté et les inscriptions, veuillez visiter le www.premierepresence.ca. Des sources d'information pour les parents concernant le hockey au Canada se trouvent sur le site du Cheminement vers le hockey mineur .

À propos de Bauer Hockey

Bauer Hockey est le concepteur, négociant et fabricant d’équipement de hockey le plus reconnu au monde. Fondée à Kitchener, en Ontario, en 1927, Bauer Hockey a développé le premier patin muni d’une lame jointe à une botte, modifiant à jamais le sport du hockey. Depuis, Bauer Hockey continue de développer les produits les plus en vue dans l’industrie, tels que les très populaires gammes de produits SUPREMEMD, VAPORMD et NEXUSMD.

À propos de Hockey Canada

Hockey Canada est l'organisme de régie du hockey au Canada et membre de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Elle compte plus de 700 000 joueurs, entraîneurs et officiels au sein de ses 13 associations membres. Hockey Canada est une organisation à but non lucratif qui crée des programmes de développement du hockey de pointe que ses membres présentent aux quatre coins du Canada; offre des règles et des règlements uniformes et divers autres services à ses membres d’un océan à l’autre à l’autre; gère plusieurs championnats et événements de hockey régionaux, nationaux et internationaux; et dirige les activités de toutes les équipes qui représentent le Canada lors de compétitions internationales de hockey sur glace. La mission de Hockey Canada est de « diriger, développer et promouvoir des expériences enrichissantes au hockey ». Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociauxFacebook et Twitter.

À propos de Canadian Tire

La Société Canadian Tire Limitée (TSX:CTC.A) (TSX:CTC) ou « CTC » est un réseau d’entreprises qui comprend la vente au détail, une division de services financiers et CT REIT. La vente au détail, mené par Canadian Tire fondée en 1922, offre aux Canadiens tout ce dont ils ont besoin pour la vie au Canada par l'entremise de ses secteurs Au foyer, Au jeu, À l'atelier, Au volant et Saisonnier. PartSource et Essence + sont des composantes clés du réseau Canadian Tire. Le secteur du détail regroupe également Mark’s/L'Équipeur, un chef de file du vêtement décontracté et de travail, et FGL Sports (Sport Chek, Hockey Experts, Sports Experts, National Sports, Intersport, Pro Hockey Life et Atmosphère) qui offre les meilleures marques de vêtements de sport. Environ 1 700 commerces de détail et postes d'essence sont soutenus et mis en valeur par notre division des services financiers, ainsi que par les dizaines de milliers d’employés de l’entreprise, ses détaillants locaux, ses franchisés et ses marchands de pétrole. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le Corp.CanadianTire.ca .

Voir plus

Bauer et Hockey Canada veulent doubler le nombre de programmes La Première Présence la saison prochaine

Ce programme national innovateur permet aux familles de s’initier facilement au hockey; les inscriptions des AHM sont en cours

21 March 2016
CALGARY, Alb. (21 mars 2016) – À la lumière du succès de La Première Présence – un programme d’initiation au hockey destiné aux enfants de 6 à 10 ans –, Bauer Hockey et Hockey Canada veulent doubler le nombre de programmes présentés au pays la saison prochaine.

En mettant l’accent sur le plaisir, La Première Présence permet aux enfants d’essayer le hockey facilement pour 199 $, montant qui comprend l’inscription à un programme sur glace de six semaines et un équipement complet Bauer que chaque enfant conserve par la suite. Cette initiative a commencé en 2012 par l’offre de quatre projets pilotes en Ontario et en Nouvelle-Écosse, pour ensuite passer à 40 programmes l’année suivante, et doubler à 80 programmes au cours de la saison de hockey 2015-2016.

« À ce jour, nous avons initié plus de 4 600 joueurs au jeu par l’entremise de La Première Présence », a déclaré Mary-Kay Messier, directrice principale des initiatives de marque et des partenariats stratégiques chez Bauer Hockey. « La popularité du programme ne cesse de grandir auprès des jeunes et de leurs familles; plusieurs programmes doivent refuser des jeunes et le nombre maximal d’inscriptions est atteint en quelques jours. Nous voulons presque doubler le nombre de programmes la saison prochaine puisque notre objectif est de présenter 150 programmes La Première Présence pour la saison 2016-2017. »

La Première Présence a été créée dans le but d’offrir une première expérience exceptionnelle au hockey non seulement aux jeunes joueurs, mais à toute leur famille.

Selon les sondages menés auprès des familles et des parents dont les enfants ont participé à La Première Présence, 86 % des participants s’inscrivent ensuite au programme de transition La Première Présence, 100 % des parents affirment que leurs enfants se sont amusés et 100 % des parents se disent prêts à recommander le programme à un ami.

Les associations de hockey mineur sont priées de s’inscrire maintenant pour présenter La Première Présence dans leur collectivité

La Première Présence est présentée par l’entremise des associations de hockey mineur (AHM) partout au Canada en partenariat avec Bauer Hockey et Hockey Canada. La réussite du programme repose sur les bénévoles qui agissent comme entraîneurs et gestionnaires du programme. Les AHM voulant présenter La Première Présence dans leur collectivité la saison prochaine sont priées de soumettre une demande maintenant pour les séances d’automne et d’hiver 2016-2017.

Une des responsabilités des AHM prenant part à La Première Présence est de fournir deux blocs de six séances sur glace consécutives au même jour et à la même heure chaque semaine ainsi qu’un endroit pour tenir l’événement d’accueil. En plus, elles doivent s’engager à assister aux séances de formation du programme et être en mesure de fournir des personnes-ressources pour appuyer la présentation du programme La Première Présence.

« Hockey Canada souhaite voir plus de Canadiens profiter des nombreux bienfaits du hockey – qui fait la promotion d’une vie active et saine, enrichit naturellement la vie sociale et enseigne des habiletés fondamentales par sa culture du travail d’équipe, » a déclaré Paul Carson, vice-président du développement des adhésions à Hockey Canada. « Travaillant avec Bauer Hockey, La Première Présence a été conçue précisément pour répondre aux besoins des familles qui découvrent le hockey et qui veulent une façon amusante pour leurs enfants de s’initier au jeu. »

À propos de Bauer Hockey

Bauer Hockey est le concepteur, négociant et fabricant d’équipement de hockey le plus reconnu au monde. Fondée à Kitchener, en Ontario, en 1927, Bauer Hockey a développé le premier patin muni d’une lame jointe à une botte, modifiant à jamais le sport du hockey. Depuis, Bauer Hockey continue de développer les produits les plus en vue dans l’industrie, tels que les très populaires gammes de produits SUPREMEMD, VAPORMD et NEXUS MD. Performance Sports Group Ltd., la société mère de Bauer Hockey, est une société cotée à la Bourse de New York et à la Bourse de Toronto, dont les sociétés affiliées commercialisent des produits sous les marques BAUER, MISSION, MAVERIK, CASCADE, INARIA, COMBAT et EASTON. Performance Sports Group est membre des indices Russell 2000 et 3000, ainsi que de l’indice composé S&P/TSX.

À propos de Hockey Canada

Hockey Canada est l’organisme de régie du hockey au Canada et membre de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Elle compte plus de 700 000 joueurs, entraîneurs et officiels au sein de ses 13 membres. Hockey Canada est une organisation à but non lucratif qui crée des programmes de développement du hockey de pointe que ses membres présentent aux quatre coins du Canada; elle offre des règles et des règlements uniformes et divers autres services à ses membres d’un océan à l’autre à l’autre; elle gère plusieurs championnats et événements de hockey régionaux, nationaux et internationaux; et elle dirige les activités de toutes les équipes qui représentent le Canada lors de compétitions internationales de hockey sur glace. La mission de Hockey Canada est de « diriger, développer et promouvoir des expériences enrichissantes au hockey ». Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada, veuillez consulter le hockeycanada.ca/fr ou suivre les médias sociaux Facebook et Twitter.

Voir plus

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Videos
Photos
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 4, CZE 3 Prol. (ronde préliminaire)
play_logo
CMM : Retour sur un parcours endiablé à Riga
play_logo
Coupe du Centenaire : Faits saillants – Collingwood 1, Melfort 0 (Match pour le médaille d'or)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 3, SUI 2 (ronde préliminaire)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 5, FIN 3 (ronde préliminaire)
play_logo
ENM : Fierté et passion derrière le banc
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 4, NOR 1 (ronde préliminaire)
play_logo
Canucks de Calgary (AJHL) c. Mustangs de Melfort (SJHL) | Coupe du centenaire
play_logo
Timberwolves de Miramichi (MHL) c. Blues de Collingwood (OJHL) | Coupe du centenaire
play_logo
Coupe du centenaire : Frères et coéquipiers
play_logo
Grads de Navan (CCHL) c. Timberwolves de Miramichi (MHL) | Coupe du centenaire
play_logo
Flyers de Winkler (MJHL) c. Canucks de Calgary (AJHL) | Coupe du centenaire
Horaire
HC Logo
Prague & Ostrava, Tchéquie
mai 10 - 26
HC Logo
Prague & Ostrava, Tchéquie
mai 10 - 26
HC Logo
Edmonton, Alb., Canada
août 3 - 10