2022 olym can swe preview

Aperçu du tournoi olympique masculin : Canada c. Suède

Mercredi 16 février | 8 h 30 HE | Beijing, Chine | Quart de finale

Jason La Rose
|
15 février 2022
|

NOTES SUR LE MATCH : CANADA C. SUÈDE (16 FÉVR.)

TÉLÉVISION : Radio-Canada | Diffusion en continu : Radio-Canada.ca

L’équipe olympique masculine du Canada, qui fait partie des huit équipes encore dans la course aux Jeux olympiques d’hiver de 2022, fera face à un défi de taille en quart de finale lorsqu’elle affrontera la Suède mercredi.

DERNIER MATCH DE CHAQUE ÉQUIPE

Le Canada a misé sur son avantage numérique dans un gain de 7-2 contre l’équipe hôte de la Chine en ronde de qualification mardi. Les Canadiens ont frappé quatre fois en huit supériorités numériques. Jordan Weal a été l’auteur d’un doublé, tandis qu’Adam Tambellini et Jack McBain ont inscrit un but chacun avec l’avantage d’un joueur. Tambellini a aussi fait mouche lors d’un tir de punition, le premier réussi par le Canada depuis celui de Petr Nedved en 1994, en plus d’ajouter trois aides à sa fiche. Il est ainsi devenu le premier Canadien à connaître un match de cinq points aux Jeux depuis Dave Gagner, qui avait réussi l’exploit contre la Norvège en 1984.

Les Suédois ont complété leur ronde préliminaire dimanche. Ils s’étaient dotés d’une avance de 3-0 après 40 minutes de jeu grâce à Lucas Wallmark, Lukas Bengtsson et Anton Lander, mais ont ensuite été victimes d’une remontée victorieuse de la Finlande, qui leur a volé la victoire au compte de 4-3 en prolongation. Ce revers leur a privé du premier rang dans le groupe C, mais le point récolté au passage leur a permis de passer directement en quart de finale.

DERNIÈRE RENCONTRE ENTRE LES DEUX ÉQUIPES

Le dernier duel olympique entre ces deux formations est gravé dans la mémoire des partisans de hockey du Canada. Le 23 février 2014, Jonathan Toews, Sidney Crosby et Chris Kunitz avaient marqué, Carey Price avait réalisé 24 arrêts, et le Canada avait obtenu un gain de 3-0 et, par le fait même, sa neuvième et plus récente médaille d’or olympique.

Il s’agit notamment du plus récent affrontement au hockey senior entre les deux formations, tous événements confondus. Précédemment, les équipes avaient croisé le fer au Championnat mondial 2017 de l’IIHF, encore une fois pour l’or. Ryan O’Reilly avait compté, Calvin Pickard avait fait 40 arrêts, mais la Suède avait triomphé par un pointage de 2-1 en tirs de barrage pour mettre la main sur son 11e titre mondial.

À SURVEILLER

L’attaque massive canadienne s’est avérée impitoyable contre la Chine, produisant quatre buts en huit occasions. Ce pourrait être l’une des clés contre la Suède, qui présente le pire désavantage numérique du tournoi jusqu’à maintenant. La Suède a cédé quatre fois en seulement 10 infériorités numériques au fil de ses trois matchs. À l’inverse, les Canadiens trônent au sommet à ce chapitre, forts d’une moyenne d’efficacité de 92,9 % (1 seul but en désavantage numérique a été accordé sur les 14 tentatives obtenues par leurs adversaires). Personne ne souhaite voir un match sans lendemain devenir un défilé au banc des punitions, mais si c’était le cas, ce sera indéniablement à l’avantage du Canada.

Du côté suédois, Wallmark a été le moteur offensif de sa troupe. Il compte quatre buts en trois matchs, soit près de la moitié du total de 10 de son équipe, et partage ainsi la tête parmi les meilleurs marqueurs du tournoi avec Juraj Slafkovsky, la sensation slovaque de 17 ans.

RÉTROSPECTIVE

Les Canadiens ont l’ascendant dans l’histoire des parties entre ces deux pays grâce à 13 victoires en 17 rencontres (auxquelles s’ajoute un résultat nul). Comme ce fut le cas lors de bien des matchs aux premiers tournois olympiques, les affrontements des premières années ont plutôt été à sens unique. Le Canada a dominé la Suède 45-1 dans le cadre de trois triomphes de 1920 à 1928. Il faut attendre jusqu’à 1984 pour une première victoire de la Suède contre le Canada.

Le quart de finale constitue un troisième rendez-vous éliminatoire entre les deux formations aux Jeux olympiques, et les deux premiers avaient pour enjeu la médaille d’or. La Suède a triomphé en 1994 lorsque Peter Forsberg a inscrit son célèbre but en tirs de barrage pour donner l’or aux siens, tandis que le Canada a obtenu l’or en 2014 (voir la section Dernière rencontre entre les deux équipes ci-dessus).

Fiche de tous les temps : le Canada mène 13-3-1 (0-1 en tirs de barrage)
Buts pour le Canada : 89
Buts pour la Suède : 30

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMJ 2022 : CAN 6 – FIN 3 (ronde préliminaire)
Zellweger obtient trois aides, et le Canada conclut une ronde préliminaire parfaite.
CMJ 2022 : CAN 11 – SVK 1 (Préliminaire)
McTavish a six points dans un gain du Canada c. la Slovaquie jeudi.
CMJ 2022 : CAN 5 - LAT 2 (Préliminaire)
Bedard et Greig ont 1G 1A et le Canada l’emporte en lever de rideau.
CMJ 2022 : CAN 4 – SWE 3 (match préparatoire)
Gaucher et McTavish ouvrent la marque à 34 s d’intervalle, et le Canada résiste à la Suède.
Horaire