2022 bhm heo eichenberg f

Trouver sa place au hockey

Originaire du Zimbabwe, Rashaad Eichenberg s’est initié au hockey sur le tard, mais il rattrape le temps perdu et fait sentir sa présence avec les Kings de Thunder Bay

Gary Moskalyk
|
1er février 2022
|

Rashaad Eichenberg a du retard à rattraper. Contrairement à ses coéquipiers canadiens, ce jeune homme né au Zimbabwe n’a pas joué dans une équipe de hockey avant l’âge de 9 ans. Mais de son arrivée au sein des KC Devils (M13 A), à la moitié de la saison en 2016, à son ascension avec les Kings de Thunder Bay (M15 AAA) la saison dernière, il a mis ses qualités athlétiques à profit et a fait d’énormes progrès en tant que hockeyeur.

En effet, il a tout un coup de patin.

« C’est l’un des joueurs les plus rapides de la province dans sa catégorie d’âge, indique Matt Simeoni, son entraîneur-chef avec les Kings. C’est un athlète aux nombreux talents, notamment en athlétisme. Il va se familiariser avec le hockey. Sa vitesse est incroyable. En plus, il a un bon gabarit et il est fort! »

La famille de Rashaad a quitté Harare, au Zimbabwe, pour s’établir à Londres lorsqu’il avait trois ans. C’est là qu’il a appris à patiner.

« Mon père Dave était gardien de but, comme mon grand-père. Ses frères et lui jouaient au hockey à Terre-Neuve, raconte-t-il. Un jour, il m’a amené patiner. J’avais quatre ans, et au début, je patinais comme un pingouin. Mon père m’a donné quelques trucs. Je pense que c’est de là que je tiens mon coup de patin, en toute franchise. »

Les Eichenberg ont redéménagé juste avant le sixième anniversaire de Rashaad.

« Après Londres, on a vécu à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour le travail de mon mari, explique Moira, la mère de Rashaad. Il travaille dans l’industrie minière. Ensuite, on a déménagé à Thunder Bay. On savait qu’on finirait par s’installer au Canada. Rashaad avait presque 9 ans; c’est là qu’il a commencé le hockey. »

Rashaad s’est inscrit pour la première fois en décembre 2016. C’est Kevin Kozar, l’actuel président de KC Minor Hockey, qui lui a offert une place dans l’équipe.

« C’est sûr qu’il y a eu une courbe d’apprentissage… et beaucoup de hors-jeu, au début! », se remémore Moira.

Rashaad n’a pas fait l’équipe AA la saison suivante. Déception. Anéantissement. Mais cette expérience l’a motivé et le motive encore à ce jour.

« Je n’ai pas fait l’équipe. J’étais vraiment déçu. À l’école, mes amis parlaient de jouer en niveau AA et de trucs comme ça, et ça m’attristait. Mais ma mère m’a fait comprendre que tout était à ma portée, si j’y mettais l’effort. »

Rashaad n’aime pas juste le hockey; il joue aussi au soccer pour le Chill de Thunder Bay et fait partie de l’équipe d’athlétisme de l’école secondaire St. Patrick. C’est un spécialiste du 100 m et du 200 m, des disciplines aérobiques qui contribuent à ses performances sur la glace.

« Parfois, quand il est tard le soir, je réalise que je vieillis, et je me dis : "c’est ça que je veux faire." Et encore aujourd’hui, j’y tiens, résume Rashaad. »

« Je m’entraîne beaucoup en dehors de la patinoire. J’utilise mes talents d’athlète et mon coup de patin à mon avantage. Je peaufine mes tirs et mon maniement du bâton… vous voyez le genre. Mes entraîneurs disent qu’une fois lancé, je ne suis plus capable de m’arrêter! », s’esclaffe le jeune de 14 ans.

Rashaad aura passé deux ans en ligue A avant d’en arriver au niveau AA.

Moira lui a conseillé de se préparer aux essais et de tout faire pour se démarquer. Ces conseils ont porté fruit. Joel Scherban, anciennement du Thunderwolf de l’Université Lakehead, a été le premier entraîneur AA de Rashaad.

« On entendait Joel constamment crier le nom de Rashaad et le pousser à se dépasser. C’était beau à voir, se souvient Moira. Il a montré son talent et sa vitesse. À la fin de l’année, c’était l’un des meilleurs. »

Fait intéressant : Scherban a été repêché en 7e ronde du repêchage de la LNH en 1998 par les Pingouins de Pittsburgh – l’équipe favorite de Rashaad, dont le joueur préféré est Sidney Crosby (quoique Connor McDavid soit sur le point d’usurper la place du Kid). Ce sont les deux coupes Stanley remportées dans les premières années de Rashaad au Canada qui ont gagné son cœur.

Rashaad a fait l’équipe des M15 AA en 2019-2020, mais la saison a été interrompue par la COVID-19.

L’été dernier, Rashaad a fait le camp de sélection des Kings.

« C’était du 29 août au 3 septembre. Après, j’ai eu un appel et j’ai su que je faisais l’équipe. C’était l’une des plus belles journées de ma vie, raconte le principal intéressé. Mes parents, mon frère Evan et ma sœur Giselle, tout le monde était content. Surtout ma mère! Elle pleurait de joie parce qu’elle avait vu tous les efforts que j’ai faits. »

Les Kings se sont joints à la Ligue de hockey du Grand Toronto cette saison, ce qui leur ouvre la porte à un tout nouveau calibre de compétition.

« C’est incroyable. Il faut le voir pour le croire », indique Simeoni, en parlant du niveau de jeu dans la région de Toronto. Les Kings ont joué 10 matchs dans cette ligue, inscrivant deux victoires et quatre matchs nuls à leur fiche. Pour sa part, Rashaad a produit six buts et cinq passes en 27 matchs cette saison.

« Il n’y a aucun match facile. Si on ne donne pas notre meilleur, on perd. Les équipes sont vraiment impressionnantes, ajoute Simeoni. Il y a beaucoup de dépisteurs, et je pense que ça aide les jeunes à quelques égards. Ça va leur apprendre la constance, et ça va leur donner de la visibilité. Au niveau M15, tous les joueurs de la province jouent dans ces équipes-là. Ça fait chaud au cœur de voir qu’on est de calibre. Ça nous indique qu’on fait les choses comme il faut, à Thunder Bay. »

Rashaad espère être repêché dans la Ligue de hockey de l’Ontario, comme c’est arrivé à quelques-uns de ses amis.

Et il rêve aussi de faire comme son idole Quinton Byfield, un ancien choix no 1 de l’OHL qui a été le 2e choix au repêchage de la LNH en 2020, devenant ainsi le joueur noir repêché le plus rapidement dans l’histoire de la ligue.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
FM18 : CAN 2 – FIN 0 (ronde préliminaire)
Le Canada perd malgré ses 40 tirs au but contre 17 pour la Finlande.
Coupe du centenaire 2022 : 29 mai (match de championnat)
Brooks est revenue de l’arrière et a battu Pickering pour gagner un troisième titre national.
CMM 2022 : FIN 4 – CAN 3 PROL. (médaille d’or)
Max Comtois crée l’égalité, mais le Canada termine avec l’argent.
Coupe du centenaire 2022 : 28 mai (demi- finales)
Brooks et Pickering ont confirmé leur place en finale du championnat national.
Horaire