2021 nvw hno presidents fr

Un quatuor de bénévoles en or à HNO

Quatre présidents d’associations de hockey locales du Nord-Ouest de l’Ontario répondent à nos questions sur le bénévolat

Gary Moskalyk
|
22 avril 2021
|

Ce sont les piliers du bénévolat à Hockey Nord-Ouest de l’Ontario.

Tim Griffin, Shannon Hutchison, Chris Larrett et Aaron Piccinin, qui assurent la présidence de leur association de hockey locale respective, ont bien voulu nous partager leurs réflexions sur leur implication au hockey.

Tim Griffin (Association de hockey mineur de Longlac)

Quel est votre lien avec le hockey?

Je suis un grand amateur de hockey. J’ai suivi tout le parcours au hockey mineur, et je me suis rendu jusqu’à la prestigieuse division junior B à Terre-Neuve. J’adore le hockey, tout simplement.

Quelle est votre philosophie comme bénévole?

Comme pour toute chose dans la vie, il faut garder la tête froide. Peu importe ce qu’il arrive. Il faut parfois prendre des décisions difficiles. Beaucoup de personnes doivent être concertées. L’association, les associations voisines, HNO. Il faut travailler ensemble. On ne peut pas dire, « Je ne joue plus », et rentrer à la maison. Personne ne fait ça pour l’argent. Si c’était le cas, les bénévoles s’en iraient au bout d’une semaine.

Quelles sont vos autres activités au hockey dans la communauté?

J’aime bien veiller au chronométrage. J’aime aussi aller voir les M7 jouer. Je m’assois dans les gradins et je rigole avec les parents. Il s’agit simplement de donner aux enfants, dans une petite communauté comme Longlac, un endroit où jouer au hockey et aimer le sport.

Quel est votre meilleur souvenir de bénévolat?

La première année où j’ai été président, c’était en 1995 ou en 1996. Le personnel municipal était en grève, alors on n’avait pas de patinoire. Je crois bien que j’étais le seul président d’association de hockey mineur au pays qui n’avait pas d’endroit où jouer.

Shannon Hutchison (Association de hockey mineur de Dryden)

Quelle est votre philosophie au hockey mineur?

On le fait pour les enfants, pour leur offrir un endroit plaisant où retrouver leurs amis. Surtout cette année, vu la façon dont la saison dernière s’est terminée, tout ce qu’on a entendu, et le fait que nos propres enfants sont privés de hockey. C’est ce qu’ils aiment faire. Ils en mangent, du hockey! On le fait pour les familles et les amitiés créées au fil du temps.

Quelle est l’importance du retour au jeu cette saison?

On sait combien le hockey est important pour tellement d’enfants, et on entend parler des préoccupations liées à la santé mentale. C’est d’entendre les enfants se réjouir, de voir leur enthousiasme. Même s’ils ne pouvaient pas participer à des tournois ni à des matchs, les enfants étaient heureux d’être de retour sur la glace avec leurs amis, tout simplement.

Comment voyez-vous votre implication bénévole dans l’avenir?

Je pense que je vais continuer de m’impliquer après mon mandat à la présidence. J’ai vécu beaucoup de choses, alors j’ai appris beaucoup de choses. Chaque année, j’apprends quelque chose de différent. C’est assurément une bonne idée de rester présente et d’aider les autres dans différentes situations. Chaque fois que je me dis, c’est le comble, il arrive autre chose qui me fait mentir. Je ne crois pas qu’il y ait de tâche facile au hockey.

Chris Larrett (Association de hockey mineur Norwest)

Pourquoi faites-vous du bénévolat?

Le groupe de bénévoles de Norwest est merveilleux. Ça me fait plaisir d’aller à l’aréna et d’assister à des réunions pour l’Association de hockey mineur Norwest. Je ferai tout ce qu’il faut. J’ai grandi en jouant dans cet aréna. Il s’y est passé tellement de choses.

Comme bénévole, qui a été votre mentor?

C’est grâce à Bill Duncan si je me suis joint au conseil. J’ai aussi eu le bonheur de travailler avec Bill derrière le banc, comme j’ai été son entraîneur adjoint pendant cinq ans. Le programme de mentorat que j’ai suivi était très bien. Bill est une personne formidable, et c’est ce qui m’a motivé à me joindre au conseil.

Quelle est votre conception de la réussite avec les jeunes joueurs?

Il faut trouver une façon d’établir le contact avec chaque jeune. Certains ont davantage besoin d’être stimulés. Pour d’autres, c’est le contraire. Je pense que si on les complimente et on les encourage, quoi qu’il arrive, ça donne de meilleurs résultats. Les enfants répondent mieux aux interventions positives qu’aux interventions négatives, et je fais bien des efforts en ce sens.

Quels conseils pourriez-vous donner aux entraîneurs débutants?

Ça prend un mentor. On ne peut pas arriver en prétendant tout connaître. Faites équipe avec des personnes qui vous pourrez apprendre.

Aaron Piccinin (Association de hockey mineur de Port Arthur)

Comment êtes-vous devenu bénévole?

J’ai beaucoup reçu au hockey local. Beaucoup de gens ont investi dans mon parcours comme joueur. J’ai simplement reproduit la même chose. J’ai commencé à m’impliquer comme bénévole quand mes enfants ont commencé à jouer, c’est parti de là. Quand un poste de bénévole était vacant, j’étais l’homme de la situation. C’est ainsi que ça a évolué.

Qu’est-ce que votre expérience précédente au hockey vous a apporté par la suite comme bénévole?

Toute ma vie était centrée sur le hockey. C’était évidemment une grande passion pendant mon enfance et à l’université, jusqu’à ce que je commence à travailler. C’est une tradition qui se transmet à nos propres enfants. J’essaie de faire vivre cette expérience pas seulement à mes enfants, mais à tous nos membres.

Quel est le plus grand avantage de s’impliquer au hockey?

Le plus beau, ce sont les amitiés développées par mes enfants et celles que j’ai moi-même nouées. Comme entraîneur, je côtoie des personnes avec qui je jouais, plus jeune. Ça complète l’expérience. Ça façonne nos vies, nos rapports sociaux, quand on évolue dans le monde du hockey.

Quels ont été les défis cette saison?

Je suis vraiment reconnaissant envers tous mes entraîneurs de Port Arthur et mes présidents des clubs dans toute l’organisation. Nos bénévoles ont été mis à l’épreuve. Ce n’était pas une année facile pour eux.

Quelle est l’importance des bénévoles pour votre association?

C’est essentiel de rendre hommage à l’ensemble de nos bénévoles. Il y a beaucoup d’intervenants qui entrent en jeu. C’est un partenariat entre la municipalité, HNO et les clubs de hockey. Quand cette relation fonctionne bien, ça se répercute sur tous nos bénévoles, grâce auxquels toutes les pièces s’emboîtent. Je les remercie de tout cœur. Sans eux, il n’y a pas de hockey.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENFD 2021-2022 : BLEUS 1 - JAUNES 0 (Intraéquipe)
Paul inscrit le seul but de la finale du camp de l’ENFD.
PE 2021-2022 : BLANCS 9 - ROUGES 8 (Intraéquipe)
Ceulemans marque en prolongation; les Blancs gagnent un duel dément.
PE 2021-2022 : ROUGES 7 - BLANCS 2 (Intraéquipe)
Bolduc obtient deux buts en première période dans un gain des Rouges.
ENFD 2021-2022 : BLEUS 3 - JAUNES 2 (Intraéquipe)
Serdachny marque in extremis, et les Bleus battent les Jaunes.
Horaire