2021 mwc can fin

Aperçu du match au Mondial de l’IIHF : Canada c. Finlande

Dimanche 6 juin | 13 h HE | Riga, Lettonie | Match pour la médaille d’or

Jason La Rose
|
6 juin 2021
|

NOTES SUR LE MATCH : Canada c. Finlande (6 juin)

Télévision : RDS | Diffusion en continu : RDS Direct

Après avoir été tout près de l’élimination, l’équipe nationale masculine du Canada aura sa chance de jouer pour l’or et de remporter un 27e titre au Championnat mondial 2021 de l’IIHF lorsqu’il affrontera la Finlande dans une reprise de la finale de 2019.

Les probabilités des Canadiens d’accéder à la ronde éliminatoire étaient à leurs plus bas en fin de ronde préliminaire, où ils avaient besoin d’au moins un point dans leur dernier match qui les opposaient aux Finlandais – et d’un coup de main quant aux résultats des autres matchs – pour atteindre les quarts de finale. Mais les astres se sont alignés, et nous voici. Plus qu’un match où le titre sera en jeu.

DERNIER MATCH DE CHAQUE ÉQUIPE

Confronté à une équipe américaine en pleine possession de ses moyens qui avait enchaîné sept victoires et n’avait jamais accordé plus de deux buts, le Canada n’a jamais tiré de l’arrière lors de sa victoire de 4-2 en demi-finale. Pour un deuxième match de suite, Andrew Mangiapane s’est montré à la hauteur, cette fois à l’aide d’un doublé, et Darcy Kuemper a offert une performance fantastique de 36 arrêts.

Les Canadiens ont amorcé chaque période sur les chapeaux de roue, marquant après deux minutes de jeu en première période, quatre minutes en deuxième et 46 secondes au dernier tiers afin d’accéder à la finale pour la cinquième fois au cours des six dernières éditions du tournoi.

Forts de deux buts inscrits au premier engagement, les Finlandais l’ont emporté 2-1 contre l’Allemagne dans la deuxième demi-finale. Iiro Pakarinen et Hannes Bjorninen ont fait mouche à cinq minutes d’intervalle en fin de première période, et Jussi Olkinuora s’est chargé du reste, terminant la rencontre avec un total de 27 arrêts pour donner l’occasion à la Finlande de défendre sa médaille d’or de 2019.

DERNIÈRE RENCONTRE ENTRE LES DEUX ÉQUIPES

Comme il a été mentionné précédemment, les équipes ont croisé le fer lors du dernier match de la ronde préliminaire il y a moins d’une semaine. À deux reprises, les Canadiens ont pris les devants, et à deux reprises, Arttu Ruotsalainen a répliqué pour les Finlandais, notamment alors qu’il restait seulement quatre minutes à la troisième période.

Il a fallu des tirs de barrage pour trancher le débat, et c’est à nouveau Ruotsalainen qui a frappé pour la Finlande. Son but à la quatrième ronde de tirs a été celui de la victoire, et les Finlandais ont obtenu gain de cause par un pointage de 3-2. Le point récolté par les Canadiens dans la défaite s’est avéré crucial, puisqu’il a fait la différence entre une place en ronde éliminatoire et une fin de parcours, et on connaît maintenant la suite.

À SURVEILLER

Nous avons une dernière occasion d’admirer le travail du premier trio du Canada à Riga. Même s’il a raté les trois premiers matchs, Mangiapane est à égalité au sommet du tournoi pour le nombre de buts grâce à son total de sept, Connor Brown est en tête des meilleurs pointeurs avec ses 13 points, et Adam Henrique compte quant à lui 10 points à sa fiche. Ils ont été les artisans de la remontée canadienne.

Parlant de remontée… s’agirait-il de la médaille d’or canadienne la plus improbable de l’histoire? Aucune équipe canadienne n’avait déjà perdu ses trois premiers matchs à cet événement, et depuis l’adoption du format éliminatoire en 1992, aucune équipe n’a amorcé le tournoi avec un dossier de 0-3, pour ensuite gagner l’or. Toute une histoire.

La Finlande, de son côté, fait son petit bonhomme de chemin. Ses succès ne reposent sur aucun joueur en particulier – Anton Lundell (4-3—7) est le seul Finlandais parmi les 30 meilleurs pointeurs du tournoi –, et l’équipe trouve le moyen d’accumuler les victoires malgré peu d’avantages numériques (seulement 13 en neuf matchs) et un faible taux de réussite de 7,97 % au chapitre des tirs (ce qui, en fait, est légèrement supérieur au rendement du Canada, qui s’élève à 7,69 %). Toutefois, les Finlandais sont doués pour la défensive (ils n’ont accordé que 11 buts en neuf matchs, dont seulement cinq à 5 contre 5), et ils ne sont plus qu’à un gain d’un deuxième titre de suite.

RÉTROSPECTIVE

Il s’agit du 52e duel entre le Canada et la Finlande au Championnat mondial de l’IIHF depuis 1951. Il n’y a que la Suède (67 matchs) qui s’est trouvée plus souvent sur le chemin du Canada au fil des années. Les Canadiens ont un avantage de 36-13 (il y a eu deux matchs nuls) pour les victoires, mais les Finlandais ont remporté les quatre dernières parties.

Parmi ces 51 affrontements, on en compte quatre pour la médaille d’or. Le Canada a gagné les trois premiers – il avait mis fin de manière mémorable à sa disette de 33 ans en signant une victoire en tirs de barrage en 1994, Rick Nash avait couronné sa performance qui lui avait valu le titre de Joueur par excellence en inscrivant deux buts en 2007, et Cam Talbot avait obtenu un jeu blanc en repoussant 16 tirs en 2016 – avant que les Finlandais profitent de 43 arrêts de Kevin Lankinen pour mettre la main sur leur troisième titre mondial en 2019.

Fiche de tous les temps : Le Canada mène 36-13-2 (2-2 en prolongation ou tirs de barrage)
Buts pour le Canada : 270
Buts pour la Finlande : 115

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
2021 DC: CAN-Blancs 7 – ENF 3 (ronde préliminaire)
Cataford et Gauthier ont trois points dans un gain de Canada Blancs.
ENF 2021-2022 : CAN 3 - USA 1
Clark marque deux fois dans un gain à la Série de la rivalité.
FSMHF 2021 : Le Canada célèbre le hockey féminin
Voyez comment le Canada a célébré la Fin de semaine mondiale du hockey sur glace féminin en 2021.
ENP 2021-2022 : BLANCS 3 – ROUGES 2 TB (intraéquipe)
Le but en tirs de barrage de Dolan mène les Blancs à un gain.
Horaire