2021 22 njt power perfetti worlds gold

Leçons apprises en Lettonie

Ayant décroché l’or au Championnat mondial 2021 de l’IIHF, Cole Perfetti et Owen Power comptent sur leur expérience pour remporter un autre titre mondial à Edmonton

Paul Edmonds
|
29 décembre 2021
|

C’est difficile d’estimer la valeur de l’expérience, mais deux joueurs de l’équipe nationale junior du Canada espèrent démontrer que la leur vaut son pesant d’or.

Cole Perfetti et Owen Power sont arrivés au Championnat mondial junior 2022 de l’IIHF avec un bagage d’expérience unique et inspirant, qui pourrait les motiver dans leur quête d’une seconde médaille d’or en moins d’un an.

Au printemps dernier, ces deux jeunes hommes ont contribué à la victoire d’Équipe Canada au Championnat mondial 2021 de l’IIHF – un tournoi haut en couleur pour le Canada, non seulement en raison de la médaille d’or remportée, mais aussi à cause du parcours qui y a mené.

« On aurait facilement pu paniquer, explique Power, un défenseur de 6 pi 6 po qui porte les couleurs de l’Université du Michigan. Mais on n’a jamais cessé de faire confiance au processus. On est restés patients et on avait confiance qu’on jouait du bon hockey. »

Cependant, après trois défaites d’affilée – une contre la Lettonie, le pays hôte, une contre l’Allemagne, et une cuisante défaite de 5 à 1 contre les États-Unis ­–, les Canadiens donnaient l’impression d’être dans les cordes. Toutefois, ils ont su renverser la vapeur et parvenir à remporter le tournoi de manière mémorable.

Équipe Canada a brillé au cours des quatre derniers matchs de la ronde préliminaire, affichant trois victoires et une seule défaite – en tirs de barrage contre la Finlande –, se frayant ainsi un chemin jusqu’en ronde éliminatoire.

Ce retournement annonçait les grandes choses à venir : une victoire en prolongation contre les Russes en quart de finale et des victoires revanche contre les Américains en demi-finale et contre les Finlandais en finale, à nouveau en prolongation.

Cette médaille d’or, la 27e du Canada, marquait la première fois qu’une équipe remportait un Mondial tout en ayant quatre défaites à sa fiche.

« Il y a beaucoup de leçons à tirer de ce tournoi, indique Perfetti, un avant qui joue pour le Moose du Manitoba dans la Ligue américaine de hockey. Tout le monde doutait de nous et pensait que c’en était fini pour nous. Mais on a fait preuve de résilience. On a vu qu’il nous restait une chance et on l’a saisie. »

Perfetti et Power croient que les deux volets de cette aventure – les débuts difficiles et la grande victoire – sont gratifiants et leur ont inculqué, par l’expérience, l’importance de la persévérance et, surtout, ce que ça prend pour gagner.

« On peut apprendre beaucoup d’une victoire, estime Perfetti, choix de première ronde des Jets de Winnipeg en 2020. Évidemment, il y a le sentiment que ça procure. Ça, on ne s’en lasse pas. Être champion mondial et remporter l’or pour mon pays, c’était la meilleure sensation de ma vie. »

Étant l’un des trois joueurs de retour pour Équipe Canada au Mondial junior, le jeune homme de 19 ans (qui soufflera ses 20 bougies le jour de l’An) croit que l’expérience qu’il a partagée avec Power au Championnat mondial de l’IIHF est un atout pour ce deuxième tour de piste chez les moins de 20 ans.

« Cette médaille d’or m’a appris beaucoup de choses qui s’appliquent ici », soutient-il.

D’autant plus qu’Équipe Canada dispute ses matchs à Edmonton pour une deuxième année de suite.

« Il y a un certain confort à retrouver la même expérience et la même routine que l’an dernier », ajoute celui qui a marqué deux fois et produit six points en sept matchs il y a un an.

Pour Power, lui aussi âgé de 19 ans, se tailler une place dans l’équipe nationale junior du Canada est « un rêve devenu réalité »; c’est aussi la principale raison pour laquelle le premier choix au repêchage 2021 de la LNH a choisi de prolonger sa carrière universitaire à l’automne plutôt que d’enfiler l’uniforme des Sabres de Buffalo.

« Je n’ai pas chômé et j’ai eu beaucoup de plaisir, raconte le hockeyeur de Mississauga. Et ça a été très bénéfique de jouer pour plusieurs équipes dans plusieurs tournois. »

Après tout, l’environnement au Championnat mondial de l’IIHF était très positif à bien des égards, et le duo sait comment recréer cette atmosphère au sein de l’équipe déléguée au Mondial junior, qui est à la recherche d’une deuxième médaille d’or en trois ans et d’une troisième en cinq ans.

Ce sentiment est encore plus tangible pour Perfetti, qui espère tirer parti de son expérience aux Mondiaux junior et senior.

Ce capitaine adjoint qui a fait ses classes à Whitby, en Ontario, est inspiré par la performance et le leadership de son coéquipier de l’année dernière, Dylan Cozens.

Cozens, qui était alors un joueur de deuxième année, était cocapitaine de l’équipe canadienne junior. Affectueusement surnommé The Workhorse from Whitehorse (« le cheval de trait de Whitehorse ») dans le monde du hockey, celui qui est aujourd’hui joueur recrue pour les Sabres de Buffalo était virtuellement inarrêtable l’année dernière.

Il a brillé avec 8 buts et 16 points en sept matchs, aidant ainsi son équipe à se rendre en finale et se hissant au deuxième rang des pointeurs. Les médias présents l’ont d’ailleurs sélectionné parmi les trois meilleurs avants du tournoi.

Cette excellente performance a impressionné Perfetti, qui s’efforcera d’en faire autant cette année.

« Dylan était essentiel à notre succès, explique-t-il. C’est lui qui dominait sur la glace et qui nous a menés vers la victoire. J’espère jouer le même rôle. »

Toutefois, sa médaille d’or internationale lui a appris qu’aucun joueur ne peut remporter un championnat tout seul – une autre leçon apprise en Lettonie qu’il espère pouvoir appliquer dans la quête de l’or du Canada à Edmonton.

« Pour gagner un championnat, il faut plus que du succès individuel, il faut que toute l’équipe y mette du sien. Je veux l’or, et je vais faire tout ce que je peux pour aider mon équipe.

« Ce n’est pas mon premier Mondial junior; je sais que ça prend un effort collectif. Et quel que soit le rôle que j’occupe, je veux juste en faire le plus possible pour mon équipe. »

La victoire, surtout à l’international, est enivrante, et Équipe Canada semble être en mesure de procurer une bonne dose d’euphorie à Perfetti et Power au Championnat mondial junior 2022 de l’IIHF, sur la glace et ailleurs. L’or pourrait très bien enjoliver la feuille d’érable, encore une fois.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMM 2022 : CAN 7 – FRA 1 (ronde préliminaire)
Deux buts pour Dubois; le Canada gagne en fin de ronde préliminaire.
Coupe du centenaire 2022 : 24 mai (ronde préliminaire)
Brooks, Longueuil et Flin Flon ont récolté des gains importants mardi.
CMM 2022 : DEN 3 – CAN 2 (ronde préliminaire)
Comtois et Graves marquent, mais le Canada s’incline face aux Danois.
Coupe du centenaire 2022 : 23 mai (ronde préliminaire)
Ottawa, Summerside et Estevan ont récolté des gains importants lundi.
Horaire