2020 hhof inductees

Cinq grands admis au Temple

Holland, Iginla, Lowe, St-Pierre et Wilson font partie de la cuvée 2020 du Temple de la renommée du hockey

Jason La Rose
|
25 juin 2020
|

La cuvée 2020 aura une saveur particulièrement canadienne lors de l’intronisation au Temple de la renommée du hockey cet automne.

Des six noms annoncés mercredi, cinq ont un lien avec Hockey Canada – Jarome Iginla, Kevin Lowe, Kim St-Pierre et Doug Wilson seront admis dans la catégorie des joueurs, tandis que Ken Holland fera son entrée en tant que bâtisseur.

Regardons les nouveaux membres de plus près…

Jarome Iginla est monté sur la plus haute marche du podium presque partout où il est allé avec Équipe Canada – à La Copa Mexico 1994 (tournoi estival des moins de 18 ans), au Championnat mondial junior 1996 de l’IIHF, au Championnat mondial 1997 de l’IIHF, aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 et de 2010 et à la Coupe du monde de hockey 2004.

L’homme natif de St. Albert, Alb., a récolté 44 points en 47 rencontres en sept présences sur la scène internationale avec Équipe Canada, mais c’est son 44e point et sa 19e mention d’aide qui resteront gravés dans le grand livre du hockey canadien.

Les cris « Iggy! Iggy! » ont résonné tout juste avant que Sidney Crosby accepte une passe d’Iginla et qu’il loge la rondelle entre les jambières du gardien de but américain Ryan Miller, ce qui a permis au Canada de gagner une médaille d’or olympique historique à domicile à Vancouver et à Iginla d’ajouter un dernier prix international à son impressionnante collection.

Il a toujours semblé garder ses meilleures performances pour les grands matchs; en plus d’avoir participé au But en or en 2010, il a obtenu deux buts et une aide au match pour la médaille d’or des Jeux olympiques de 2002, aidant le Canada à mettre fin à une disette de 50 ans.

Kevin Lowe a porté les couleurs de son pays seulement deux fois, au début d’une carrière professionnelle de 19 ans au cours de laquelle il a soulevé la coupe Stanley six fois; le joueur originaire de Lachute, Qc, a permis au Canada de gagner le bronze au Championnat mondial 1982 de l'IIHF et le titre de la Coupe Canada en 1984.

Cependant, ses plus grandes réalisations sur la scène internationale ont eu lieu à l’extérieur de la patinoire. Lowe a fait partie de l’équipe de direction du Canada à quatre éditions de suite des Jeux olympiques d’hiver, remportant l’or en 2002, 2010 et 2014, en tant que bras droit des directeurs administratifs Wayne Gretzky et Steve Yzerman.

Il a joué un rôle similaire quand le Canada a gagné la Coupe du monde de hockey 2004 et qu’il a bâti la formation canadienne qui a pris part au Championnat mondial 2012 de l'IIHF, à titre de directeur général.

L’une des plus grandes à avoir enfilé les jambières, Kim St-Pierre représente le modèle de référence de toutes les portières en hockey féminin.

Devenant la toute première gardienne de but à faire son entrée au Temple, St-Pierre se retrouve au sommet de presque toutes les principales catégories de l’équipe nationale féminine du Canada – elle est première au chapitre des parties jouées (83), minutes jouées (4 552), victoires (64) et jeux blancs (29), et elle est deuxième pour la moyenne de buts alloués (1,17) et le pourcentage d’arrêts (0,939).

La femme native de Châteauguay, Qc, a mené le Canada à des médailles d’or olympique en 2002, 2006 et 2010 et a ajouté des titres de la médaille d’or du Championnat mondial féminin de l’IIHF en 1999, 2000, 2001, 2004 et 2007.

St-Pierre a eu des succès collectifs, mais elle a aussi reçu des honneurs individuels; elle a été nommée Meilleure gardienne de but et à l’équipe des étoiles des Jeux olympiques de 2002, Meilleure gardienne de but aux Mondiaux féminins de 2001 et 2004 et elle a fait partie de l’équipe des étoiles du Mondial féminin 2007.

Doug Wilson a arboré le chandail orné de la feuille d’érable une seule fois au cours d’une carrière de joueur 16 ans; comme Lowe, il a patrouillé la ligne bleue lors de la Coupe Canada 1984.

Le produit d’Ottawa a occupé des postes à l’extérieur de la patinoire après sa carrière de joueur. Il a été consultant de l’équipe nationale junior du Canada durant sa séquence de cinq médailles d’or consécutives au Championnat mondial junior de l’IIHF au milieu des années 1990 et il a joué le même rôle avec l’équipe olympique masculine du Canada aux Jeux de 1998.

Seul membre du groupe qui n’a jamais représenté le Canada en tant que joueur, Ken Holland a collaboré fréquemment avec l’organisation nationale dans un rôle d’administrateur au cours des 15 dernières années.

Mieux connu en tant que triple champion de la Coupe Stanley à titre de directeur général des Red Wings de Detroit, l’homme originaire de Penticton, C.-B., s’est d’abord joint au personnel d’Équipe Canada en tant que directeur général adjoint au Championnat mondial 2005 de l'IIHF, où le Canada a remporté l’argent.

Il a été le directeur général au Mondial de 2006 et il a gagné l’or aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 et de 2014, ainsi qu’un titre de la Coupe du monde de hockey en 2016.

Les cinq heureux élus seront admis lors de la cérémonie d’intronisation le 16 novembre au Temple de la renommée du hockey à Toronto où ils se joindront à Marian Hossa. Les plans relatifs à la cérémonie ne sont pas encore confirmés en raison de la pandémie de COVID-19 en cours.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire