2020 21 nwt poulin practice

Enfin ensemble

Après une attente de quelques mois en raison de la pandémie de COVID-19, l’équipe nationale féminine du Canada peut enfin se réunir – un grand pas sur le court chemin vers le Mondial féminin

Jason La Rose
|
18 janvier 2021
|

Après des mois de vidéoconférences, de séances vidéo virtuelles et de planification, encore et encore, l’équipe nationale féminine du Canada peut enfin sauter sur la glace.

Quarante-sept des meilleures joueuses au pays ont été invitées au camp d’entraînement BFL de l’équipe nationale féminine, présenté par Sobeys, qui débutera le 17 janvier. Trente-cinq d’entre elles seront en mesure de sauter sur la glace au domicile de Hockey Canada, au Parc Olympique du Canada de WinSport.

La pandémie de COVID-19 a bousculé le calendrier régulier, retardant aux premières semaines de 2021 le Festival d’automne annuel, qui ouvre habituellement la saison en septembre.

 

 

Toutefois, si le mois diffère, l’approche, elle, demeure la même.

« Il n’y a pas vraiment de différence avec notre camp habituel au Festival d’automne », soutient Troy Ryan, qui revient pour une deuxième saison comme entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine du Canada. « L’essentiel de ce camp consiste à créer un bon point de contact avec les athlètes. Le camp se tient en début d’année surtout pour évaluer les joueuses. Cette occasion de voir les meilleures hockeyeuses s’affronter en contexte de compétition s’avère très utile plus tard. »

Et ce plus tard s’en vient vite.

Le Championnat mondial féminin 2021 de l’IIHF, qui se déroulera à Halifax et à Truro, en Nouvelle-Écosse, doit débuter le 7 avril. Troy Ryan, Gina Kingsbury, la directrice des équipes nationales féminines, ainsi que les autres membres du personnel disposent donc de moins de trois mois pour choisir et préparer l’équipe, qui visera l’or à domicile.

Cela dit, pour Ryan, tout ce qui manque, c’est le volet sur glace. Comme il a été impossible de réunir toute l’équipe en personne en raison de la pandémie, le volet hors glace a gagné en importance.

« Nous communiquons régulièrement avec les athlètes. Nous discutons de performance mentale ou de préparation physique, et nous tenons aussi des séances vidéo axées sur le hockey. Nous explorons notre culture en profondeur et l’environnement que nous voulons créer pour ce groupe, et ça nous aide beaucoup. Je pense que nos vidéoconférences ont traduit ce que nous aurions aimé faire si nous avions été ensemble en groupe. Nous avons donc pu développer la dimension sociale et l’esprit d’équipe. »

L’entraîneur-chef est également porté par le fait que la plupart de ses joueuses jouent ensemble depuis des mois dans l’un des trois centres canadiens organisés par la Professional Women’s Hockey Players Association (PWHPA), à Calgary, Montréal et Toronto, et d’autres sont actives avec leur équipe de la NCAA, au sud de la frontière.

En fin de compte, l’approche de Ryan et de son équipe n’est pas bien différente de celle de tous ceux qui tentent de composer avec la pandémie et les défis sans précédent qui en découlent : concentrer nos efforts sur ce que nous pouvons contrôler, et saisir les occasions qui se présentent à nous.

« C’est une véritable affirmation de tout ce que nous enseignons comme entraîneurs. Cette pandémie nous a amenés à mettre nos valeurs et nos convictions en pratique. On peut certes s’embrouiller avec tout ce qu’on ne peut pas faire et ce qui n’est pas de notre ressort. En ce moment, nous misons plutôt sur ce que nous pouvons contrôler. Notre lien avec les athlètes est bon. On en sent l’authenticité. Même si nous avons été forcés de communiquer par vidéoconférence, nous avons réussi à rendre nos échanges sincères et pertinents. »

« La pandémie a bien sûr amené son lot d’inconvénients, mais il y a aussi des aspects positifs. Je pense que nous avons bien réussi à accomplir ce sur quoi nous avions le contrôle – la planification, les menus détails du programme. Les choses vont bien à l’amorce du camp. »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2020-2021 : Les coulisses du camp
Jetez un coup d’œil sur ce qui s’est passé à l’extérieur de la patinoire, en coulisse du camp de l’équipe féminine.
ENF 2021 : ROUGES 4 – BLANCS 3 PROL. (jeu dirigé no 3)
Ella Shelton joue les héroïnes en prolongation, et les Rouges battent les Blancs.
ENF 2021 : BLANCS 2 – ROUGES 1 (jeu dirigé no 2)
Ella Shelton a marqué le but gagnant en fin de match, et les Blancs ont battu les Rouges.
2020-2021 ENP: ROUGES 5 – BLANCS 0 (jeu dirigé no 3)
James Dunn a inscrit un autre tour du chapeau pour mener les Rouges à un balayage des séances de jeu dirigé.
Horaire