2019 wjc charlotte hebert wiencke
Voici les bénévoles : Charlotte Hébert-Wiencke
L’étudiante universitaire de Montréal a traversé le pays (après avoir traversé l’Atlantique il y a quelques années) pour faire du bénévolat à son troisième Mondial junior
Jason La Rose
|
4 janvier 2019
|

Les membres des médias au Championnat mondial junior de l’IIHF commencent à être habitués à Charlotte Hébert-Wiencke, qui fait du bénévolat aux services aux médias du tournoi pour une troisième fois en quatre ans. En 2016, elle a fait le voyage à Helsinki avant de donner de son temps dans sa ville d’origine de Montréal l’année suivante.

L’étudiante de 22 ans s’active dans les coulisses, répondant aux questions des médias sur la galerie de la presse, dans la zone mixte et dans la salle de travail des médias et s’assurant que les combinaisons de joueurs pour les matchs et les statistiques sont à jour et distribuées, tout en offrant de son aide lors des séances d’avant-match et d’après-match avec les médias.

Hockeycanada.ca a rencontré Hébert-Wiencke pour lui parler de son expérience comme bénévole...

Pourquoi faites-vous du bénévolat?
Mon père et moi, nous avons toujours regardé le Mondial junior. J’étais à Ottawa en 2009 et nous avons assisté à certaines éditions du tournoi après, surtout au Canada. Quand le Mondial junior 2016 a eu lieu en Finlande, mon père m’a dit que je devrais aller y faire du bénévolat et j’ai pensé que ce serait une bonne idée. J’ai toujours gravité dans le hockey, j’ai joué quand j’étais jeune, alors j’y suis allée, et j’ai tellement eu de plaisir, je suis vraiment tombée en amour avec la gestion du sport et le travail en coulisses. L’année suivante, à Montréal, j’ai soumis ma candidature à nouveau et j’ai adoré mon expérience.

Pourquoi aux services aux médias?
J’étudie en communication [à l’Université Concordia]; c’est vraiment un domaine qui m’intéresse. Depuis que je fais du bénévolat au Mondial junior, j’en ai appris davantage sur le volet des communications du sport, alors je pense que c’est une belle expérience.

Quel est votre moment préféré du Mondial junior?
C’était vraiment cool de voir la Finlande gagner à domicile [en 2016]. Je me suis fait tellement d’amis finlandais et c’était vraiment quelque chose pour tout le monde de découvrir la Finlande. Ça a rendu la défaite du Canada [contre la Finlande en quart de finale] pas mal plus facile à digérer. Et j’ai eu la chance de rencontrer Saku Koivu, c’était pas mal plaisant.

À quel point cette expérience permet-elle de faire de nouvelles connaissances?
Ce rôle de bénévole permet de rencontrer plusieurs personnes avec qui tu as des affinités. En Finlande, il y avait des gens de la France, de la Russie, quelqu’un du Bélarus… différentes personnes de diverses cultures et je suis toujours en contact avec plusieurs d’entre eux. C’est une belle façon de se faire de nouveaux amis.

Que dites-vous à des bénévoles potentiels?
Allez-y! Si vous voulez travailler en coulisses, faire partie de la vague d’enthousiasme, rencontrer de nouveaux amis… le bénévolat, c’est tellement gratifiant.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
DÉV. : Un tour du monde au hockey féminin à Calgary
Calgary a accueilli des joueuses de partout au pays pour le volet canadien du Match mondial de hockey féminin de l’IIHF.
ENF 2018-2019 : CAN 2 – USA 0 (Match 3)
Szabados bloque 38 tirs et le Canada gagne la Série de la rivalité.
ENF 2018-2019 : CAN 4 – USA 3 (Match 2)
Poulin et Rattray ont 1B et 1A chacune, et le Canada nivelle la série.
ENF 2018-2019 : USA 1 – CAN 0 (Match 1)
Maschmeyer fait 20 arrêts, mais le Canada est blanchi.
Horaire
Close
Credit