2019 hhof inductees
Trois grands appelés au Temple
Hayley Wickenheiser, Guy Carbonneau et Jim Rutherford seront intronisés au Temple de la renommée du hockey
Jason La Rose
|
|

Ce fut un grand jour lundi pour trois anciens d’Équipe Canada qui ont appris qu’ils faisaient partie de la cuvée 2019 intronisée au Temple de la renommée du hockey.

Hayley Wickenheiser et Guy Carbonneau seront admis dans la catégorie des joueurs cet automne, tandis que Jim Rutherford sera admis comme bâtisseur.

Regardons les nouveaux membres de plus près…

Les statistiques de Hayley Wickenheiser sont époustouflantes : 168 buts, 211 aides et 379 points en 276 matchs internationaux. Toutes ces statistiques la placent au premier rang de l’histoire d’Équipe Canada, et aucune d’elles n’est sur le point d’être surpassée.

Afin de placer ces totaux en perspective, il suffit de les comparer à la fiche de Marie-Philip Poulin, qui est la meneuse dans ces quatre catégories parmi les joueuses qui étaient actives en 2018-2019; elle a participé à 153 matchs et accumulé 102 buts, 140 aides et 242 points derrière celle qui est la fierté de Shaunavon, Saskatchewan.

Wickenheiser a remporté quatre médailles d’or olympiques (2002, 2006, 2010, 2014), en plus de sept championnats mondiaux, des prix de Joueuse par excellence et de Meilleure avant (aux Olympiques de 2002 et 2006 et au Mondial féminin de 2007), et elle a souvent été membre de l’équipe des étoiles de ces deux événements – neuf fois en tout.

Elle occupe le premier rang de l’histoire au chapitre des buts (18), des aides (33) et des points (51) aux Olympiques, ainsi que le premier rang au chapitre des aides (49) et des points (86) au Championnat mondial féminin de l’IIHF.

Elle a porté le « C » avec l’équipe nationale féminine du Canada pendant sept saisons, de 2006 à 2013, menant son pays à deux championnats mondiaux et à une médaille d’or olympique pendant cette période.

Guy Carbonneau n’a jamais représenté son pays comme joueur pendant sa carrière de 18 ans qui comprend des championnats de la Coupe Stanley avec les Canadiens de Montréal en 1986 et 1993 et les Stars de Dallas en 1999, mais cet ancien natif de Sept-Îles, au Québec, a pris place derrière le banc d’Équipe Canada à deux reprises.

Il était un entraîneur adjoint pour l’équipe nationale masculine du Canada au Championnat mondial 2001 de l’IIHF sous la gouverne de l’entraîneur-chef Wayne Fleming, et il était à la tête de l’équipe nationale masculine des moins de 18 ans du Canada lors du Championnat mondial des moins de 18 ans 2010 de l’IIHF.

Jim Rutherford est connu surtout pour sa longue carrière de directeur général dans la LNH et ses trois titres de la Coupe Stanley avec les Hurricanes de la Caroline (2006) et les Penguins de Pittsburgh (2016, 2017), mais il s’est vu confier le devant du filet d’Équipe Canada à deux occasions lorsqu’il était joueur.

Originaire de Beeton, en Ontario, Rutherford a disputé deux matchs au Championnat mondial 1977 de l’IIHF en Autriche, où l’équipe nationale masculine du Canada a terminé en quatrième place, et a fait six sorties à l’édition de 1979 du même tournoi en Union soviétique, où l’équipe a de nouveau fini au quatrième rang.

Les trois anciens seront admis lors de la cérémonie d’intronisation le 18 novembre au Temple de la renommée du hockey à Toronto, où ils se joindront aux autres nouveaux membres, Vaclav Nedomansky, Jerry York et Sergei Zubov.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
Camp 2019 de l’ENP : BLANCS 5 – JPN 0 (Match 5)
Dunn obtient trois buts dans un gain des Blancs face au Japon.
Camp 2019 de l’ENP : ROUGES 5 – JAPON 0 (Match 4)
Sorley et Culmone marquent deux buts chacun et les Rouges gagnent.
Camp 2019 de l’ENP : ROUGES 1 – BLANCS 0 (Match 3)
Culmone marque et Larocque signe un jeu blanc dans un gain des Rouges.
Camp 2019 de l’ENP : CAN-W 15 – JPN 0 (Match 2)
McGregor donne la victoire aux siens avec une récolte de six points.
Horaire