2020 chl awards

Des Canadiens gagnent des prix de la LCH

Cinq anciens du Programme d’excellence sont honorés à l’issue de la saison; Lafrenière est le Joueur de l’année pour une deuxième fois de suite

Jason La Rose
|
10 juin 2020
|

Au cours d’une saison sans précédent dans l’histoire de la Ligue canadienne de hockey (LCH), il y a une chose qui n’a pas changé – Alexis Lafrenière a été le meilleur joueur au hockey junior majeur.

Il a remporté le prix David-Branch de la LCH, remis au Joueur de l’année, pour une deuxième année d’affilée. Il a été l’un des six Canadiens et cinq anciens du Programme d’excellence qui ont eu droit à une reconnaissance nationale.

Les prix, qui sont normalement remis pendant la Coupe Memorial, ont été décernés sur Twitter après l’annulation de la saison le 23 mars, en raison de la pandémie de COVID-19.

Parmi les lauréats des prix, il y a eu :

Joueur de l’année et Meilleur espoir professionnel de la LCH – Alexis Lafrenière
Océanic de Rimouski (LHJMQ) | Saint-Eustache, Qc | AHM de Saint-Eustache

Celui qui est pressenti pour être le tout premier choix du prochain repêchage de la LNH a été tout simplement dominant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Lafrenière a été le meilleur de la LHJMQ au chapitre des aides (77) et des points (112), terminant avec 13 points de plus que son plus proche poursuivant. Il a noirci la feuille de pointage dans 43 de ses 52 parties, connaissant des séquences de 10 et 13 matchs avec au moins un point avant de participer au Mondial junior (où il a été nommé Joueur par excellence et Meilleur avant du tournoi) et il a obtenu deux points et plus dans 30 matchs, accumulant notamment sept points (1-6—7), un sommet en carrière, le 16 février dans une victoire contre Québec. Lafrenière est devenu seulement le deuxième joueur à gagner le prix du Joueur de l’année pour une deuxième saison de suite, après Sidney Crosby, qui a fait la même chose avec Rimouski en 2003-2004 et 2004-2005.

Expérience avec Équipe Canada : Championnat mondial junior de l’IIHF (2019, 2020); Coupe Hlinka-Gretzky (2018); Championnat mondial des M18 de l’IIHF (2018); Défi mondial de hockey des moins de 17 ans (2017)

Autre finaliste (Joueur de l’année) : Adam Beckman (Saskatoon, Sask./Spokane, WHL)

Autres finalistes (Meilleur espoir professionnel) : Quinton Byfield (Newmarket, Ont./Sudbury, OHL); Kaiden Guhle (Sherwood Park, Alb./Prince Albert, WHL)

Recrue de l’année de la LCH – Shane Wright
Frontenacs de Kingston (OHL) | Burlington, Ont. | AHM de Burlington

Le sixième joueur à obtenir le statut exceptionnel a fait honneur à ce titre lors de sa saison recrue. Wright s’est fait un nom dans la Ligue de hockey de l’Ontario à l’âge de 15 ans, se hissant en tête de la colonne des joueurs de première année avec une récolte de 39 buts et 66 points en 58 rencontres. À son retour de sa première expérience avec Équipe Canada au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2019, il a connu une séquence de 11 matchs avec au moins un point de la mi-novembre à la mi-décembre, et une autre séquence similaire de 11 parties en février. Il est le deuxième joueur avec le statut exceptionnel à gagner le trophée de la recrue de l’année, après John Tavares en 2005-2006.

Expérience avec Équipe Canada : Défi mondial de hockey des moins de 17 ans (2019)

Autres finalistes : Zachary Bolduc (Bécancour, Qc/Rimouski, LHJMQ); Dylan Guenther (Edmonton, Alb./Edmonton, WHL)

Joueur-étudiant de l’année de la LCH – Cole Perfetti
Spirit de Saginaw (OHL) | Whitby, Ont. | AHM de Whitby

Après avoir égalé un record avec Équipe Canada à la Coupe Hlinka-Gretzky 2019, Perfetti n’a pas dérougi du début à la fin de la saison dans la Ligue de hockey de l’Ontario. Il a fini en deuxième position au chapitre des points avec 111 et son nom a été écarté de la feuille de pointage seulement huit fois en 61 matchs. Il n’a jamais été blanchi deux parties de suite. Autant il a excellé sur la surface glacée, autant il a été extraordinaire sur le plan scolaire. Perfetti a terminé son année avec une moyenne générale de 93 % et il a suivi sept cours universitaires. Il a notamment été inscrit aux cours suivants : Analyse des questions économiques actuelles; Le sport d’élite; La vie saine et active; Le leadership; Les religions du monde.

Expérience avec Équipe Canada : Coupe Hlinka-Gretzky (2019), Défi mondial de hockey des moins de 17 ans (2018)

Autres finalistes : Dylan Garand (Victoria, C.-B./Kamloops, WHL); Rafaël Harvey-Pinard (Jonquière, Qc/Chicoutimi, LHJMQ)

Humanitaire de l’année de la LCH – Xavier Simoneau
Voltigeurs de Drummondville (LHJMQ) | Saint-André-Avellin, Qc | AHM de Petite-Nation

Le capitaine de Drummondville a été un chef de file sur la glace, terminant cinquième pointeur de la LHJMQ avec 89 points, mais il a été aussi bon, sinon meilleur, à l’extérieur de la patinoire. Simoneau a lancé son propre programme communautaire, Les amis à Simy, qui récompensait des jeunes pour leurs bonnes actions, soulignait les efforts de ceux qui ont des difficultés d’apprentissage et aidait les enfants qui luttent contre une maladie ou passent un mauvais moment dans leur vie. Durant la saison, près de 200 enfants méritants ont assisté gratuitement aux matchs des Voltigeurs. Il a également été le porte-parole de l’organisme Autisme Centre-du-Québec et il s’est impliqué au sein de l’association de hockey locale à Drummondville.

Expérience avec Équipe Canada : Défi mondial de hockey des moins de 17 ans (2017)

Autres finalistes : Riley Fiddler-Schultz (Fort Saskatchewan, Alb./Calgary, WHL); Jacob Ingham (Barrie, Ont./Kitchener, OHL)

Entraîneur de l’année de la LCH – André Tourigny
67’s d’Ottawa (OHL) | Nicolet, Qc

Tourigny dirigera Équipe Canada au Mondial junior 2021 en tant qu’entraîneur de l’année à l’échelle nationale, après avoir aidé les 67’s à égaler un record de franchise pour le nombre de victoires, avec 50, et à présenter le meilleur dossier de l’OHL. C’est la deuxième année de suite qu’Ottawa atteint le plateau des 50 victoires. Cette fois-ci, l’équipe a eu une séquence de 17 gains consécutifs, un autre record de franchise, du 16 novembre au 10 janvier. Il a aussi aidé le Canada à remporter une 18 e médaille d’or au Mondial junior. Il faisait une quatrième présence derrière le banc de cette équipe à titre d’entraîneur adjoint.

Expérience avec Équipe Canada : Championnat mondial junior de l’IIHF (2010, 2011, 2013, 2020); Coupe Hlinka-Gretzky (2018); Tournoi commémoratif Ivan-Hlinka (2008)

Autres finalistes : Stéphane Julien (Shawinigan, Qc/Sherbrooke, LHJMQ); Brad Lauer (Humboldt, Sask./Edmonton, WHL)

Défenseur de l’année de la LCH – Noel Hoefenmayer
67’s d’Ottawa (OHL) | North York, Ont. | AHM des Young Nationals de Toronto AAA

Hoefenmayer a conclu son stage de cinq ans dans le junior majeur avec éclat, dominant tous les arrières de la LCH avec 26 buts et 82 points, et prenant le deuxième rang de la colonne du différentiel de buts, avec une impressionnante fiche de +52. Il a inscrit son nom sur la feuille de pointage lors de 46 de ses 58 matchs cette saison et il a connu 24 sorties de deux points et plus, dont 10 d’au moins trois points. Hoefenmayer n’a pas tardé à s’imposer offensivement, obtenant 13 points à ses 14 premières parties, et il a été tout aussi efficace dans sa zone, ayant seulement sept fois un différentiel de buts négatif, alors qu’Ottawa a été la meilleure équipe du circuit au chapitre des buts accordés, avec 164.

Expérience avec Équipe Canada : aucune

Autres finalistes : Ty Smith (Lloydminster, Alb./Spokane, WHL); Jordan Spence (Cornwall, Î.-P.-É./Moncton, LHJMQ)

En plus de ces six prix, un total de six Canadiens ont été finalistes pour l’obtention d’honneurs qui ont été gagnés par des joueurs qui ne sont pas originaires du Canada : Beckman et Lafrenière pour le trophée du Meilleur pointeur de la LCH, Seth Jarvis (Winnipeg, Man./Portland, WHL) et Jakob Pelletier (Québec, Qc/Moncton, LHJMQ) pour le prix du Joueur gentilhomme de la LCH et Nico Daws (Burlington, Ont./Guelph, OHL) et Kevin Mandolese (Blainville, Qc/Cap-Breton, LHJMQ) pour le titre de Gardien de l’année de la LCH.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire