haley irwin retirement

Haley Irwin annonce sa retraite de l’équipe nationale féminine du Canada

La double médaillée d’or olympique prend officiellement sa retraite et souhaite poursuivre une carrière d’entraîneuse

NR.015.20
|
3 juin 2020
|

CALGARY, Alb. — La double médaillée d’or olympique Haley Irwin (Thunder Bay, Ont.) a annoncé officiellement qu’elle prenait sa retraite de la compétition internationale avec l’équipe nationale féminine du Canada mercredi. 

L’athlète de 31 ans a fait ses débuts avec le programme de l’équipe nationale en 2009, pour ensuite remporter deux médailles d’or consécutives aux Jeux olympiques d’hiver en 2010 (Vancouver) et en 2014 (Sotchi, Russie), en plus d’ajouter une médaille d’argent en 2018 (PyeongChang, Corée du Sud). Au moment de se retirer, Irwin figure parmi les 20 meilleures pointeuses de tous les temps de l’équipe nationale féminine du Canada grâce à une récolte de 80 points (38 buts, 42 aides) en 108 matchs.

Irwin a aussi représenté le Canada lors de sept éditions du Championnat mondial féminin de l’IIHF, où elle a gagné l’or en 2012 et l’argent en 2009, 2011, 2013 et 2017. À la Coupe des 4 nations, elle a remporté quatre fois l’or (2009, 2010, 2013, 2014) et quatre fois l’argent (2011, 2012, 2016, 2017). Au sein de l’équipe nationale féminine des moins de 22 ans, elle a obtenu une médaille d’argent à la Coupe MLP 2009 et une médaille d’or à la Coupe Air Canada 2008.

« Le hockey est ma passion depuis que je suis toute petite, et je me sens privilégiée d’avoir pu porter le chandail du Canada et représenter ce magnifique pays dans lequel nous vivons », a affirmé Irwin. « Le hockey m’a appris tellement de précieuses leçons, m’a fait vivre tellement d’expériences incroyables et a aidé à faire de moi la personne que je suis aujourd’hui. Mes coéquipières sont comme des membres de ma famille, je leur suis éternellement reconnaissante pour les amitiés formées et je chérirai les souvenirs que nous avons créés ensemble. »

Elle a représenté sa province natale de l’Ontario au Championnat national féminin Esso, où elle a gagné la médaille de bronze en 2007 et celle d’or en 2005, en plus de récolter une médaille d’or avec Ontario Rouge au Championnat national féminin des moins de 18 ans 2005. 

« Haley a toujours eu le désir de gagner et un grand esprit compétitif, ce qui explique pourquoi elle a connu autant de succès. Sa capacité à analyser le jeu a été un facteur clé de ce succès et continuera sans aucun doute de lui servir dans sa quête d’une carrière comme entraîneuse », a déclaré Gina Kingsbury, directrice des équipes nationales féminines de Hockey Canada. « Nous remercions Haley d’avoir fait partie de notre programme pendant 11 ans et d’avoir contribué à notre succès. Nous avons eu la chance de voir Haley revenir à Hockey Canada dans un rôle de mentore, où elle a guidé et inspiré nos jeunes athlètes dans l’atteinte de leurs objectifs sur la glace et à l’extérieur des patinoires. Nous avons hâte de l’accueillir à nouveau plus tard, cette fois derrière le banc. »

Irwin a joué pour l’Université du Minnesota à Duluth pendant quatre saisons. Elle a remporté le championnat national de la NCAA en 2008 et a été nommée recrue de l’année la même saison à titre de meilleure pointeuse des Bulldogs et de sa conférence. Elle a également été finaliste à deux reprises pour le prix Patty-Kazmaier remis à la meilleure joueuse de hockey de la NCAA avant d’être sélectionnée troisième au total par les Stars de Montréal lors du repêchage 2012 de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF).

C’est notamment son dévouement envers le hockey qui l’inspire à faire la transition vers le rôle d’entraîneuse. Depuis 2014, Irwin est joueuse-entraîneuse et forme la prochaine génération d’espoirs au hockey. Pendant son passage avec l’Inferno de Calgary dans la LCHF, elle a fait partie du personnel des entraîneurs à l’Edge School, pour le Fire de Calgary (midget AAA) ainsi que pour des équipes au Team Alberta Challenge et aux Jeux d’hiver de l’Alberta. À la suite des Jeux olympiques de 2018, elle a commencé à travailler comme entraîneuse sur une base régulière pour les Jr. Sharks de Barrie dans la Provincial Women’s Hockey League et elle a participé à la présentation de séances de développement des habiletés pour le programme national féminin du Canada. Elle s’apprête maintenant à entamer sa deuxième année à titre d’entraîneuse adjointe principale de l’équipe de hockey féminin de l’Université Ryerson.

« Il y a tellement de remerciements que je dois faire aux personnes exceptionnelles qui m’ont encadrée, qui m’ont soutenue et qui ont cru en moi », a dit Irwin. « Je remercie de tout cœur ma famille, qui n’a jamais cessé de m’appuyer et de me donner de l’amour tout au long de mon parcours incroyable. Jouer pour Équipe Canada a été un honneur et un rêve devenu réalité que je n’oublierai jamais. »

Une vidéo des faits saillants de la carrière d’Irwin se trouve au Hockeycanada.ca.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale féminine du Canada, veuillez consulter le www.HockeyCanada.ca, ou suivre les médias sociaux sur Facebook, Twitter et Twitter.com/HC_Feminin.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire