2018 telus cup sudbury feature

Les Wolves ont un but en tête

Maintenant que la saison régulière est finie, les Nickel Capital Wolves de Sudbury sont prêts pour les séries éliminatoires – la dernière étape de leur parcours vers la Coupe TELUS

Katie Brickman
|
1 mars 2018
|

Les Nickel Capital Wolves de Sudbury ont réalisé que composer avec l’adversité les rendait plus forts.

Les hôtes de la Coupe TELUS ont entrepris la saison de la Ligue midget du Grand Nord (GNML) en accumulant une impressionnante fiche de 14-1 et ils ont poursuivi sur cette lancée pour remettre une fiche cumulative de 31-4-0-1 et terminer au deuxième rang de la ligue avec 63 points.

« Nous sommes très contents de la saison régulière. Nous avons fini avec un point de retard sur North Bay », a dit l’entraîneur-chef Peter Michelutti, fils. « Somme toute, nous sommes satisfaits de la façon dont nous avons joué. Nous avions un plan de match et nous voulions nous assurer de nous améliorer et de travailler sur ce qu’il fallait pour connaître du succès à la fin de la saison. »

Il faut s’attendre aux hauts et aux bas qui surviennent pendant une saison de hockey. Un parcours difficile en novembre et au début décembre a allumé une étincelle chez les Wolves qui ont très bien terminé la saison et obtenu un laissez-passer pour la première ronde.

« Je crois que traverser une longue saison avec de l’adversité et subir les hauts et les bas est important et que vous en tirez des leçons », a dit Michelutti. « Nous avons bien commencé, et au cours de l’année, en novembre et décembre, nous avons éprouvé des difficultés. Nous avons apporté de bons correctifs au début de la nouvelle année, nous sommes forts, et maintenant, nous nous donnons un élan pour le championnat national. »

Michelutti, qui est entraîneur à Sudbury depuis une dizaine d’années, y compris la saison 2007-2008 au cours de laquelle les Wolves ont remporté la Coupe TELUS, n’a jamais vu autant de blessures que cette saison, mais il espère que ceci aidera l’équipe à long terme.

« Nous avons subi beaucoup de blessures. Pour certains matchs, nous avions 10 ou 11 patineurs », dit-il. « Ce fut un effort collectif, car tout le monde a été à la hauteur et tous ont contribué de différentes façons. Ce fut un ajustement, mais aussi une bonne façon pour nos jeunes d’apprendre à faire les choses différemment. Je crois que ce sera un avantage plus tard cette année grâce à cette expérience. »

Une de ces blessures a été celle au capitaine Mathieu Dokis-Dupuis qui n’a pas joué depuis octobre après s’être fracturé un poignet – le même qu’il s’était fracturé la saison dernière. Il devrait réintégrer la formation bientôt.

« La plupart de nos jeunes joueurs ont pris la relève lorsqu’il est tombé au combat », a dit Tommy Vlahos, un vétéran à l’avant. « Notre gardien de but, Alex Vendette, est l’un des meilleurs gardiens de la ligue et il a certainement assumé sa part du fardeau pour nous. »

Vendette a été un bourreau de travail pour les Wolves, terminant au premier rang de la GNML avec 1 411 minutes devant le filet et une moyenne de buts alloués de 2,04 en plus de se hisser à égalité au sommet de la ligue pour le nombre de jeux blancs, soit quatre.

Plusieurs avants ont mené l’offensive; Vlahos (49 points), Joe Mazur (47), Carson McMillan (46), Parker Savard (44), Brett Shawana (43) et Joël Mongeon (39) se sont tous taillé une place parmi les 12 meilleurs compteurs de la GNML.

Mais même s’ils connaissaient une très bonne fiche en saison régulière, les Wolves ont eu de la difficulté lors de tournois, y compris une fiche de 0-3 au Challenge Midget AAA CCM à Québec en décembre. Cependant, c’est ce tournoi qui les a aidés à établir leurs objectifs pour le reste de la saison.

« Nous n’avons pas donné le meilleur de nous-mêmes, mais depuis nos difficultés à Québec, nous avons réalisé le genre d’équipe que nous voulons être et qui nous sommes », a dit Vlahos. « Nous avons réalisé que nous ne voulons pas seulement aller à la Coupe TELUS en tant qu’équipe hôte; nous voulons mériter notre participation. »

Le but ultime est de remporter les championnats de la GNMT et de la région centrale afin d’entrer par la grande porte, mais ces attentes sont accompagnées du stress d’être les hôtes du Championnat national midget du Canada.

« Tu veux bien faire et bien performer, surtout devant tes partisans », a dit Michelutti. « Notre but est de travailler fort, de jouer chaque match avec intensité et de nous améliorer au fil de la semaine. Nous voulons aussi que les gars s’amusent et profitent de l’expérience. »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire