2018 hhof inductees
Des anciens entrent au Temple
Martin Brodeur, Jayna Hefford et Martin St-Louis seront intronisés au Temple de la renommée du hockey
Jason La Rose
|
26 juin 2018
|

Trois Canadiens qui ont remporté l’or aux Olympiques recevront le plus grand honneur au hockey cet automne.

Mardi après-midi, les noms de Martin Brodeur, de Jayna Hefford et de Martin St-Louis ont été dévoilés comme faisant partie de la cuvée 2018 qui sera intronisée au Temple de la renommée du hockey, une récompense couronnant des carrières remplies d’innombrables faits saillants tant sur la scène internationale qu’au sein d’équipes de club.

Brodeur a disputé 27 matchs pour Équipe Canada, terminant avec une fiche de 17-7-2, une moyenne de buts alloués de 2,28 et un jeu blanc.

On se souviendra éternellement de lui comme le gardien de but ayant aidé le Canada à mettre fin à une disette de médaille d’or olympique de 50 ans aux Jeux de 2002 à Salt Lake City, et comme celui ayant inscrit une fiche parfaite de 5-0 deux années plus tard, procurant au Canada son premier titre au championnat de la Coupe du monde de hockey.

Ce joueur originaire de Montréal, Québec, a récolté une deuxième médaille d’or olympique à Vancouver, Colombie-Britannique, en 2010; il a fait partie de la formation canadienne olympique à quatre reprises (1998, 2002, 2006 et 2010), bien qu’il n’ait pris part à aucun match lors de sa première expérience olympique à Nagano, au Japon.

Brodeur a aussi participé deux fois au Championnat mondial de l’IIHF, aidant le Canada à remporter une médaille d’argent en 1996 et en 2005, et une fois à la Coupe du monde de hockey en 1996, où les Canadiens ont terminé au deuxième rang.

Gagnant de trois titres de la Coupe Stanley avec les Devils du New Jersey (1995, 2000 et 2003) et lauréat de quatre trophées Vézina (2002-2003, 2003-2004, 2006-2007 et 2007-2008), Brodeur détient le record de tous les temps pour le nombre de victoires (691), de jeux blancs (125), de matchs disputés (1 266) et de minutes jouées (74 438) en saison régulière. En séries éliminatoires de la Coupe Stanley, il est au premier rang des gardiens de but pour le nombre de départs (204) et de jeux blancs (24) et il arrive bon deuxième pour le nombre de victoires (113).

Hefford a fait ses débuts avec l’équipe nationale féminine du Canada au Championnat mondial de hockey féminin 1997 de l’IIHF. Elle a terminé ses 18 années de carrière internationale au deuxième rang de l’histoire d’Équipe Canada au chapitre des parties jouées (267), des buts (157) et des points (291).

L’athlète de Kingston, Ontario, a remporté quatre fois la médaille d’or olympique avec le Canada en 2002, 2006, 2010 et 2014, en plus de mettre la main sur une médaille d’argent en 1998. En 2002, Hefford a inscrit l’un des buts les plus importants de l’histoire du hockey au Canada, soit le but gagnant à deux secondes de la fin lors du triomphe du Canada sur les États-Unis pour l’obtention de la médaille d’or à Salt Lake City.

Elle a aussi remporté sept fois le Championnat mondial féminin de l’IIHF en 1997, 1999, 2000, 2001, 2004, 2007 et 2012, en plus de récolter cinq médailles d’argent en 2005, 2008, 2009, 2011 et 2013.

De plus, elle a obtenu 12 médailles d’or avec l’équipe nationale féminine du Canada à la Coupe des 3 nations/4 nations, tout en aidant le Canada à accumuler cinq médailles d’argent à l’événement.

Hefford a disputé 13 saisons dans l’uniforme du Thunder de Brampton, remportant le championnat de la LNHF en 1999 et en 2007 ainsi que le titre de la LCHF en 2008, année où elle a été nommée Joueuse par excellence de la ligue. En 2016, la LCHF a créé le trophée Jayna-Hefford, remis à la Joueuse par excellence selon un vote des joueuses.

St-Louis n’a représenté son pays pour la première fois que peu de temps avant son 30 e anniversaire; après avoir remporté le trophée Art-Ross, le trophée Hart et la coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay en 2003-2004, St-Louis a inscrit quatre points en six matchs pour aider le Canada à gagner la Coupe du monde de hockey 2004.

Le joueur originaire de Laval, Québec, a été le deuxième meilleur pointeur du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2006 et a remporté deux médailles d’argent consécutives aux éditions 2008 et 2009 du Championnat mondial de l’IIHF, où il a été le meilleur pointeur du tournoi et a été nommé à l’équipe des étoiles des médias en 2009.

St-Louis a conclu sa carrière internationale aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, participant à cinq matchs et aidant le Canada à remporter sa deuxième médaille d’or olympique de suite. Son total au sein d’Équipe Canada s’élève à 32 points (10 buts, 22 aides) en 35 matchs.

En plus de deux trophées Art-Ross et d’un trophée Hart, St-Louis a remporté le trophée Lady-Byng remis au joueur le plus gentilhomme de la LNH à trois occasions (2009-2010, 2010-2011, 2012-2013) et il s’est taillé une place au sein de la première équipe des étoiles de la LNH en 2003-2004 et de la deuxième équipe des étoiles de la LNH en 2006-2007, 2009-2010, 2010-2011 et 2012-2013.

Ces trois joueurs se joindront au reste de la cuvée 2018 – soit Gary Bettman, Willie O’Ree et Alexander Yakushev – à la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée du hockey à Toronto le 12 novembre.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
kmacleod@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
M17 2018 : SWE 4 – CAN-R 3 TB (Médaille de bronze)
Raymond marque en tirs de barrage et la Suède gagne le bronze.
M17 2018 : RUS 2 – FIN 1 (Médaille d’or)
Gushchin et Kokhanin marquent et la Russie obtient l’or.
C4N 2018 : USA 5 – CAN 2 (Médaille d’or)
Fortino et Bourbonnais marquent, mais le Canada repart avec l’argent.
M17 2018 : RUS 6 – SWE 4 (Demi-finale)
Deux buts et deux aides de Ponomaryov envoient la Russie en finale.
Horaire
Close
Credit