gina kingsbury
Le retour de Kingsbury
La double médaillée d’or olympique Gina Kingsbury a effectué un retour aux sources en revenant à Hockey Canada pour guider la génération actuelle d'étoiles du hockey féminin
Chris Jurewicz
|
19 janvier 2017
|

Gina Kingsbury s'est retirée au sommet.

C'était en septembre 2010, quelques mois seulement après l'une des conquêtes les plus excitantes de la médaille d’or par le Canada.

Kingsbury et ses coéquipières canadiennes avaient battu les États-Unis 2-0 à Vancouver pour remporter l'or aux Jeux olympiques d’hiver de 2010. À ce moment, Kingsbury avait passé une grande partie des 10 dernières années sur la glace pour le Canada, une période pendant laquelle elle a disputé 116 matchs internationaux et remporté trois médailles d’or au Championnat mondial féminin de l'IIHF (2001, 2004, 2007) et deux médailles d’or olympiques (2006, 2010).

Toutefois, même si sa carrière de hockeyeuse tirait à sa fin, cette joueuse originaire de Rouyn-Noranda, au Québec, n'avait aucune intention de délaisser le hockey. Devenue entraîneure dès sa retraite, elle a fini par revenir à Hockey Canada en tant que directrice des équipes nationales féminines.

« Ça me semblait tout naturel de revenir et de travailler pour Hockey Canada », affirme Kingsbury. « Évidemment, ayant joué moi-même, j'ai toujours cette passion pour faire croître le hockey dans notre pays. Ce logo compte toujours beaucoup pour moi, il y a encore beaucoup de fierté qui s'y rattache. À mon sens, ça allait de soi qu'il s'agissait de la meilleure marche à suivre. »

Le parcours qui a mené Kingsbury à un retour au sein de Hockey Canada a commencé lorsqu'elle a accepté un poste d'entraîneure adjointe dans le programme de hockey féminin de l'Okanagan Hockey Academy à Penticton, en Colombie-Britannique, pour ensuite se trouver aux côtés de la légendaire entraîneure Shannon Miller comme adjointe à l'Université du Minnesota à Duluth.

Au printemps 2015, Melody Davidson, directrice générale des programmes de l'équipe nationale féminine à Hockey Canada, a approché Kingsbury pendant un camp des habiletés au sujet d'un éventuel retour avec l'organisation au poste de directrice nouvellement créé.

Kingsbury a entamé son travail de bureau il y a environ 18 mois. Elle a vite découvert qu'une grande partie du travail en coulisses – le dépistage des joueuses actuelles et des prochaines joueuses de l'équipe nationale, la coordination et l'organisation des camps, la gestion de la logistique des vols et du transport des joueuses partout au pays et dans le monde – était beaucoup plus intense que ce qu'elle ne se serait doutée pendant sa carrière de joueuse.

« En tant qu'athlète, on se présente au camp, tout va comme sur des roulettes et la vie est belle », dit Kingsbury. « Tout ce qu'on a à faire c'est de jouer au hockey, et on ne se rend pas compte que ça ne se fait pas tout seul. Il y a beaucoup de travail effectué en coulisses et beaucoup de temps et d'efforts qui sont investis. Ça m'impressionne de voir nos membres de la direction de ces programmes planifier et mettre sur pied ces camps à partir de rien et ça me fait apprécier ma carrière. Je me suis assurée de leur en faire part, d'ailleurs. »

Ces jours-ci, son équipe et elle s'affairent à préparer l'année de centralisation olympique de 2017-2018. Au printemps, de 25 à 30 joueuses seront centralisées à Calgary dans le cadre du processus menant aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, à PyeongChang, en Corée du Sud.

Il s'agira de la première occasion pour Kingsbury de remporter l'or comme membre de la direction au hockey. Elle croit que son expérience comme joueuse lui est utile dans son rôle actuel.

« Dans toute entreprise, si tu peux remplir beaucoup de rôles différents, tu apprends à en connaître les fondements et la structure », soutient-elle. « C'est le même principe dans ce que je fais en ce moment. En ayant joué pendant si longtemps, ayant participé aux camps et sachant tout ce qui attend les athlètes, je partage sans aucun doute encore en partie leur point de vue en ce qui a trait aux défis et aux réussites qu'elles connaissent. Je peux mettre ces choses en perspective et tenter désormais de les aider de mon mieux dans mon nouveau rôle. »

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM 2019 : CAN 3 – SUI 2 PROL. (Quart de finale)
Severson marque à la fin et Stone compte en prol. dans un gain du Canada.
CMM 2019 : CAN 3 – USA 0 (Préliminaire)
Murray fait 28 arrêts pour placer le Canada en tête du groupe A.
CMM 2019 : CAN 5 – DEN 0 (Préliminaire)
Reinhart a 2 B, Marchessault, 1B et 1A, et le Canada gagne de nouveau.
CNJA 2019 : BRO 4 – PG 3 (Championnat)
Boyko marque deux fois et mène les Bandits à un autre titre national.
Horaire
Close
Credit