2017 nmt reunion
Réunis de nouveau
D’anciens membres de l’équipe nationale masculine du Canada se sont réunis dans le Sud de la Colombie-Britannique l’automne dernier pour une 11e fois
Keith Lacey – Osoyoos Times
|
14 février 2018
|

Plusieurs vieilles anecdotes de hockey et d’excellents souvenirs ont été échangés à Osoyoos en Colombie-Britannique en octobre dernier lorsque plus de 24 membres de l’équipe nationale masculine du Canada – et leurs femmes – se sont retrouvés au Watermark Beach Resort.

Tous les joueurs qui ont assisté à la réunion ont fait partie de l’équipe nationale du Canada à un moment donné de sa création en 1963-1964 à la participation de l’équipe de 1980 aux Olympiques de Lake Placid.

Ce tournoi a signifié la fin du programme de l’équipe nationale au Canada puisque les professionnels ont reçu l’autorisation de participer aux Jeux olympiques d’hiver et aux championnats mondiaux par la suite.

Richard Noonan, qui, pendant qu’il enseignait au secondaire en Ontario, était devenu le soigneur de l’équipe de St. Mike’s du père David Bauer qui a remporté la Coupe Memorial en 1961, est responsable d’organiser les réunions de l’équipe nationale tous les trois ou cinq ans depuis environ les 30 dernières années.

« C’est la 11e fois que nous tenons une réunion de l’équipe nationale », a dit Noonan. « C’est l’occasion pour tous ceux qui ont porté fièrement le chandail de l’équipe nationale pendant toutes ces années de se rassembler, de raconter des anecdotes et de partager quelques rires.

« La première réunion a eu lieu à Gimli au Manitoba en 1974 ou 1975, et nous avions l’habitude de nous réunir tous les deux ou trois ans. Au fil des ans, nous avons tenu les réunions tous les quatre ou cinq ans. »

Parmi les autres endroits qui ont accueilli ces réunions, notons St. John’s, T.-N.-L.; Charlottetown, Î.-P.-É.; Winnipeg, Man.; Niagara Falls, Ont.; Ottawa, Ont.; Vancouver, C.-B.; Wilcox, Sask.; Penticton, C.-B.; et maintenant, Osoyoos.

« Tous les gars qui ont assisté à la réunion à Penticton il y a quelques années ont vraiment eu du plaisir et plusieurs ont mentionné qu’ils aimeraient peut-être revenir dans l’Okanagan; j’ai donc pensé que ce serait bien de réunir les gars à Osoyoos », a dit Noonan.

Lorsque le père Bauer, qui demeure une légende dans le monde du hockey canadien, a créé le programme de l’équipe nationale, on a demandé à Noonan d’être le soigneur de l’équipe.

Il s’est joint à l’équipe basée à Winnipeg en 1968. Après qu’une deuxième équipe nationale basée à Ottawa se soit dissoute deux ans plus tard, le programme de Winnipeg a aussi été dissout et Noonan a accepté le poste de soigneur en chef de l’équipe de hockey de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver.

Lorsque Bauer a été invité à former l’équipe olympique de 1980, Noonan a accepté le poste combiné de soigneur et de responsable de l’équipement puis, après ces Olympiques, on lui a offert le poste de directeur des programmes sportifs masculins de l’Université de la Colombie-Britannique, poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 1995.

Noonan trouve malheureux qu’un grand nombre de Canadiens soient insensibles aux sacrifices que les membres de l’équipe nationale font pour jouer pour Équipe Canada sur la scène internationale.

« Le succès des équipes nationales passe souvent inaperçu », dit-il. « Aux Jeux olympiques de 1964, l’équipe du père Bauer a terminé à égalité au deuxième rang pour la médaille d’argent, juste derrière les Russes. La marche à suivre pour le bris d’égalité devait donner l’argent au Canada, mais pendant que l’autobus retournait à l’aréna pour la remise des médailles, Bunny Ahearne, le tsar de la Fédération internationale de hockey sur glace, a modifié la procédure et le Canada a été relégué au quatrième rang. »

Les joueurs avaient peine à survivre à cause du manque de financement des hauts niveaux du gouvernement et de la LNH, mais ils voulaient tellement représenter leur pays qu’ils ont souvent dû endurer, même avec de jeunes familles à nourrir, selon Noonan.

« Il y a toujours eu un manque de soutien pour les équipes nationales de la part de la LNH », dit-il.

L’esprit, la loyauté et la camaraderie partagés par les coéquipiers du programme national demeurent solides et c’est pourquoi ces réunions sont toujours un franc succès, a dit Noonan.

« Plusieurs de ces gars-là sont devenus des amis pour la vie », dit-il. « Ils étaient tous si fiers de porter le chandail de l’équipe nationale et de représenter leur pays. »

Les joueurs qui ont participé à la réunion ont eu droit à un souper barbecue le mardi soir, à une tournée des vignobles et à un souper au Wild Goose Winery à Okanagan Falls le mercredi, ainsi qu’à une fête et un souper d’adieu au Watermark le jeudi soir.

Des douzaines de joueurs qui ont joué pour l’équipe nationale du Canada ont ensuite fait carrière dans la LNH et la grande majorité des autres ont connu du succès en affaires dans leur domaine respectif, a dit Noonan.

Parmi les anciens de l’équipe nationale qui ont assisté à la réunion à Osoyoos, notons :

• Cory Adams
• Gary Aldcorn
• Roger Bourbonnais
• Doug Buchanan
• Paul Conlin
• Ray Cadieux
• Ken Esdale
• Wayne Freitag
• John Ferguson
• George Faulkner
• Derek Holmes
• Jim Irving
• Marshall Johnston
• Jim Keon
• Mickey McDowell
• Bill MacMillan
• Barry MacKenzie
• Morris Mott
• Grant Moore
• Terry O’Malley
• Ron Paterson
• Herb Pinder
• Kevin Primeau
• John Russell
• Ken Stephanson

Primeau, qui a récemment déménagé à Osoyoos, a remporté trois champions nationaux à l’université avec les Golden Bears de l’Université de l’Alberta et il a été membre de l’équipe olympique de 1980. Après une brève carrière comme joueur professionnel, il a longtemps été entraîneur adjoint des Oilers d’Edmonton avant de devenir entraîneur-chef en Europe et au Japon pendant de nombreuses années.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
DÉV. : Un tour du monde au hockey féminin à Calgary
Calgary a accueilli des joueuses de partout au pays pour le volet canadien du Match mondial de hockey féminin de l’IIHF.
ENF 2018-2019 : CAN 2 – USA 0 (Match 3)
Szabados bloque 38 tirs et le Canada gagne la Série de la rivalité.
ENF 2018-2019 : CAN 4 – USA 3 (Match 2)
Poulin et Rattray ont 1B et 1A chacune, et le Canada nivelle la série.
ENF 2018-2019 : USA 1 – CAN 0 (Match 1)
Maschmeyer fait 20 arrêts, mais le Canada est blanchi.
Horaire
Close
Credit