natalie spooner headshot
Parcours vers PyeongChang : Natalie Spooner
Regardons de plus près l’avant de Scarborough, Ont., centralisée avec l’équipe nationale féminine du Canada
Jason La Rose
|
25 janvier 2018
|

NATALIE SPOONER
Position : Avant
Ville d’origine : Scarborough, Ont.
Date de naissance : 17 octobre 1990
Équipe de club : Furies de Toronto (LCHF)

Parcours vers la centralisation
2006-2008 : Lightning de Durham West (PWHL)
2008-2012 : Université Ohio State (WCHA)
2012-2013 : Furies de Toronto (LCHF)
2013-2014 : Centralisée pour les Jeux olympiques
2014-2017 : Furies de Toronto (LCHF)

Expérience au sein d’Équipe Canada
Débuts sur la scène internationale : le 23 août 2007 c. les États-Unis
Équipe nationale féminine du Canada (2007-2017) : 96PJ 45B 29A 74P
Équipe nationale féminine de développement du Canada (2008-2011) : 24PJ 14B 11A 25P
Équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada (2007-2008) : 9PJ 6B 13A 19P

Expérience aux Olympiques et au championnat mondial
Championnat mondial féminin 2017 de l’IIHF – 5PJ 1B 2A 3P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin 2016 de l’IIHF – 5PJ 3B 3A 6P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin 2015 de l’IIHF – 5PJ 4B 3A 7P (médaille d’argent)
Jeux olympiques d’hiver de 2014 – 5PJ 2B 2A 4P (médaille d’or)
Championnat mondial féminin 2013 de l’IIHF – 5PJ 2B 0A 2P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin 2012 de l’IIHF – 5PJ 4B 2A 6P (médaille d’or)
Championnat mondial féminin 2011 de l’IIHF – 5PJ 1B 2A 3P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin des M18 2008 de l’IIHF – 5PJ 3B 8A 11P (médaille d’argent)

Qui a joué le plus grand rôle dans ton parcours vers la centralisation?
« Il y a beaucoup de gens. Mes parents sont ceux qui me conduisaient à l’aréna. Ils sont originaires de l’Angleterre et ils ne connaissaient pas grand-chose au hockey; ils ont donc inscrit leurs enfants au sport le plus canadien qu’ils ont pu trouver et nous avons tous connu du succès. J’ai simplement suivi les traces de mes frères, car je voulais être comme eux. »

Quand as-tu décidé que tu voulais jouer pour Équipe Canada?
« J’avais probablement10 ou 11 ans, et je suis allée à une école de hockey où j’ai rencontré Jennifer Botterill et j’ai vu sa médaille d’or olympique. Je crois que c’est ça qui a vraiment donné naissance à mon rêve de jouer pour Équipe Canada, mais aussi de gagner l’or. »

Quelle est la chose la plus importante que le hockey t’a apportée?
« Il y en a trop pour les nommer. Il m’a donné tellement d’amitiés et il m’a permis de voyager à travers le monde – il y a tellement d’expériences que je ne pourrais vivre sans le hockey. Le hockey est amusant, mais ce sont les choses que tu retiens à l’extérieur de la patinoire, les expériences avec tes coéquipières et tes amies que tu portes dans ton cœur. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
FHC 2018 : Le monde du hockey canadien se réunit au gala
Gala et tournoi de golf de la Fondation Hockey Canada.
CPCT 2018 : London hôte du Mondial de parahockey
L’événement rebaptisé Coupe de parahockey Canadian Tire – auparavant connu sous le nom de Défi mondial de hockey sur luge – se déroulera du 1er au 8 décembre au Western Fair Sports Centre. L’équipe nationale de parahockey du Canada accueillera les trois meilleures nations de parahockey du monde dans le sud-est de l’Ontario.
FHC 2018 : Rêves devenus réalité à London
La Fondation Hockey Canada s’est associée à la Fédération de hockey de l’Ontario, au South London Neighbourhood Resource Centre et à la Neighbourhood Resource Association of Westminster Park pour permettre à 28 jeunes de la région de London de s’initier au hockey et d’aller sur la glace grâce au programme Rêves devenus réalité.
CMM 2018 : USA 4 – CAN 1 (Bronze)
Vlasic marque, mais le Canada perd le match pour le bronze au Mondial.
Horaire
Close
Credit