emily clark headshot

Parcours vers PyeongChang : Emily Clark

Regardons de plus près l'avant de Saskatoon, Sask., centralisée avec l'équipe nationale féminine du Canada

Jason La Rose
|
3 août 2017
|

EMILY CLARK
Position : avant
Ville d'origine : Saskatoon, Sask.
Date de naissance : 28 novembre 1995
Équipe de club : Université du Wisconsin (WCHA)

Parcours vers la centralisation
2002-2003 : Wild de Saskatoon (novice AA)
2003-2004 : Jr. Blades de Saskatoon (novice AA)
2004-2005 : Ice Hawks de Saskatoon (atome AA)
2005-2006 : Fury de Saskatoon (atome AA)
2006-2007 : Ice Bears de Saskatoon (pee-wee AA)
2007-2008 : Titans de Saskatoon (pee-wee AA)
2008-2009 : Flyers de Saskatoon (midget AA)
2009-2012 : Stars de Saskatoon (SFMAAAHL)
2012-2014 : Okanagan Hockey Academy (midget)
2014-2017 : Université du Wisconsin (WCHA)

Expérience au sein d'Équipe Canada
Débuts sur la scène internationale : 18 août 2011 c. les États-Unis
Équipe nationale féminine du Canada (2014-2017) : 27PJ 4B 2A 6P
Équipe nationale féminine de développement du Canada (2014-2017) : 15PJ 3B 4A 7P
Équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada (2011-2013) : 13PJ 4B 5A 9P

Expérience aux Olympiques et au championnat mondial
Championnat mondial féminin 2017 de l’IIHF – 2B 0A 2P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin 2016 de l’IIHF – 1B 0A 1P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin 2015 de l’IIHF – 1B 1A 2P (médaille d’argent)
Championnat mondial féminin des M18 2013 de l’IIHF – 1B 4A 5P (médaille d’or)
Championnat mondial féminin des M18 2012 de l’IIHF – 2B 2A 4P (médaille d’or)

Qui a joué le plus grand rôle dans ton parcours vers la centralisation?
« Il y a tellement de gens qui m'ont aidé à me rendre à cette centralisation olympique, des entraîneurs, des professeurs, ma famille et mes amis, mais c'est ma famille qui a eu le plus grand impact. Pas seulement mes parents, mais tous mes frères et sœurs. Ils ont tous fait beaucoup de sacrifices pour s'assurer que je profite de toutes les occasions en grandissant, et leur soutien continu veut tout dire pour moi. Une autre personne qui a eu un impact important est Carla MacLeod. Elle était mon entraîneure à mon premier Mondial des M18 et c'est une mentore et une amie depuis ce temps-là. Avoir pu profiter du soutien de quelqu'un qui a vécu le même processus a été énorme. »

Quand as-tu décidé que tu voulais jouer pour Équipe Canada?
« Je ne peux pas préciser la date ou l'âge auquel j'ai décidé que je voulais jouer pour Équipe Canada parce que je veux représenter mon pays depuis aussi longtemps que je peux me souvenir. Ça a toujours été mon rêve. »

Quelle est la chose la plus importante que le hockey t'a apportée?
« Le hockey m'a offert un nombre infini d'occasions, comme voyager à travers le monde et recevoir une bourse d'études à l'Université du Wisconsin, pour lesquelles je suis très reconnaissante. J'ai acquis beaucoup d'aptitudes pour la vie et j'ai créé des amitiés qui vont durer plus longtemps que ma carrière de joueuse, et c'est ce que le sport m'a donné de plus précieux. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire